Pagre mahogani

Lutjanus mahogoni | (Cuvier, 1828)

N° 3109

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Museau pointu et légèrement prognathe
Ligne latérale arquée et bien visible
Robe argentée, à reflets rougeâtres
Bordure rougeâtre sur toute la dorsale, fonçant vers le bord
Même liseré partiellement sur l'anale et les trois côtés de la caudale
Base et haut des pectorales jaunes, ainsi que le dessus de l'œil
Parfois, tache sombre sous la partie molle de la dorsale

Noms

Autres noms communs français

Vivaneau voyeur, vivaneau acajou, pagre zéclair

Noms communs internationaux

Mahogany snapper, spot snapper, lantern jaw (GB), Pargo ojon, ojanco, pargo rosado (E), Dentice mogano (I), Mahagoni-Schnapper (D), Mahonie snapper (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Mesoprion mahogoni Cuvier, 1828
Mesoprion ricardi Cuvier, 1828
Mesoprion ojanco Poey, 1860

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

L'aire de répartition du pagre mahogani s'étend de la Caroline du Nord (Etats-Unis) et des Bahamas jusqu'à la Guyane, ce qui inclut le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes.

Biotope

Le pagre mahogani vit dans les eaux claires près des côtes, à faible profondeur, entre 5 et 20 m, dans les récifs coralliens, en particulier près des surplombs ou des grandes gorgones.
Plus rarement, on peut le rencontrer au-dessus des zones sablonneuses ou herbeuses.

Description

Le pagre mahogani, d'une longueur moyenne de 25 à 38 cm (maximum relevé de 48 cm), a un corps de forme oblongue, au profil du museau pointu et légèrement prognathe.
La ligne latérale* est arquée, continue et bien visible parmi de grosses écailles épaisses. La nageoire dorsale est continue, l'anale arrondie, la caudale légèrement échancrée et les pectorales sont allongées. Le préopercule* est saillant et dentelé. Les canines sont proéminentes.
Sa robe est globalement argentée avec des reflets rougeâtres. Elle est foncée sur le haut et s'éclaircit vers le ventre.
La totalité de la nageoire dorsale est agrémentée d'une bordure rougeâtre, de plus en plus foncée vers l'extérieur. Ce liseré est aussi présent partiellement sur la nageoire anale et les trois côtés de la nageoire caudale. La base arrière de la dorsale est parfois marquée d'une ligne rouge.
La base et le haut des pectorales sont jaunes, ainsi que le dessus de l'œil. Parfois, une tache sombre est située sous la partie molle de la dorsale. Elle s'estompe avec l'âge.
Les juvéniles ont une robe plus pâle avec une pigmentation rose ou rouge des nageoires et une tache proéminente sur le haut du dos.

Espèces ressemblantes

Dans la même aire géographique, le vivaneau gazou, Lutjanus synagris, est argenté, avec le haut du dos rayé de lignes diagonales jaunes et les flancs rayés de lignes horizontales jaunes. Il porte un point noir sous la partie molle de la dorsale. Celle-ci est bordée de rouge clair alors que la caudale est bordée de brun.

Alimentation

Il se nourrit principalement la nuit de petits poissons, de crustacés et de céphalopodes.

Reproduction - Multiplication

La reproduction a lieu de mai à juillet.
Les œufs sont planctoniques* et éclosent en une journée. Les larves* ont une longueur inférieure à 1 cm. Elles finissent par s'installer, hors du plancton, dans un habitat favorable, offrant une certaine protection contre les prédateurs.

Vie associée

Des crevettes (Lysmata grabhami) et des gobies (Gobiosoma evelynae en particulier) sont des nettoyeurs du pagre mahogani.

Divers biologie

Ce pagre est un poisson solitaire et craintif. Cependant, pendant la journée, il peut se regrouper en banc plus ou moins important.
La composition des nageoires est de X épines et 11 à 12 rayons mous pour la dorsale et de III épines et 3 rayons mous pour l'anale.

Informations complémentaires

C'est un poisson très apprécié pour sa chair. Cependant, dans certaines régions, il est connu comme pouvant transmettre, lorsqu'on le mange, une intoxication de type ciguatera*.
Ses prédateurs sont les requins et les autres grands poissons, y compris certaines espèces de pagres et de vivaneaux.
Georges Cuvier a décrit ce poisson, en 1828, à partir d'un spécimen martiniquais.

Réglementation

Depuis 2015, il est classé LC, soit Least Concern, dans la liste rouge de l'UICN*, c'est-à-dire dont le statut de conservation est jugé de préoccupation mineure.

Origine des noms

Origine du nom français

Pagre : du grec [phagros] = vorace (en rapport avec les grandes dents de ces poissons). Il faut noter que, malgré son nom, ce poisson n'appartient pas à la famille des pagres (Pagrus) mais à celle des vivaneaux ;
mahogani (ou mahogany) est le nom des acajous (les arbres mais aussi le bois qu'on en tire) d'Amérique, en référence aux bordures rouge-roux des nageoires. Ce mot est peut-être issu de la langue arawak de la Jamaïque : [maga] = acajou.

Origine du nom scientifique

Lutjanus : du malais [ikan lutjang] : nom d'un poisson, latinisé par Bloch (ichtyologue du 18e siècle) pour la première espèce de ce genre ;
mahogoni
: mot anglo-saxon pour "mahogani", nom local de l'acajou d'Amérique.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Lutjanidae Lutjanidés
Genre Lutjanus
Espèce mahogoni

Nos partenaires