Hexadelle rose foncé

Hexadella topsenti | Reveillaud, Allewaert, Pérez, Vacelet, Banaigs & Vanreusel, 2012

N° 4045

Méditerranée occidentale, Atlantique Nord-Est

Clé d'identification

Éponge encroûtante fine et "tendue" intimement sur le substrat
Rose vif à rose foncé
Surface lisse et douce
Nombreux gros oscules en forme de cheminées
Pas de réseau aquifère étendu visible

Noms

Noms communs internationaux
Dark pink hexadella (GB)

Distribution géographique

Méditerranée occidentale, Atlantique Nord-Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Initialement découverte et étudiée dans la région de Marseille, Hexadella topsenti semble largement distribuée en Méditerranée. Elle est également présente avec certitude sur les côtes Atlantiques européennes du Portugal à l'Irlande et à la Grande-Bretagne.

Biotope

Hexadella topsenti vit préférentiellement sur les parois verticales du coralligène*, des roches ou des pierres, sous les surplombs, au pied de la posidonie entre 10 et 40 mètres de profondeur. Elle est habituellement plus exposée à la lumière que H. racovitzai.

Description

Hexadella topsenti est une éponge encroûtante couleur rose vif à rose foncé, parfois pourpre, ne dépassant pas quelques mm d'épaisseur et pouvant recouvrir de grandes surfaces. Sa consistance est douce. Son contour est arrondi irrégulier. Sa surface lisse est recouverte de fines rides disposées en étoile autour des aspérités du substrat* que l'éponge recouvre, formant ainsi de petits conules*. Sur les espaces sans aspérités, ces rides sont disposées en lignes.
Cette éponge possède de nombreux oscules* dressés en grandes cheminées membraneuses. Les réseaux de canaux exhalants ne sont pas visibles au-delà de rares, courts et gros tubes parfois présents au contact immédiat des oscules. Les pores inhalants sont microscopiques.
Les grands oscules dressés ne sont pas toujours visibles. Entre juin et août, l'éponge peut parfois apparaître sous forme de petits granules* à la consistance de cuir collés au substrat. On ne sait pas à quoi correspond cette forme contractée.

Espèces ressemblantes

Jusqu'à 2012 Hexadella topsenti était confondue avec H. racovitzai qui est de couleur rose pâle à rose fané et qui montre à sa surface externe des réseaux de canaux membraneux et radiants bien plus étendus. H. racovitzai est également plus sciaphile* que H. topsenti.

Aplysilla rosea de couleur rose moins foncé montre un aspect semblable mais sa surface de recouvrement ne dépasse pas 4 cm, ses oscules sont de faible hauteur (inférieure à 2-3 mm), et elle ne présente pas d'aspect fibreux.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs* qui se nourrissent de microparticules du plancton*.

Reproduction - Multiplication

Les éponges de l'ordre des Vérongides sont ovipares*. La structure des larves* est inconnue.

Divers biologie

Dans l'alcool, Hexadella topsenti, comme H. racovitzai, tourne au brunâtre et teinte le liquide de jaune. Alors que H. pruvoti tourne au violet foncé et colore aussi l'alcool en jaune et H. crypta tourne au violet foncé et colore l'alcool en violet.

Les espèces du genre Hexadella sont molles et dépourvues de squelette, c'est-à-dire de spicules* et de fibres cornées. L'ectosome* est consolidé à l'aide de fibres de collagène (protéine fibreuse constituant les tissus) et délimité par une peau qui fait office de squelette. Le corps de l'éponge est également constitué de nombreux canaux et sillons.

Les éponges du genre Hexadella font l'objet de recherches scientifiques, les métabolites* secondaires qu'elles contiennent pouvant avoir des propriétés chimiques intéressantes (Morris et Andersen).

Origine des noms

Origine du nom français

Hexadelle rose foncé est une proposition des auteurs du site DORIS.

Origine du nom scientifique

Hexadella : origine inconnue,

topsenti : cette espèce est dédiée à Émile Topsent (1862-1951) qui fut le premier descripteur du genre Hexadella.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymella.

Ordre Verongiida Vérongides

Eponges à squelette composé de fibres de spongine en réseau. Les fibres ont une écorce et une moelle nettement distinctes. Pas de spicules.

Famille Ianthellidae Ianthellidés
Genre Hexadella
Espèce topsenti

Nos partenaires