183 messages par Horia GALEA

21/10/2017 Réponse sur : Hydraire à identifier

Il y a de grandes chances que ça soit Macrorhynchia spectabilis (Allman, 1883).


20/06/2017 Réponse sur : Hydraire Buisson Ardent

Plumularia sp. ? Kirchenpaueria sp. ?


20/06/2017 Réponse sur : Aglaophenia

Gymnangium sp.


20/06/2017 Réponse sur : AGLAOPHENIA ? OU SYNTHECIUM?

Ni l'un, ni l'autre, mais Sertularella gayi (Lamouroux, 1821).


21/04/2017 Réponse sur : Hydraire chevelu ?

Ça m'a l'air, en effet, d'être A. operculata (dommage que la colonie soit aussi "sale").


21/04/2017 Création de sujet : Recherche photos

Bonjour,

Je suis en train d'étudier en détail un hydraire indonésien et souhaiterais obtenir d'autres photos, similaires voire meilleures que celle jointe ici. La caractéristique principale de cette espèce est la présence de polypes de couleur jaune le long de la tige, alors que tous les autres ailleurs sont blancs. Hauteur des plumes env. 2 cm.

Est-ce que quelqu'un aura remarqué et pris en photo cet hydraire ?

Merci d'avance,

Horia


09/02/2016 Réponse sur : What hidroid is?

Rhizogeton forme des colonies exclusivement stolonales. Seuls Turritopsis et Corydendrium forment des colonies dressées, et les polypes du premier sont blancs, alors que ceux du dernier sont de la couleur que l'on voit dans la photo.


09/02/2016 Réponse sur : What hidroid is?

Corydendrium parasiticum (Linnaeus, 1767)


19/01/2016 Réponse sur : Gros polypes

Maintenant je suis passé au Pacifique tropical de l’ouest, mais je travaille sur des espèces bathyales ;-)

Effectivement, c'est plus prudent de s'arrêter au genre. Si on connaît bien la faune d'une région donnée, on peut émettre des opinions valables mais, même dans ce cas, cela peut s'avérer difficile, notamment lorsqu'il s'agit de petites espèces.


19/01/2016 Réponse sur : Gros polypes

Une erreur s'est glissée dans mon avant-dernier post: R. parasitica a comme localité type un endroit situé entre Billiton et Mindanao, aux Philippines.

R. coccinea Watson, 1984, R. magnifica Watson, 1980 et R. rosetta Watson, 1999 sont toutes les trois des espèces australiennes.


19/01/2016 Réponse sur : Gros polypes

Autre chose: en faisant des plongées dans des endroits aussi éloignés, où la faune reste encore mal connue, il est fort probable de tomber sur des nouvelles espèces. Inutile dans ce cas de s'acharner à leur assigner des noms d'espèces déjà décrites ;-)


19/01/2016 Réponse sur : Gros polypes

Il y a 2 espèces décrites d'après du matériel indonésien: Ralpharia parasitica (Korotneff, 1887) et R. neira Petersen, 1990, mais aucune identification n'est possible sur la base de vos photos (du moins en ce qui me concerne). Il faut d'abord voir les spécimens vivants, puis les étudier en détail au microscope, les comparer aux descriptions existantes (le plus souvent, basées sur du matériel fixé, donc translucide) et après éventuellement essayer de les identifier à l'œil nu en plongée... si jamais il existe des critères d'identification apparents (différences de couleur, d'aspect etc.)! Dans tous les cas, une identification à l'œil n'est possible que si on a vu une première fois l'animal vivant et qu'on l'a identifié tout de suite après sur des critères morphologiques. La fois d'après, il sera peut-être possible de le reconnaître à l'œil nu.


Nos partenaires