Éponge rameuse brune

Raspailia (Raspailia) viminalis | Schmidt, 1862

N° 4131

Méditerranée, Adriatique et Atlantique Nord-Est

Clé d'identification

Forme arbustive
Aspect hirsute
Branches cylindriques, dichotomes et pointues à leur extrémité
Couleur brune
Oscules régulièrement répartis sur les branches
Base de fixation étroite (parfois libre sur le sable)

Noms

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Raspailia viminalis Schmidt, 1862 est une alternative valide
Abila freyerii (Schmidt, 1862)
Raspailia freyerii Schmidt, 1862
Raspailia salix Schmidt, 1868
Raspailia typica Nardo, 1833

Distribution géographique

Méditerranée, Adriatique et Atlantique Nord-Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Découverte en Adriatique cette éponge est aussi présente en Méditerranée occidentale de la Tunisie à l'ensemble des côtes françaises méditerranéennes. Sur ces dernières, les plus grands spécimens ont été observés en Corse du Sud alors que ceux des côtes continentales sont souvent de faible taille. Les observations dans le bassin méditerranéen oriental sont plus rares, celles en Atlantique Nord-Est très sporadiques (mer Celtique, Açores, Sénégal).

Biotope

Raspailia (Raspailia) viminalis est présente à partir du bas de l'étage infralittoral* (à partir de 20 m de fond en zone calme) et au-delà dans l'étage circalittoral* jusqu’à 120 m au moins.
Fixée sur les parois rocheuses verticales ou horizontales, elle peut aussi se rencontrer sur le sable, accrochée à des débris coquiliers ou parfois libre.

Description

Cette éponge dressée forme des arbustes de quelques cm à plus de 40 cm de hauteur. Les rameaux digités, peu serrés, partent d'un petit pédoncule* ; ils ne sont jamais soudés entre eux, mais sont disposés régulièrement. Ils sont nettement « poilus » donnant cet aspect hispide* ; en fait ces poils sont de longs spicules* qui dépassent de l'ectosome* de la colonie. Les branches, cylindriques, sont assez fines, leur diamètre varie entre 4 et 8 mm, le plus souvent dichotomes* et leur extrémité est pointue.

L'éponge est de consistance ferme et élastique. Les oscules* sont visibles à l'œil nu. Ils sont disposés régulièrement le long des branches.
Sa couleur est brune, mais les particules de sédiment retenues par les spicules qui s'accumulent à sa surface peut lui donner un aspect grisâtre.

Voir la description microscopique dans la rubrique "Divers biologie".

Espèces ressemblantes

Dans sa zone de distribution principale, la Méditerranée, la confusion pourra essentiellement avoir lieu avec des axinelles qui sont néanmoins de couleur plus jaune et peu ou pas hispides (Axinella polypoides, Axinella cannabina).

Raspailia (Clathriodendron) hispida présente un aspect général ressemblant, une taille légèrement inférieure et une coloration jaune pâle souvent sale. Elle est présente en mer du Nord, Manche, Atlantique Nord-Est jusqu'au Portugal au sud. Sa spiculation* est très proche de Raspailia viminalis.

Raspailia (Raspailia) ramosa, l'éponge rameaux de chocolat, de couleur brun foncé, est plus trapue. Elle n'est présente qu'en Manche, ainsi que dans l’Atlantique Nord-Est (Finistère, golfe du Morbihan).

Une étude microscopique des spicules est essentielle pour une identification sûre.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs* qui se nourrissent de microparticules : bactéries, algues unicellulaires, débris organiques, ne dépassant pas 3 micromètres en général. Le courant d'eau nécessaire est créé par le mouvement des flagelles* des cellules ciliées* spécifiques des éponges : les choanocytes*. Celles-ci captent et digèrent les particules organiques microscopiques et les produits de la digestion sont distribués aux autres cellules de l'organisme. Les déchets non métabolisables sont évacués par des orifices exhalants : les oscules*.

Reproduction - Multiplication

La reproduction peut être sexuée ou asexuée.

  • Sexuée : par œufs et spermatozoïdes*. Cette éponge est hermaphrodite* ; les gamètes* mâles et femelles d'un même individu ne sont pas expulsés au même moment afin d'éviter l'autofécondation. Cette éponge est ovulipare* et donne naissance à une larve* ciliée* nageuse, dite de type « parenchymella*», qui se fixera sur son support après quelques jours de vie pélagique*.
  • Asexuée : par bourgeonnement* ou bouturage de fragments qui se détachent de l'éponge mère pour se fixer un peu plus loin.
Les éponges ont une forte capacité de régénération.

Vie associée

Les spicules qui transpercent la surface de l'éponge retiennent de nombreuses particules organiques.

Divers biologie

Description microscopique :
Les spicules mégasclères* sont des styles* ou des subtylostyles*, longues aiguilles arrondies à une extrémité et pointues à l'autre (1100-2000 µm de long sur 16 à 27 µm de large) et des acanthostyles*, petites massues hérissées d'épines sur toute leur longueur (85-110 µm sur 5-6 µm de large).
Cette espèce est dépourvue de microsclères*.
Les fibres de spongine* forment un réseau réticulé*.

Origine des noms

Origine du nom français

Éponge rameuse brune : colonie érigée en plusieurs rameaux digités de couleur brune.

Origine du nom scientifique

Raspailia : dédié à François-Vincent Raspail, médecin, naturaliste et chimiste français (1794-1878).

viminalis : signifie en latin osier, dont les rameaux peuvent faire penser aux branches de cette éponge rameuse.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymella.

Sous-classe Heteroscleromorpha Hétéroscléromorphes
Ordre Axinellida Axinellides
Famille Raspailiidae Raspailiidés Surface hispide. Présence dans l’ectosome de petits styles disposés en bouquets autour de grands styles ou oxes proéminents.
Genre Raspailia (Raspailia)
Espèce viminalis

Nos partenaires