Eponge-coussinet rouge sang

Ophlitaspongia papilla | Bowerbank, 1866

N° 3692

Mer du Nord, Manche, Atlantique Est tropical

Clé d'identification

En forme de coussinet
Couleur rouge
Surface lisse et brillante
Oscules ronds et bien ouverts
Répartition régulière des oscules

Noms

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Chalinula seriata (Grant, 1826)
Clathria seriata (sensu Johonston, 1842)
Halichondria seriata sensu Johnston, 1842
Ophlitaspongia seriata (sensu Johnston, 1842)

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, Atlantique Est tropical

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette éponge est présente en mer du Nord, au sud de la Norvège, tout autour des îles Britanniques, en Manche ainsi que dans les archipels de Macaronésie (Açores, Canaries, Madère) en Atlantique Est tropical.

Biotope

On rencontre Ophlitaspongia papilla en milieu rocheux peu profond où elle préfère les surfaces verticales, les surplombs ou le dessous des blocs. On peut la voir également sur le stipe* ou les crampons de Laminaria hyperborea dans des zones en général bien exposées à l'action des vagues.

Présente dans l'étage médiolittoral* inférieur, elle fait preuve d'une bonne résistance à l'exondation*. Elle ne descend pas en dessous des premiers mètres de l'étage infralittoral*.

Description

Cette éponge encroûtante se présente sous la forme de coussinets plus ou moins épais (2 à 10 mm). Elle mesure jusqu'à 10 cm de diamètre. Sa couleur est rouge sang, rouge orangé ou rouge foncé. Sa surface est brillante, lisse ou légèrement hispide*. Sa consistance est ferme mais reste compressible. Les oscules*, ronds et bien ouverts, sont répartis régulièrement à sa surface ; leur bord est légèrement relevé. Les pores* inhalants, très petits, ne sont pas visibles à l'œil nu.

Voir la description microscopique dans la rubrique "Divers biologie".

Espèces ressemblantes

Amphilectus fucorum, l'éponge mousse de carotte : on observera la présence de filaments et la surface criblée de petits trous donnant un aspect spongieux ; ces caractéristiques étant absentes chez Ophlitaspongia. L'éponge mousse de carotte dégage, quand elle est exondée, une odeur forte que ne possède pas l'éponge-coussinet rouge sang.

Clathria (Microciona) atrasanguinea, l'éponge encroûtante rouge sang : forme des croûtes plus minces difficilement détachables du substrat*.

Une identification visuelle concernant les éponges revêtantes rouges est très difficile et seule une observation des spicules* au microscope permettra de différencier ces espèces.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs* qui se nourrissent de microparticules : bactéries, algues unicellulaires, débris organiques, ne dépassant pas 3 micromètres en général. Le courant d'eau nécessaire est créé par le mouvement des flagelles de cellules ciliées* spécifiques des éponges : les choanocytes*. Celles-ci captent et digèrent les particules organiques microscopiques et les produits de la digestion sont distribués aux autres cellules de l'organisme. Les déchets non métabolisables sont évacués par des orifices exhalants : les oscules*.

Reproduction - Multiplication

La reproduction peut être sexuée ou asexuée.

  • Sexuée : par ovules et spermatozoïdes*, aboutissant à la naissance d'une larve* ciliée* nageuse de type « parenchymella* » qui après deux jours de vie pélagique* se fixe rapidement pour donner une nouvelle éponge. Chez cette éponge, hermaphrodite* et ovipare*, l'émission des gamètes* mâles et femelles se produit pendant l'été, d'août à septembre, quand la température de l'eau est la plus chaude.
  • Asexuée : par bourgeonnement* ou bouturage de fragments qui se détachent de l'éponge mère pour se fixer un peu plus loin. Bien qu'existante, cette reproduction est relativement secondaire.
Les éponges ont une forte capacité de régénération ; des études en laboratoire ont montré la parfaite réorganisation de cette éponge après dissociation de ses cellules.

Divers biologie

Description microscopique :
Les spicules mégasclères* siliceux sont de 2 genres : les plus importants sont des styles* courts, lisses, épais, plus larges en leur centre et légèrement courbés (64-143 µm) ; les autres moins nombreux, des subtylostyles, sont répartis près de l'ectosome* ; ils sont fins, droits et leur tête bien développée (71-167 µm).
Les microsclères* sont des toxes* (64-127 µm), petits arcs aux extrémités pointues et lisses.
Le squelette interne, très caractéristique, est composé de fibres de spongine disposées en faisceaux parallèles réticulés un peu à l'image d'une échelle.

Informations complémentaires

Le genre Ophlitaspongia a fait l'objet de nombreuses discussions et interprétations souvent fausses. Il conviendra de se rapprocher de l'ouvrage « Systema porifera : a guide to the classification of sponges, volume 1 » de Hooper et Van Soest pour en apprécier toute la complexité.

Origine des noms

Origine du nom français

Eponge-coussinet rouge sang est une proposition des auteurs du site DORIS.

Origine du nom scientifique

Ophlitaspongia : du grec [oph] = trou, [litos] = simple, petit et [spongos] = spongieux. Eponge avec de nombreux petits oscules.

papilla : mot latin = bouton du sein, mamelon, tétin. Le bord légèrement surélevé des oscules fait penser à un mamelon.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymula.

Ordre Poecilosclerida Poécilosclérides « Eponges à spicules variés ». Charpente de spicules siliceux (styles ou acanthostyles) renforcée de spongine. Plusieurs types de mégasclères et de microsclères (chèles, sigmas...).
Sous-ordre Microcionina Microcionines
Famille Microcionidae Microcionidés
Genre Ophlitaspongia
Espèce papilla

Nos partenaires