Corail-fleur épineux

Mussa angulosa | (Pallas, 1766)

N° 757

Zone Caraïbes

Clé d'identification

Colonie en forme de tumulus
Bouquet de grands polypes charnus
Couleur orangée ou rougeâtre, avec fluorescence

Noms

Noms communs internationaux

Spiny flower coral, large flower coral, giant polyp coral (gb), Coral florida (e), Stachelige Blumenkoralle (d)

Distribution géographique

Zone Caraïbes

Zones DORIS : Caraïbes

Commun au sud de la Floride, aux Bahamas et dans la Caraïbe.

Biotope

On rencontre ce corail surtout entre 7 et 25 mètres, dans la plupart des environnements récifaux.

Description

Le corail-fleur se présente en colonies de 15 à 60 centimètres, de forme hémisphérique. Elles se composent d'un bouquet de grands polypes* charnus de 3 à 10 centimètres à la texture rugueuse.
La couleur en lumière naturelle est orangée ou rougeâtre, grâce à la fluorescence des tissus. La colonie en forme de tumulus semble une masse compacte, mais malgré les apparences, chaque polype est bien séparé. Le squelette des polypes aux septes* en dents de scie est garni d'épines acérées.

Espèces ressemblantes

Scolymia cubensis et Scolymia wellsi ont également cet aspect charnu de "cœur d'artichaut", mais ces deux espèces (très semblables entre elles) sont caractérisées par un polype solitaire.
Mussa angulosa peut aussi se présenter sous forme d'un polype unique, au début du développement de la colonie.

Alimentation

C'est seulement la nuit que les polypes étendent leurs tentacules pour se nourrir. Les proies (plancton*, crustacés, vers et bactéries) paralysées par le venin des cellules urticantes présentes sur les tentacules sont dirigées vers la bouche pour y être ingérées.

Reproduction - Multiplication

Reproduction sexuée
Chaque colonie est soit mâle, soit femelle. Toutes les colonies d'un secteur émettent en même temps sperme et ovules en pleine eau où la fécondation aura lieu. A l'issue d'un cycle de métamorphoses complexes, la larve* viendra se fixer sur le substrat* et se transformera en polype.

Multiplication asexuée
Ce polype solitaire sera à l'origine de la colonie, il va se mutiplier par scissiparité*. Une fissure longitudinale apparaît dans le polype, les deux moitiés s'écartent tout en restant unies par leur base. L'individualisation plus ou moins poussée des polypes et l'orientation des bourgeons déterminent la forme de la colonie.

Vie associée

Comme chez la plupart des scléractiniaires ou madréporaires, l'endoderme de la colonie du corail-fleur épineux renferme des algues unicellulaires, les zooxanthelles*. Ces algues vivent en symbiose* avec le corail et jouent un rôle très important dans le métabolisme de l'animal.
Les pigments des zooxanthelles sont à l'origine de la couleur des coraux.

Réglementation

Comme tous les coraux, le corail étoilé est protégé au titre du protocole de Kingston (Décret n° 2002-969 du 4 juillet 2002).

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom de corail-fleur épineux, traduit de l'anglais, vient de la forme en bouquet de la colonie et du squelette calcaire aux extrémités épineuses.

Origine du nom scientifique

Mussa : ce nom de genre a été créé par lorenz oken en 1815, pour un scléractiniaire fossile de l'holocène (le même genre incluant des organismes non fossiles). Mussa peut venir de l'arabe et se rapporterait à moïse (moussa).
angulosa (latin), qui signifie anguleux, est sans doute une allusion à la forme polygonale que prennent les polypes serrés de la colonie.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Hexacorallia / Zoantharia Hexacoralliaires / Zoanthaires Anthozoaires coloniaux ou solitaires, tentacules lisses, polypes à symétrie d’ordre 6.
Ordre Scleractinia Scléractiniaires / Madréporaires Hexacoralliaires coloniaux (quelques espèces solitaires) produisant un exosquelette calcaire abritant de petits polypes.
Famille Mussidae Mussidés
Genre Mussa
Espèce angulosa

Nos partenaires