Rissoelle verruqueuse

Rissoella verruculosa | (Bertoloni) J. Agardh

N° 2090

Méditerranée, Canaries

Clé d'identification

Algue de couleur jaune orangé (disposée en ceinture dans le médiolittoral)
Thalle rubané simple ou peu ramifié, long de 5 à 20 cm, souvent vrillé, à bordures ondulées et denticulées
Consistance caoutchouteuse
Certaines frondes, en période de reproduction, sont couvertes de petites verrues sur leurs 2 faces

Noms

Autres noms communs français

Rissoelle, rissoelle des rochers

Noms communs internationaux

Rock chickory (GB), Rissella de roca (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Fucus verruculosus Bertoloni, 1818
Sphaerococcus verruculosus (Bertoloni) C. Agardh 1822
Grateloupia verruculosa (Bertoloni) Greville 1830

Distribution géographique

Méditerranée, Canaries

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette algue, endémique* de la Méditerranée, est présente en Méditerranée occidentale et en mer Ionienne. Elle est absente du bassin oriental à l'exception d'une partie du littoral de Turquie. Sa présence en dehors de la Méditerranée n'est signalée qu'aux îles Canaries.

Biotope

Rissoella verruculosa forme une ceinture étroite, sur la roche médiolittorale* moyenne en mode battu, visible de la fin de l'hiver jusqu'au début de l'été. En milieu très agité, elle se situe au-dessus du niveau moyen de l'eau (parfois à 0,5 m au-dessus de la surface et même jusqu'à 1,5 m sur des parois très exposées). C'est une des rares algues dont l'existence dépend de la nature de la roche. Elle est présente sur des substrats* siliceux et très rare sur les côtes calcaires (calcifuge).

C'est une espèce photophile*, vivant sur des rochers ensoleillés, qui peut supporter de grandes variations de salinité, de température et d'humectation. Sa fixation solide, sa souplesse et sa consistance la rendent très résistante aux chocs des vagues.

Description

La rissoelle verruqueuse est une algue constituée de frondes* rubanées simples ou peu ramifiées, souvent vrillées, à bordures ondulées et denticulées. Les frondes sont longues de 5 à 20 cm, larges de 0,5 à 2 cm et épaisses de près d'un mm. Elles sont reliées par un stipe* à une base discoïde les fixant solidement à la roche.

Sa consistance est caoutchouteuse. La couleur jaune, plus ou moins orangée ou rougeâtre, varie avec l'éclairage et l'humectation. Elle se racornit et devient plus brune lorsqu'elle est longtemps hors d'eau. Elle reprend son aspect normal lorsqu'elle est à nouveau mouillée.
Certaines lames portent de petites verrues sur les deux faces.

Espèces ressemblantes

Le risque de confusion avec une autre espèce est faible. Elle est l'unique espèce de sa famille. Sa couleur jaunâtre peut la faire prendre pour une algue brune.

Alimentation

C'est un végétal autotrophe* qui élabore sa matière organique par photosynthèse* à partir du gaz carbonique, de l'eau et des sels minéraux, grâce à sa chlorophylle* verte et à ses autres pigments (phycoérythrine rouge, etc.) qui captent la lumière solaire.

Reproduction - Multiplication

La reproduction de Rissoella verruculosa, complexe, comme chez beaucoup d'algues rouges, comporte une succession de trois étapes ou générations. Ce cycle est dit trigénétique* et isomorphe*, car les deux générations principales (gamétophyte* et tétrasporophyte*) ont le même aspect.
Le gamétophyte porte les organes sexués qui vont produire des cystocarpes* globuleux de 1 mm de diamètre. Ces cystocarpes, dispersés sur les deux faces du thalle, lui donnent un aspect verruqueux qui est à l'origine du nom de l'espèce. Ils contiennent la deuxième génération ou carposporophyte* provenant du développement de l'œuf fécondé. Cette génération va produire des spores diploïdes*.
La troisième génération ou tétrasporophyte issue de la germination de ces carpospores ressemble au gamétophyte, mais elle est diploïde et va porter des tétrasporocystes* inclus dans le cortex.

Vie associée

A côté de la rissoelle verruqueuse se développent quelques algues rouges comme Porphyra sp., Nemalion lubricum, Neosiphonia sertularioides, l'algue brune encroûtante Ralfsia verrucosa et quelques cyanobactéries.
L'algue verte filamenteuse Blidingia chadefaudii est une de ses rares épiphytes*.

Les patelles (Patella rustica et P. ulyssiponensis), en broutant les petites algues filamenteuses, favoriseraient le développement de Rissoella.

La rissoelle peut être consommée la nuit par un autre gastéropode, la gibbule toupie Phorcus turbinatus.

Divers biologie

La rissoelle, qui semble disparaître au cours de l'été, est pérenne, sa partie basale constituant une mince croûte presque invisible survit et produira de nouvelles frondes en fin d'hiver.
Le thalle a une structure multiaxiale. Des filaments axiaux constituent une zone médullaire* réduite, entourée par un cortex composé de files de cellules perpendiculaires à la surface. Sa croissance est terminale.

Informations complémentaires

Des études ont montré des possibilités d'utilisation alimentaire. Cette algue peut être une source de phycocolloïdes, elle contient un type particulier de carraghénane. On lui reconnaît aussi un potentiel d'utilisation médicale.

Origine des noms

Origine du nom français

Rissoelle verruqueuse est la francisation du nom scientifique de cette espèce.

Origine du nom scientifique

Rissoella : nom de genre dédié à Joseph Antoine Risso, naturaliste niçois (1777-1845),
verruculosa : du latin [verrucul(a)-] = petite verrue et [-osa] = suffixe formant l'adjectif verruculosa = verruqueux, couvert de petites verrues.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Rhodobionta / Rhodophyta Rhodobiontes Algues rouges, pour la plupart marines.
Sous-embranchement Eurhodophytina
Classe Florideophyceae Floridéophycées

Thalle élaboré formé de fins filaments branchés ou en lames.

Sous-classe Rhodymeniophycidae Rhodyméniophycidées
Ordre Gigartinales Gigartinales Intérieur du thalle presque toujours filamenteux, uni ou pluriaxial, souvent avec des incrustations calcaires. Organes fructificateurs en coussinets sur le thalle.
Famille Rissoellaceae Rissoellacées
Genre Rissoella
Espèce verruculosa

Nos partenaires