Poisson-scorpion feuille

Taenianotus triacanthus | Lacepède, 1802

N° 138

Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Clé d'identification

Corps comprimé latéralement
Nageoire dorsale très développée
Grande bouche terminale
Yeux ayant un aspect de « miroir »
Couleur variée, du blanc au noir, en passant par rouge, rose, jaune

Noms

Autres noms communs français

Poisson feuille, poisson balance, poisson scorpion feuille

Noms communs internationaux

Leaf fish, leaf scorpionfish, paperfish (GB), Grober Schaukelfisch (D), Bladvis (NL), Samaq Al-Aqrab (AR)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Taenianotus citrinellus (Gilbert, 1905)

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Il se rencontre dans l'océan Indien et dans le Pacifique, dans la zone tropicale. Sa présence est avérée à Mayotte, les îles Eparses, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et en Polynésie française.

Biotope

Il affectionne les zones récifales coralliennes externes et côtières entre la surface et 135 m de profondeur. Il se rencontre souvent sur des coraux de type Acropora où il attend ses proies. Les individus sont assez sédentaires et capables de rester plusieurs années au même endroit.

Description

Ce poisson est reconnaissable à son corps comprimé latéralement, peu épais avec une nageoire dorsale très développée et élevée. Cette particularité lui permet d'imiter une algue ou une feuille morte en se balançant de droite à gauche en s'appuyant sur ses 2 nageoires pectorales, ce qui est à l'origine de son nom commun. Il possède en outre une grande bouche terminale.
Il possède une livrée très variée, de couleur blanche, beige, jaune, verte, brune à noire, et dans les tons de rouge ainsi que des incrustations diverses qui imitent des algues, des morceaux de corail, ceci augmentant son pouvoir de camouflage dans son biotope*. Il peut changer de couleur en quelques minutes. Ses yeux ont un aspect de « miroir » ( ce qui ne ressort pas sur les photos ) avec des petits appendices à l'avant.
Sa taille adulte est de 10 cm.

Alimentation

Le poisson feuille se nourrit de petits poissons et de crustacés.
C'est un prédateur sédentaire qui chasse à l'affût, perché sur son substrat, souvent un massif corallien.
Il se balance, imitant ainsi le mouvement d'une algue ou d'une feuille, pour s'approcher des proies.

Divers biologie

Ce poisson est assez commun localement, mais parfois difficile à apercevoir de par ses capacités de camouflage. On peut trouver des individus isolés mais aussi des groupes de quelques individus.
Ces individus groupés présentent en général la même coloration mais il peut arriver que des couleurs différentes cohabitent.
Ils sont souvent sédentaires et peuvent être observés pendant de nombreuses années sur un même lieu. Le poisson-feuille mue périodiquement, abandonnant une « peau » externe transparente semblable à celle des serpents, qui se détache sans se diviser.
Il possède des épines venimeuses.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom de poisson feuille se réfère à son aspect mimétique d'une feuille.

Origine du nom scientifique

Taenianotus : du latin [taenia] = ruban, bande, et du grec [notum] = dos.
triacanthus : de [tria] = trois et [akantha] = épine.
Le nom de genre se réfère à la forme en ruban de la nageoire dorsale. Le nom d'espèce se réfère au nombre d'épines anales de ce poisson (trois).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Scorpaeniformes Scorpéniformes Poissons scorpions.
Sous-ordre Scorpaenoidei Scorpénoïdes
Famille Scorpaenidae Scorpénidés
Genre Taenianotus
Espèce triacanthus

Nos partenaires