Eponge violette à oscules blancs

Spongosorites intricatus | (Topsent, 1892)

N° 4302

Méditerranée occidentale Nord, Adriatique Sud, mer Egée

Clé d'identification

Eponge massive aplatie collant fortement au substrat
Coloration caractéristique violet foncé à noirâtre en périphérie
Oscules bordés d'une plage plus ou moins grande de couleur blanche
Lisse et douce au toucher
Consistance coriace

Noms

Autres noms communs français

Eponge orite

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Halichondria intricata, Topsent, 1892

Distribution géographique

Méditerranée occidentale Nord, Adriatique Sud, mer Egée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Spongosorites intricatus a été identifié en Méditerranée occidentale Nord sur les côtes catalanes et provençales en France, ainsi qu'en Adriatique Sud et en mer Egée.

Biotope

Spongosorites intricatus occupe les petites anfractuosités verticales ou en surplomb de la roche et du coralligène* dans les zones peu éclairées. Les rares observations in situ de cette éponge par des plongeurs ont été faites entre 5 et 30 m de profondeur.

Description

Cette éponge discrète se présente sous une forme massive aplatie collant fortement au substrat*. Elle est en partie enchâssée dans de petites anfractuosités. Sa taille habituelle ne dépasse pas quelques cm de diamètre, elle peut néanmoins s'étaler plus largement pour former des plaques de plus de 10 cm de diamètre. La couleur de surface est souvent, au moins en périphérie, violet foncé à noirâtre alors que les tissus internes sont de couleur blanche à jaune clair. De petits oscules* circulaires bien visibles, peu ou pas surélevés, se répartissent irrégulièrement à la surface de l'éponge. Ils sont bordés d'une plage plus ou moins grande de couleur blanche. Lisse et douce au toucher, elle est souvent couverte par divers épibiontes*. Sa consistance est coriace et très peu compressible.

Espèces ressemblantes

La coloration violet foncé et blanche est caractéristique de l'espèce et aide à sa reconnaissance.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs* qui se nourrissent de microparticules : bactéries, algues unicellulaires, débris organiques, ne dépassant en général pas 3 microns. Le courant d'eau nécessaire est créé par le mouvement de cellules ciliées spécifiques des éponges : les choanocytes*.

Reproduction - Multiplication

La reproduction de Spongosorites intricatus est peu connue. Comme la plupart des éponges, elle est probablement hermaphrodite*. Les œufs donnent des larves* ciliées nageuses de type « parenchymella* » qui seront emportées par le courant. Après métamorphose* elles se fixeront finalement sur le substrat*.

Vie associée

Spongosorites intricatus se voit souvent couverte par divers épibiontes*, en particulier d'autres éponges.

Divers biologie

Les spicules* de Spongosorites intricatus sont des oxes* courbés sur toute leur longueur et dont la taille est très variable (60-800 x 3-20 μm).
Le squelette de l'ectosome* est formé d'une couche très dense de spicules en position tangentielle et celui du choanosome* d'un réseau dense de spicules sans organisation précise. La spongine* y est abondante.

Informations complémentaires

Spongosorites intricatus vire rapidement au violet foncé ou au noir dans l'alcool qui se teinte aussi de noir.

Origine des noms

Origine du nom français

Eponge violette à oscules blancs est une proposition des auteurs de la fiche DORIS.

Origine du nom scientifique

Spongosorites : du grec [spoggos] = éponge, substance spongieuse et du latin [oritis] = sorte de pierre précieuse noire et arrondie sans doute en rapport avec l'aspect des éponges prélevées et conservées dans l'alcool.

intricatus : du latin [intrico] = empêtrer, embrouiller. Probablement en rapport avec la forte concentration de spicules inorganisés dans le choanosome*.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymella.

Sous-classe Heteroscleromorpha Hétéroscléromorphes
Ordre Suberitida Subéritides
Famille Halichondriidae Halichondriidés
Genre Spongosorites
Espèce intricatus

Nos partenaires