Udotée

Flabellia petiolata | (Turra) Nizamuddin

N° 737

Méditerranée et Atlantique Est tempéré

Clé d'identification

Algue verte en forme d'éventail fixée par un pédoncule
1 à 10 cm de hauteur
Plus ou moins recouverte d'épiphytes

Noms

Noms communs internationaux

Udotea (GB, I, E, A)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Ulva petiolata Turra 1780
Udotea desfontainii (Lamouroux) Decaisne 1842
Udotea petiolata (Turra) Børgesen 1925

Distribution géographique

Méditerranée et Atlantique Est tempéré

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

L'espèce est présente en Méditerranée et dans l'Atlantique Est tempéré (Maroc, Canaries et Cap Vert).

Biotope

Cette algue partage les mêmes biotopes* qu'Halimeda tuna. Elle se rencontre toute l'année (c'est une algue vivace) sur les substrats durs sciaphiles* et les tombants, de quelques mètres sous la surface jusqu'à 120 m. Elle devient photophile* dans les eaux estivales plus chaudes.

Description

Algue foliacée de couleur verte, en forme d'éventail, fixée sur le substrat* par un pédoncule*. En général de petite taille, Flabellia petiolata peut atteindre 10 cm de hauteur.
Le thalle* non calcifié présente des lignes concentriques plus claires. Les individus âgés sont souvent couverts d'épiphytes* et ont une marge apicale* plus ou moins déchirée.

Alimentation

Comme toutes les algues, Flabellia petiolata est autotrophe*, c'est-à-dire que par la photosynthèse* elle fixe le dioxyde de carbone en utilisant l'énergie lumineuse pour fabriquer sa matière organique (sucres) avec dégagement d'oxygène.
Les éléments minéraux dissous dans l'eau sont assimilés par absorption.

Reproduction - Multiplication

Les thalles fertiles présentent un liseré apical blanc (zone pratiquement dépourvue de chlorophylle). La reproduction est de type holocarpique*, c'est-à-dire qu'une partie du thalle se transforme en gamètes*. Le cycle de développement est monogénétique*, un seul type de thalle existe et donne naissance aux gamètes.

Vie associée

Cette espèce est très souvent colonisée par de nombreux épiphytes* (algues calcaires, vers tubicoles, hydraires…).

Divers biologie

Flabellia petiolata est une espèce vivace, pouvant vivre plusieurs années. En hiver, il peut ne subsister que la base du thalle, qui régénèrera une nouvelle fronde* au printemps suivant.
C'est une algue siphonée* : le thalle dépourvu de cloisons transversales contient plusieurs noyaux cellulaires dans un cytoplasme commun.

Informations complémentaires

Flabellia petiolata sert de nourriture au petit sacoglosse Bosellia mimetica et peut-être à Elysia viridis.

Origine des noms

Origine du nom français

Udotée a pour origine l'ancien nom de genre auquel elle appartenait : Udotea.

Origine du nom scientifique

Flabellia : du latin [flabellum] = éventail, en référence à sa forme générale.

petiolata : du latin [petiolus] = pétiolé (petit pied), en référence à sa forme foliacée, fixée par un pédoncule.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chlorophyta Chlorophytes

Embranchement très vaste et hétérogène de plus de 7000 espèces d'algues vertes. Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, thalles* siphonés* ou non. Benthiques* et fixées ou planctoniques*. Subaériennes, eaux douces, saumâtres et marines.

Classe Ulvophyceae Ulvophycées

Organismes multicellulaires. Zoïdes et spores possèdent généralement 2 et 4 flagelles respectivement. Cycle de reproduction variable. Habitat essentiellement marin et benthique.

Ordre Bryopsidales Bryopsidales Thalles* siphonnés*. Cycles de reproduction diphasiques*, haplodiplontiques*, algues monogénétiques majoritairement haplontiques (n chromosomes, le genre Codium serait une exception) ou digénétiques*. Majoritairement marines (un genre d'eau douce).
Famille Udoteaceae Udoteacés
Genre Flabellia
Espèce petiolata

Nos partenaires