Porcellane grise

Porcellana platycheles | (Pennant, 1777)

N° 1105

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Allure de crabe, carapace arrondie
2 pinces larges aplaties garnies de plumeaux épais
Couleur grise à jaune-brun, 3 cm d'envergure
2 antennes semblables à de longs fouets rouges et jaunes
Motifs dorsaux de la carapace évoquant un visage

Noms

Autres noms communs français
Porcelaine grise, porcellane poilue
Noms communs internationaux
Broad-clawed porcelain crab (GB), Granchio porcellana (I), Cangrejo de porcelana peludo (E), Graues Porzellankrebschen (D), Harig porceleinkrabbetje (NL), Caranguejo de porcelana peludo (P), Porselenskrabbe (N)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Porcellana platycheles platycheles (Pennant, 1777)

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

On pourra rencontrer Porcellana platycheles depuis les côtes norvégiennes au nord jusqu'au Maroc et aux Canaries au sud, ainsi qu'en Méditerranée.

Biotope

La porcellane grise affectionne les petits fonds des eaux côtières jusqu'à 5 mètres de profondeur. On la trouvera essentiellement cachée et fermement agrippée sous les pierres et dans les fissures de l'étage médiolittoral*, mais aussi dans les graviers et même parfois dans la vase. C'est un habitant fort commun de l'estran rocheux et de la zone intertidale* en général. En Méditerranée, on pourra la trouver aussi parmi les racines des posidonies.

Description

Vous pensez avoir observé un crabe... Porcellana platycheles est en fait une proche cousine des galathées dont la carapace, très arrondie et pointue vers l'avant, ne dépasse pas les 15 millimètres. L'envergure de l'animal, elle, atteint 30 millimètres. Cette espèce est caractérisée par une paire de pinces larges et aplaties agrémentées chacune sur leur bord externe d'une épaisse couche de soies, disposées densément comme sur une brosse. Le doigt interne de la pince, mobile, présente des motifs rouges et blancs. La carapace, dont la couleur oscille entre le gris et le jaune-brun, ainsi que l'ensemble des pattes sont par ailleurs plus ou moins velus. Entre les deux yeux noirs, le rostre présente trois pointes. Latéralement, 3 paires de pattes marcheuses. L'abdomen ainsi que la quatrième paire de pattes sont repliés sous l'animal. La tête est surmontée de deux longues antennes caractéristiques semblables à des fouets, et composées d'une alternance de très nombreux articles jaunes et rouges. Hors de l'eau, ceux-ci sont rabattus le long du bord de la carapace. La face ventrale est jaune orangé.

Il est intéressant d'observer enfin les motifs dessinés dorsalement sur la carapace. Regardez bien, et vous distinguerez l'esquisse d'un visage...

Espèces ressemblantes

Pisidia (Porcellana) longicornis, la porcellane noire, est une espèce très proche, mais de taille inférieure. Ses pinces sont plus longues et plus minces, et surtout, elles sont dépourvues de soies.

Alimentation

La porcellane grise est carnivore. Elle filtre les petites proies du zooplancton et les particules alimentaires qui sont retenues par deux rangées épaisses de soies, disposées le long des pinces. Ces deux petits plumeaux ratissent l'eau environnante et sont ensuite ramenés vers la bouche et nettoyés grâce à une paire d'appendices buccaux.
Comme bon nombre de ses congénères, la porcellane grise se délecte également des restes et des cadavres d'animaux qu'elle déchiquette au moyen de ses deux grosses pinces.

Reproduction - Multiplication

Les sexes sont séparés et la reproduction est sexuée. Pendant la copulation, le mâle chevauche la femelle en période de mue et féconde ses œufs qu'elle incubera sous son abdomen.
L'éclosion des œufs donne des larves présentant une longue épine frontale en "corne de licorne" caractéristique des porcellanes, larves qui vont se développer dans le plancton côtier. Le développement passe par des métamorphoses et donc une succession de stades larvaires, avant de donner une jeune porcellane.

Divers biologie

Cette espèce est fortement mimétique. Elle présente une couleur jaune-brun à grise et une forme aplatie qui épousent parfaitement les graviers et la face inférieure des pierres. Elle est invisible ! Après avoir retourné un bloc, il faut attendre de voir bouger l'animal pour l'apercevoir...

La porcellane grise est capable d'autotomie : à la moindre alerte, elle se sépare facilement d'un membre pour échapper à un prédateur. Cette relative fragilité lui a valu son nom.

Ses membres sont équipés de capteurs de salinité que l'animal utilise avant de s'immerger totalement !

Elle est capable de nager vigoureusement en utilisant son abdomen.

Origine des noms

Origine du nom français

Porcellane/porcelaine est la francisation de Porcellana.
Porcelaine poilue : à cause des plumeaux qui garnissent ses pinces.
Elle arbore souvent une teinte grise, qui dépend en fait de la couleur de la pierre sous laquelle elle se cache.

Origine du nom scientifique

Porcellana : de l'italien [porcellan] = porcelaine : nom donné à une poterie blanche très fine par analogie avec la texture de certains coquillages (Cyprea ou Luria) : les membres de ce petit crustacé sont fragiles et cassants comme de la porcelaine !
platycheles : du grec [platy-] = plat, et [chel-] = griffe, à cause des pinces aplaties de cette espèce.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Anomura Anomoures

Les anomoures sont caractérisés par une cinquième paire de pattes atrophiée. Ils sont essentiellement représentés par les galathées et les bernard-l'ermite.

Famille Porcellanidae Porcellanidés Anomoures à l’aspect de crabes, mais la cinquième paire de pattes est réduite. Carapace lisse, sans épines. Abdomen petit et plié sous la carapace.
Genre Porcellana
Espèce platycheles

Nos partenaires