Soleil

Heteropriacanthus cruentatus | (Lacépède, 1801)

N° 1158

Cosmopolite des mers tropicales

Clé d'identification

Très grands yeux rouges
Couleur variable, rouge à argentée
Barres verticales ou grosses taches
Petites taches sombres sur la dorsale molle, l'anale et la caudale
Extrémité de la lèvre inférieure à mi-hauteur du corps
Pelviennes très en avant des pectorales et attachées au ventre par une membrane

Noms

Autres noms communs français

Priacanthe œil de verre, beau claire de roche, beau-clair du large (Réunion), laqué noir, soleil caye, soleil bâtard, juif caye (Martinique, Guadeloupe)

Noms communs internationaux

Glasseye, glasseye snapper, blotched bigeye, bullseye (GB), Glasaugenbarsch (D), Catalufa espinosa, catalufa roquera, catalufa de roca (E), Peixe sol, fura-vasos de rocha (P), Roodgevlekte grootoogbaars, glasoogbaars (NL), Kandelchi stinki (Papiamento)

Synonymes du nom scientifique actuel

Anthias boops Forster in Bloch and Schneider, 1801
Cookeolus boops (Forster in Bloch and Schneider, 1801)
Priacanthus boops (Forster in Bloch and Schneider, 1801)
Priacanthus cruentatus (Lacepède, 1801)
14 synonymes sont référencés dans Fishbase.

Distribution géographique

Cosmopolite des mers tropicales

Zones DORIS : ● Indo-Pacifique, ● Caraïbes

Le soleil est un poisson circumtropical*, présent particulièrement dans les zones insulaires. Les juvéniles peuvent être rencontrés dans les zones tempérées, transportés par les courants durant leur vie larvaire. Cette espèce n'est pas présente en mer Rouge.

Biotope

Le soleil est fréquent dans les lagons et récifs, entre 3 et 20 m de profondeur. Cependant, il peut descendre jusqu'à 300 m de profondeur. On le rencontre de jour à l'abri de la lumière sous des surplombs.
Les juvéniles sont pélagiques*.

Description

Le soleil est un poisson pouvant atteindre 32 cm de longueur. Le corps est fortement compressé latéralement, de forme assez symétrique. Sa livrée est de couleur variable, rouge à argentée, avec des barres verticales ou de grosses taches pouvant être bien visibles ou estompées.
La nageoire dorsale est en une seule partie, elle porte 10 épines et de 11 à 13 rayons mous. La caudale est de forme légèrement arrondie. Les pelviennes sont placées très en avant des pectorales et attachées au ventre par une membrane. L'anale comporte trois épines et 13 à 14 rayons mous. Les nageoires médianes (partie molle de la dorsale, anale, caudale) portent de petites taches sombres de forme elliptique.
Les yeux sont très grands (ils occupent environ la moitié de la longueur de la tête) et de couleur rouge. La bouche est tournée vers le haut et, quand celle-ci est fermée, l'extrémité de la lèvre inférieure est à mi-hauteur du corps. Le préopercule* porte une épine et on note l'absence d'écailles sur sa partie arrière.

Espèces ressemblantes

Heteropriacanthus cruentatus est la seule espèce du genre Heteropriacanthus. Néanmoins, il peut être confondu avec des poissons du genre Priacanthus. La forme du corps des poissons du genre Priacanthus est plus asymétrique, l'extrémité de la mâchoire inférieure se situe au-dessus de la ligne longitudinale symbolisant le milieu du corps. La bordure du préopercule* porte des écailles et les nageoires sont de couleur unie ou avec de grandes taches sombres.

Priacanthus arenatus (Priacanthe rouge ou Soleil franc) : de couleur unie rouge ou argentée, il ne présente pas de barres verticales argentées sur le dos. Il ne fréquente pas les eaux superficielles (vit entre 10 et 75 m de profondeur). Cette espèce est présente des deux côtés de l'Atlantique (du Canada au nord de l'Argentine à l'ouest, et de Madère à l'Afrique du Sud à l'est). Elle n'est pas présente dans la zone indo-pacifique.

Priacanthus blochii (Beauclaire pivoine) : probablement le priacanthe le plus ressemblant au Soleil. Il est de couleur variable entre le rouge et l'argenté. Les nageoires sont de couleur unie, sans taches, la caudale est légèrement arrondie. Présent dans le domaine indo-pacifique du golfe d'Aden aux Samoa, et des Philippines à la Grande Barrière de Corail, mais absent des territoires français.

Priacanthus hamrur (Gros-yeux commun) : de couleur rouge à argentée, portant six barres rouges ou grandes taches. Aucune tache sur les nageoires. La caudale est en forme de croissant. Présent dans la zone indo-pacifique, de la mer Rouge à la Polynésie française.

Alimentation

Le soleil se nourrit principalement la nuit de zooplancton*. Comme d'autres gros-yeux, son menu se compose de petits céphalopodes, de crevettes, crabes, vers polychètes et petits poissons.

Reproduction - Multiplication

Les œufs, les larves* et les très jeunes juvéniles sont pélagiques*.

Divers biologie

Cette espèce est plutôt solitaire de jour. Elle est de mœurs nocturnes et peut se rassembler en grandes agrégations au crépuscule.

Informations complémentaires

Le soleil est vendu frais sur les marchés. Des cas de ciguatera* dus à la consommation de ce poisson ont été reportés.

Origine des noms

Origine du nom français

Les informations manquent pour expliciter l'origine des nombreux noms vernaculaires de ce poisson. Certains noms font explicitement référence à ses gros yeux ronds.

Origine du nom scientifique

Heteropriacanthus veut dire littéralement: Priacanthe différent, ce nom de genre a été créé spécialement pour cette espèce qui a quelques traits physiques différents des autres Priacanthus (voir espèces semblables).

cruentatus vient directement du latin [cruentatus] = ensanglanté, du fait de sa couleur dominante, le rouge.

Classification

Numéro d'entrée WoRMS : 127004

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Priacanthidae Priacanthidés
Genre Heteropriacanthus
Espèce cruentatus

Nos partenaires