Petit cérianthe

Cerianthus lloydii | Gosse, 1859

N° 458

Manche, Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Deux rangées de tentacules
Vit librement à l’intérieur d’un long tube membraneux
Animal enfoui dans le sédiment

Noms

Noms communs internationaux
Lesser cylinder-anemone (GB), Cerianto pequeño (E), Nordsee-Zylinderrose (D)

Distribution géographique

Manche, Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Manche, Atlantique Nord (côtes européennes), Méditerranée (Adriatique), peu fréquent en Méditerranée.

Biotope

Espèce de l’infra-littoral*, entre 1 et 100 m de profondeur, sur substrats meubles : vase, sable, parfois sur fonds de graviers. Peut se rencontrer également dans les crevasses.

Description

L'animal, solitaire, fiché verticalement dans le sédiment par un tube souple de 2 cm de diamètre, peut atteindre 20 cm de long. La bouche est entourée d’une double rangée de tentacules. Les tentacules buccaux, ceux de l’intérieur, ne mesurent que quelques millimètres alors que ceux de la couronne externe, dont le nombre peut aller jusqu’à 70, atteignent 3 cm. La couleur de la colonne est variable : brune, beige ou rose ; les tentacules de la couronne externe sont clairs avec des bandes brun foncé, ceux de la couronne interne, toujours unis, sont le plus souvent bruns, blancs ou verdâtres. Il n’y a pas de disque basal adhésif, comme chez les vraies anémones. Bien que fixé, le cérianthe est capable de se déplacer et de reconstruire un nouveau tube.

Espèces ressemblantes

Cerianthus membranaceus: espèce plus grande, aux couleurs plus vives.

Alimentation

Animal carnivore. Il capture des proies planctoniques, hydroméduses ou petits crustacés, par des tentacules garnis de cellules urticantes, les cnidocytes*.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée. Les sexes sont séparés. L’animal émet des larves nageuses, les arachnatis, déjà pourvues de tentacules. La reproduction a lieu de janvier à août, les larves vivent 3 à 4 mois dans le plancton.

Divers biologie

L’animal peut, lorsqu’il est dérangé, se rétracter entièrement et rapidement à l’intérieur de son tube.

Origine des noms

Origine du nom français

Petit : le plus petit des cérianthes de nos eaux.
Cérianthe : d’après l’origine latine.

Origine du nom scientifique

Cerianthus = fleur de cire
lloydii : de William Lloyd (1815-1880) scientifique et directeur de l'aquarium du Crystal Palace. Il a trouvé Cerianthus lloydii dans le détroit de Menai trois ans avant que Gosse ne le décrive.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Ceriantharia Cérianthaires

Grandes anémones solitaires fouisseuses vivant dans un tube. Deux verticilles de tentacules de tailles et de couleurs différentes.

Ordre Spirularia Spirulaires
Famille Cerianthidae Cérianthidés
Genre Cerianthus
Espèce lloydii

Nos partenaires