Planaire tachetée

Prostheceraeus moseleyi | Lang, 1884

N° 716

Atlantique Est, Méditerranée

Clé d'identification

Ver plat de 3 à 4 cm de longueur
Blanc laiteux, écru à gris, moucheté de taches blanches et sombres
Bord liseré de brun orangé et de jaune
2 tentacules mauves à l'avant
Souvent à proximité d'ascidies

Noms

Autres noms communs français

Planaire de Moseley

Noms communs internationaux

Spotted flat-worm (GB), Planaria maculata, verme piatto di Moseley (I), Planaria maculata (E), Gefleckter Bandplanarie (D), Gevlekte platworm (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

On trouve Prostheceraeus moseley (sans le i) dans certains ouvrages et sur certains sites Internet.

Attention : Cette espèce est souvent trouvée sous le nom Stylochus pilidium, ce qui est une erreur. Cette dernier est en fait très différente de la planaire de Moseley.

Distribution géographique

Atlantique Est, Méditerranée

Zones DORIS : 1 Europe (côtes françaises), 1.2 [Méditerranée française], 1.1 [Atlantique Nord-Est, Manche et mer du Nord françaises]

Cette planaire est présente sur la façade atlantique depuis l’île de Ouessant jusqu'au sud du golfe de Gascogne, et elle est aussi très présente en Méditerranée.

Biotope

Il s'agit d'une espèce benthique* de faible profondeur (0 à 30 mètres), qui affectionne en général les fonds rocheux, mais aussi le coralligène*, les algues calcaires, les éponges et les algues (dictyotes, ulves...), souvent à proximité d'ascidies, dont elle se nourrit quasi-exclusivement.

Description

Prostheceraeus moseleyi est un ver plat au corps foliacé et ovale dont la longueur varie entre 3 et 4 centimètres. Sa couleur générale est d'un blanc laiteux, écru à grisâtre, moucheté de taches blanches et de nombreuses petites taches sombres, mauves ou noires légèrement plus allongées au milieu du corps. Le bord du ver est ondulé et liseré de brun orangé et de jaune. Antérieurement, la partie céphalique est surmontée de deux tentacules mauves. La face ventrale plus claire est recouverte de cils dont la vibration, associée à l'ondulation du bord du corps, permet à l'animal de se déplacer, en rampant ou en nageant.

Espèces ressemblantes

On pourra éventuellement confondre cette espèce avec les autres espèces du genre Prostheceraeus (P. giesbrechtii, P. vittatus), mais ces dernières ne sont pas liserées de jaune-brun, et sont parcourues de lignes continues et non de taches.

La variété gris foncé serait, selon certains auteurs, une autre espèce, Eurylepta cornuta...

Alimentation

La planaire tachetée est une espèce prédatrice et carnivore : elle se nourrit d'ascidies, essentiellement des clavelines (Clavelina lepadiformis).
La bouche est ventrale et située au milieu du corps. Le tube digestif est aveugle : l'anus étant absent, les déchets sont éliminés par la bouche ou à travers le tégument. Le tube digestif se ramifie dans tout le corps pour apporter les nutriments directement aux organes car il n'y a pas de système circulatoire (la respiration se fait par diffusion).

Reproduction - Multiplication

Le mode de reproduction est celui de toutes les planaires : les individus sont hermaphrodites* (à la fois mâles et femelles). Le sperme est échangé entre les deux planaires et est stocké. Chaque individu produit ensuite les ovules qui vont être fécondés à l'intérieur du corps avec le sperme stocké. Cette particularité s'appelle la protandrie* : les ovules sont produits après l'échange du sperme pour éviter l'autofécondation.

Les planaires ont également une très grande capacité de régénération : une planaire coupée peut refabriquer la partie manquante. Grâce à cette capacité, les planaires peuvent se reproduire par scissiparité* (un individu en donne deux en se divisant).

Vie associée

La planaire tachetée est souvent vue sur ou à proximité des clavelines qui sont ses proies principales.

Divers biologie

Les tentacules mauves antérieurs ont un rôle tactile et sont plus ou moins sensibles à la lumière.

Informations complémentaires

Cette espèce comme toutes les autres espèces de vers plats est très fragile : il ne faut pas les manipuler.

Origine des noms

Origine du nom français

Planaire tachetée : il s'agit d'un ver plat moucheté de nombreuses petites taches. Le terme "planaire" est utilisé, à tort ou à raison, pour désigner les vers plats de manière générale.

Planaire de Moseley : francisation du nom scientifique de l'espèce.

Origine du nom scientifique

Prostheceraeus : du grec [prosthen-] = en avant, et [keras] = corne : qui a des cornes à l'avant, en référence aux deux tentacules antérieurs.

moseleyi : en référence au naturaliste Henry Nottidge Moseley (1844-1890).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Platyhelminthes Plathelminthes Vers plats à symétrie bilatérale, portant des organes des sens simples sur la tête, tube digestif à une seule ouverture ventrale. Nombreuses espèces libres ou parasites.
Classe Turbellaria Turbellariés Vers plats libres (non parasites) mus par une ciliature ventrale. Tube digestif ramifié qui possède une seule ouverture au centre de la face ventrale.
Sous-classe Archoophora Archoophores
Ordre Polycladida Polyclades Turbellariés à intestin très ramifié. Espèces de grande taille. Planaires marines.
Sous-ordre Cotylea Cotylés Polyclades caractérisés par la présence d’une ventouse ventrale permettant aux vers de se maintenir sur le fond.
Famille Euryleptidae Euryleptidés Vers plats lisses ou à papilles, souvent de couleur vive. Grands tentacules (parfois absents). Pharynx tubulaire et organe copulateur masculin unique dirigés vers l'avant.
Genre Prostheceraeus
Espèce moseleyi

Nos partenaires