2681 messages par Alain-Pierre SITTLER

17/09/2020 Réponse sur : Une salpe ?

Ok avec Jacques. Morceaux de Forskalie en train de pêcher.
PROUZET Anne, SITTLER Alain-Pierre in : DORIS, 25/05/2019 : Forskalia spp. (edwardsi / contorta) Kölliker, 1853 / (Milne Edwards, 1841), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/526


15/09/2020 Réponse sur : Bonjour, quelqu'un pour m'aider dans l'identification de cette limace?merci

Bonjour Céline,

Il s'agirait probablement de la récemment (2019) décrite Okenia longiductis.
Et il y en a même deux, sur ton image (voir recadrage). :-)

Voir la photo de Pascal sur le Forum


13/09/2020 Réponse sur : Comment classer ces 2 poissons ?

Bonjour Janine,
Le poisson qui remplace le cocher du Pacifique Heniochus chrysostomus dans l'océan Indien est Heniochus pleurotaenia.
Regarde si ça colle...


13/09/2020 Réponse sur : Est-ce un pétalifère, Petalifera petalifera?

Ca a bien l'air, ouiiii ! :-)

in : DORIS, 31/07/2019 : Petalifera petalifera (Rang, 1828), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/2837

Y avait il y a quelques temps un dilemme avec une autre espèce (Phyllaplysia lafonti - même si cette dernière semble réservée à l'IndoPac - voir les notes taxonomique de WoRMS infra), ce qui fait que la fiche était difficile à faire pour la rédactrice. A creuser avec les éléments plus récents...

Voir une de tes précédentes images. :-)
https://doris.ffessm.fr/Forum/Aplysia-parvula2

Notes taxo de WoRMS : L'identité des petits lièvres de mer des genres Phyllaplysia et Petalifera est très confuse. La situation est également confuse par de nombreux auteurs considérant que les espèces de Phyllaplysia manquaient de coquille alors que celles de Petalifera en possédaient une.
La description originale de Petalifera petalifera n'est pas facile à interpréter, mais la plupart des auteurs ont accepté qu'elle s'applique à un petit lièvre de mer translucide raisonnablement commun couvert d'un motif irrégulier de taches brunes à vertes et de taches diffuses. Il a été revu et illustré par Fasulo et al. (1984) et Terreni (1997).
Phyllaplysia lafonti a été décrit à l'origine dans la baie d'Arcachon sur la côte atlantique de la France. Comme toutes les espèces de Phyllaplysia et Petalifera, il est décrit comme petit, aplati et avec des parapodes très réduites. La couleur est décrite comme très variable, mais une caractéristique distinctive de la description écrite et du dessin qui l'accompagne est la façon dont le corps se compose de bandes concentriques [«zones concentriques»] de pigmentation plus claire et plus foncée. Des taches blanchâtres cerclées de violet sont également décrites. Fischer n'a pas été en mesure de déterminer s'il y avait une coquille mais Terreni (1997) illustre une coquille interne relativement grande et fragile. Il est difficile de savoir laquelle des références précédentes à cette espèce en Méditerranée est réellement correcte, mais il existe de bonnes photos en couleur de Phyllaplysia lafonti dans un article de Terreni (1997) dans La Conchiglia. Dans cet article, il le compare à Petalifera petalifera.


07/09/2020 Réponse sur : Raie Guitare

Bonjour Emile,
Est-ce que Acroteriobatus annulatus pourrait correspondre ?
ou http://souslesmers.free.fr/f.php?e=1225
(sans conviction)


06/09/2020 Réponse sur : Du bel ouvrage

Bibliothèque mise à jour. :-)
J'update les fiches concernées ASAP.
(Edit APS : fait !)


05/09/2020 Réponse sur : Doris de la Ria d'Etel

La fiche est créée (et le nom de M. H.Limouzin est noté dans un coin ;-)))
in : DORIS, 05/09/2020 : Knoutsodonta pictoni Furfaro & Trainito, 2017, https://doris.ffessm.fr/ref/specie/5273

Et bravo à David pour l'inspiration. :-)


03/09/2020 Réponse sur : Autre doris de la Ria d'Etel

On dirait qu'elle hésite entre être une petite Joruna tomentosa qui aurait tout rentré ou un bébé Tayuva lilacina débutant (mais je ne sais pas s'il y en a qui ont déjà été vue aussi au nord que la ria d'Etel)... Ou autre chose ?
Les plongeurs locaux ?


03/09/2020 Réponse sur : Doris ? de la Ria d'Etel

Bien vu. :-o
J'ai même l'impression que tu en as deux en train de faire des cochoncetés...
Peut-être tout bêtement Rostanga rubra.


03/09/2020 Réponse sur : Doris de la Ria d'Etel

Un prédateur des bryo, couleur ok, rhinophores blancs, branchies noires, la zone peut correspondre (on le connait apparemment plus au nord et plus au sud), un jeune Knoutsodonta pictoni Furfaro et Trainito, 2017 est une chouette réponse qui me plait bien !
D'autant que l’ambiguïté avec Onchidoris pulsilla semble du coup avoir sauté depuis sa decro dans Furfaro G. & Trainito E., 2017, A new species from the Mediterranean Sea and North-Eastern Atlantic Ocean: Knoutsodonta pictoni n. sp. (Gastropoda Heterobranchia Nudibranchia), Biodiversity Journal, 8(2), 725-738.
(que je n'ai pas lu encore !!)


03/09/2020 Réponse sur : Doris breton

Vu la distribution "nordique" (et si l'on écarte donc Discodoris stellifera qui serait loin de chez lui) , peut-être :
MARAN Vincent, MÜLLER Yves, ZIEMSKI Frédéric in : DORIS, 09/06/2016 : Geitodoris planata (Alder & Hancock, 1846), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/1313


01/09/2020 Réponse sur : parmi banc de saupes quelques carangues?

Je ne sais pas mais on peut imaginer, comme ce sont plutot des jeunes (les grands adultes sont souvent vu solitaires et en pleine eau) qu'ils comptent sur les saupes, parmi lesquelles ils sont un peu camouflés, pour déranger et faire sortir de l'herbier des poissons mangeables ? :-)
Mais si quelqu'un a une meilleure idée...


Nos partenaires