Labre-échiquier

Halichoeres hortulanus | (Lacépède, 1801)

N° 2212

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical ouest

Clé d'identification

Corps cylindrique, allongé, atteignant 27 cm
Lignes roses, larges, irrégulières sur la tête
Coloration très variable, de blanc à vert foncé
1 ou 2 taches jaunes sur le dos
Motif en damier sur le corps
Juvénile noir et blanc avec 2 taches blanches sur le pédoncule caudal

Noms

Autres noms communs français

Girelle échiquier, maïs vert, arc-en-ciel jaune, lalo damier, tamarin, po'ou (Tahiti)

Noms communs internationaux

Checkerboard wrasse, fourspot wrasse, marble wrasse, rainbowfish (GB), Tordo schacchiera (I), Schachbrett-Junker (D), Schaakbord lipvis (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Halichoeres centiquadrus (Lacépède, 1801)
Halichoeres centriquadrus (Lacépède, 1801)
Halichoeres hortulans (Lacépède, 1801)
Halichoeres hortulanus centiquadrus (Lacépède, 1801)
Halichoeres hortulanus centriquadrus (Lacépède, 1801)
Labrus centiquadrus Lacépède, 1801
Labrus hortulanus Lacépède, 1801

Distribution géographique

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Halichoeres hortulanus se rencontre en mer Rouge, dans tout l'océan Indien, de Oman à l'Afrique du Sud, y compris la Réunion et Mayotte, et dans le Pacifique de l'ouest et central jusqu'à la Polynésie française, et du sud du Japon à la Grande Barrière de Corail et la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Cette espèce fréquente les récifs coralliens peu profonds, lagons, platiers, pentes externes, de la surface à 30 m de profondeur. Les juvéniles préfèrent les zones de déferlement.

Description

Le labre-échiquier est un poisson au corps cylindrique, allongé et pouvant atteindre 27 cm de long. La coloration varie avec l'âge et la zone géographique.

Chez les juvéniles, le corps est blanc avec de grosses zones noires verticales. Un ocelle* noir bordé de jaune au milieu de la nageoire dorsale et deux taches blanches de chaque côté sur le pédoncule* caudal, une en haut et une en bas sont caractéristiques.

La coloration évolue lors de la croissance jusqu'à la forme terminale chez l'adulte. La tête porte de larges traits roses, partant de la bouche et se réduisant à des pointillés en arrière des yeux jusqu'au début de la nageoire dorsale. Le reste du corps est blanc à verdâtre. Le pourtour des écailles est bleu à noir, formant un motif en damier, s'éclaircissant en descendant vers le ventre. Une tache jaune est présente sur le dos au début de l'insertion de la nageoire dorsale (9 épines et 11 rayons mous) et une seconde, sur le dos au niveau du milieu de cette nageoire. Parfois, une large tache noire située juste en arrière de la première tache jaune et une petite tache noire dans la partie supérieure du pédoncule caudal sont présentes. La nageoire caudale est tronquée et peut être bleue avec des points jaunes ou entièrement jaune.
Cette coloration, assez variable, est celle rencontrée chez les individus de l'océan Indien et du Pacifique. En mer Rouge, et plus rarement dans l'océan Indien, les individus possèdent les mêmes motifs sur la tête, mais présentent une zone verticale blanche juste en arrière. Leur corps est très sombre, bleu-vert avec un damier marqué même sur le ventre. Une seule tache jaune apparaît au début de la nageoire dorsale.

Les mâchoires sont garnies d'une seule rangée de dents coniques, dont 2 paires de canines plus développées dans la partie antérieure de chaque mâchoire. Les écailles sont de type cycloïde*. Elles sont peu nombreuses sur la tête voire même absentes sur la partie inférieure du museau. La ligne latérale* marque un net décroché en avant du pédoncule caudal.

Espèces ressemblantes

Il existe de nombreuses autres espèces dans la famille des Labridés qui ressemblent à Halichoeres hortulanus, mais seule cette dernière a un motif en damier sur le corps et une tache jaune sur le dos, au début de la nageoire dorsale.

Alimentation

La mâchoire du labre-échiquier est puissante et lui permet de broyer la coquille ou la carapace des animaux dont il se nourrit : mollusques coquillés, crustacés et oursins. Il n'est pas rare de voir cette espèce retournant de petits morceaux de corail à la recherche de proies.

Reproduction - Multiplication

Halichoeres hortulanus est une espèce hermaphrodite* protogyne* c'est-à-dire qu'elle est d'abord femelle puis mâle.

Vie associée

Il n'est pas rare de voir Halicoheres hortulanus suivre des rougets-barbets (notamment du genre Parupeneus), guettant les proies mises à jour lorsque les rougets fouillent le sable.

Divers biologie

Le labre-échiquier s'enfouit dans le sable pour y passer la nuit.

Informations complémentaires

C'est un poisson commun, solitaire, toujours en mouvement.

Halichoeres hortulanus
, du fait de sa grande taille, est une des rares espèces parmi les Halichoeres à se retrouver sur les étals des poissonniers. Mais sa capture est occasionnelle et se produit surtout lors de la pêche d'autres poissons.

Le genre Halichoeres, avec plus de 75 espèces, est le genre le plus important chez les Labridés. Il est composé de plusieurs groupes qui pourraient un jour aboutir à sa division en plusieurs genres.

Origine des noms

Origine du nom français

Labre : vient directement du nom scientifique de la famille (labridés).
échiquier : du fait des motifs en carrés sur les flancs qui rappellent un échiquier.

Origine du nom scientifique

Halichoeres : du grec [hali-] = de la mer, et [choiros] = porcelet.

hortulanus
: du latin [hortulanus] = jardinier.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Labroidei Labroïdes Une seule dorsale, dents molariformes formant un puissant appareil masticatoire.
Famille Labridae Labridés Lèvres épaisses.
Genre Halichoeres
Espèce hortulanus

Nos partenaires