Donzelle à nageoire noire

Ophidion barbatum | Linnaeus, 1758

N° 325

Bassin méditerranéen, Atlantique Est

Clé d'identification

Poisson serpentiforme de 20 à 25 cm de long
Grande bouche fendue jusqu'en arrière d'yeux assez gros
Mâchoire inférieure portant 2 barbillons en filaments inégaux
Nageoires dorsale et anale bordées d'un liseré noir et continues avec nageoire caudale
Corps gris-beige à reflets argentés plus clair au niveau du ventre
Activité nocturne

Noms

Autres noms communs français

Ophidie barbue, dousselle, abadèche barbiche

Noms communs internationaux

Snake blenny, blackfin snake (GB), Galletto (I), Lorcha, doncella barbada (E), Bartmännchen (D)

Distribution géographique

Bassin méditerranéen, Atlantique Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce se retrouve le long des côtes du bassin occidental de la Méditerranée ainsi que le long des côtes atlantiques françaises et africaines. Sa présence est sporadique dans le bassin oriental de la Méditerranée.
C'est en général une espèce assez rare.

Biotope

Il est possible d'observer cet animal dès 10 m de profondeur, sur fond sableux ou vaseux où il s'enterre queue la première à l'approche d'un prédateur ou de toute autre menace, même complètement tant que le danger persiste.
Solitaire et à l'activité nocturne, il a des déplacements de faible amplitude. – Ne pas trop l'éclairer !
Remarque : des exemplaires ont été capturés jusqu'à 1400 m de profondeur.

Description

Poisson serpentiforme, assez court (20 à 25 cm), comprimé latéralement.
Il dispose d'une grande bouche fendue jusqu'en arrière d'yeux assez gros, favorables à une vision nocturne.
Ses nageoires pelviennes sont filamenteuses et très en avant sous la gorge, en barbillons. Elles sont inégales et servent certainement à garder un contact avec le sol lors du déplacement de l'animal, voire à détecter la présence de petits invertébrés.
Les nageoires dorsale et anale sont toutes deux bordées d'un liseré noir et sont continues avec la nageoire caudale.
Sa coloration est gris-beige à gris-rosé, à reflets argentés, assez claire et plus claire encore au niveau du ventre. La mâchoire inférieure, les barbillons et la zone pelvienne sont de couleur blanche.

Espèces ressemblantes

Il reste possible de confondre cette espèce avec les autres donzelles et notamment :

  • La donzelle douce Ophidion rochei Müller, 1845. Elle est extrêmement ressemblante à Ophidion barbatum, avec liseré sombre sur les nageoires dorsale et anale, mais (seule façon visible de les discerner) moins de rayons (16 à 18) sur les nageoires pectorales.
  • la donzelle à nageoires jaunes Parophidion vassali (Risso, 1810). La différenciation avec Ophidion barbatum se fait principalement par la couleur du liseré qui borde les nageoires dorsale et anale : généralement jaunes, parfois rouges ou translucide.

Le congre des Baléares Ariosoma balearicum (Delaroche, 1809) vit sur le même biotope. Il est bien plus long (40 cm environ) que la donzelle. Il n'a pas de barbillons (pas de pelviennes).

Le faufré noir Grammonus ater (Risso, 1810) possède un aspect assez proche mais plus massif, moins long, moins serpentiforme et il porte une couleur sombre (brun foncé à gris violacé). C'est une espèce strictement sciaphile* qui ne montre pas les filaments mentonniers assez longs de la donzelle. Ceux, très courts, du faufré sont repliés sous le ventre, après la tête volumineuse et arrondie.

Alimentation

Inactif la journée, cet animal nocturne est un prédateur qui se déplace en ondulant telle une anguille pour se nourrir de petits invertébrés posés sur le sable.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée avec une périodicité annuelle. Les individus mâles sont plus grands que les femelles.
La capacité des mâles à produire des sons (voir Divers biologie), combinée à la faible densité de population, à l'habitude des individus à s'enterrer et au comportement nocturne, suggère une stratégie d'accouplement tout à fait particulière.
La fécondation est externe et les œufs de forme ovale sont lâchés en masses gélatineuses dans le plancton. Le développement larvaire est long : de trois semaines à trois mois dans le plancton.

Divers biologie

Les poissons produisant des sons font généralement usage d'un mécanisme relativement simple : la contraction / relaxation d'une unique paire de muscles agissant sur la vessie natatoire. Chez Ophidion barbatum, le mécanisme est plus sophistiqué : 3 paires de muscles ont été adaptés ainsi que la partie antérieure de la vessie natatoire modifiée dans une structure osseuse. Cela lui permettrait de produire des sons dans une plus large gamme de fréquences.

Informations complémentaires

Ophidion barbatum est pêché de façon artisanale avec des sennes de plage ou comme prise accessoire de la pêche semi-industrielle avec des chaluts ou des filets maillants de fond. Vendu frais sur les marchés, son importance commerciale est très faible.

Origine des noms

Origine du nom français

Donzelle : du vieux provençal [Donzela] = demoiselle, peut-être à cause de sa nage ondulante.

Origine du nom scientifique

Ophidion : du grec [ŏphĭdĭon] = petit serpent
barbatum : du latin [barbātus] = qui porte une barbe, barbu.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Paracanthopterygii Paracanthoptérygiens
Ordre Ophidiiformes Ophidiiformes Poissons à l'allure de petit serpent (court). Nageoire anale et dorsale reliées à la caudale. 380 à 400 espèces dont 90% vivent au delà de 500 mètres.
Sous-ordre Ophidioidei Ophidioïdes
Famille Ophidiidae Ophidiidés
Genre Ophidion
Espèce barbatum

Nos partenaires