Eponge fistuleuse

Haliclona (Halichoclona) fistulosa | (Bowerbank, 1866)

N° 1298

Manche, Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Petits coussins fermes
Nombreuses extensions filamenteuses
Couleur blanc-rosé translucide

Noms

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Isodictya fistulosa Bowerbank, 1866,
Isodictya macandrewii Bowerbank, 1866
également sous les noms de genre Adocia, Chalinula, Reniera

Distribution géographique

Manche, Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Des côtes ouest de l'Ecosse au nord jusqu'aux Açores au sud, mer Méditerranée.

Biotope

Fonds rocheux de l'infralitoral* jusqu'à 50 m de profondeur. Cette espèce préfère les surfaces verticales dans des zones à courant modéré.

Description

Cette éponge forme de petits coussins dont la taille n'excède pas 10 cm avec de nombreuses extensions filamenteuses, aussi bien verticales que horizontales, de 2 à 4 cm de long. Sa consistance est ferme mais friable. Les oscules varient en diamètre mais la moyenne est autour de 0,75 cm ; situés au sommet de petites verrues, ils peuvent être assez espacés voire absents. La couleur de l'ectoderme est blanc translucide alors que les tissus internes sont brun-orange ou gris-orange, ce qui donne à l'ensemble une coloration blanchâtre, grisâtre ou rosâtre. Son diamètre peut atteindre 7 cm, sa hauteur 2,5 cm.

Espèces ressemblantes

Halichondria bowerbanki : consistance plus douce et élastique, couleur crème.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs planctonophages qui se nourrissent de microparticules : bactéries, algues unicellulaires, débris organiques, ne dépassant en général pas 3 microns. Le courant d'eau nécessaire est créé par le mouvement de cellules ciliées spécifiques des éponges : les choanocytes*.

Reproduction - Multiplication

La reproduction peut être sexuée ou asexuée.
- Sexuée : par œufs et spermatozoïdes, aboutissant à la naissance d'une larve ciliée nageuse qui se fixe rapidement pour donner une nouvelle éponge. Les éponges sont généralement hermaphrodites, l'émission des gamètes mâles et femelles est parfois spectaculaire, mais rarement observé.
- Asexuée : par bourgeonnement ou bouturage de fragments qui se détachent de l'éponge mère pour se fixer un peu plus loin. Bien qu'existante, cette reproduction est relativement secondaire. Comme la plupart des Haliclona, cette espèce est capable de produire des bourgeons plus ou moins complexes appelés gemmules qui se forment à l'intérieur des tissus.
Les éponges ont une énorme capacité de régénération.

Divers biologie

Les spicules sont des oxes* robustes principalement incurvés, parfois droits aux extrémités pointues. Leur taille habituelle est de 140-220 x 5-12 µm.

Origine des noms

Origine du nom français

Fistuleuse : les extensions font penser à des fistules.

Origine du nom scientifique

Haliclona : du grec [hal-] = sel, marin, et [clôn_] = rameau, jeune pousse : signifie approximativement "petit rameau, petite branche marine"
fistulosa : du latin [fistulosus] = en forme de tuyau : aspect général que donne cette éponge.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymella.

Ordre Haplosclerida Haplosclérides « Eponges à spicules simples ». Squelette formé de spicules* qui s’arrangent en formant un réseau de mailles polygonales, parfois renforcé par de la spongine. Mégasclères* de type oxes*, parfois des microsclères* (sigmas*, toxes*).
Sous-ordre Haplosclerina Haplosclérines
Famille Chalinidae Chalinidés
Genre Haliclona (Halichoclona)
Espèce fistulosa

Nos partenaires