Ver plat panthère

Discocelis tigrina | (Blanchard, 1847)

N° 1087

Méditerranée, sud du golfe de Gascogne

Clé d'identification

Ver plat ovale de 15 à 35 mm, peu transparent
Brun clair maculé de nombreuses taches noires ou marron
Pas de tentacules, mais simplement deux taches oculaires
Le plus fréquent parmi les espèces ressemblantes
Très bon nageur

Noms

Synonymes du nom scientifique actuel

Polycelis tigrina Blanchard, 1847
Leptoplana tigrina Diesing, 1850
Elasmodes tigrinus Stimpson, 1857

Distribution géographique

Méditerranée, sud du golfe de Gascogne

Zones DORIS : ● Europe (côtes françaises), ○ [Méditerranée française], ○ [Atlantique Nord-Est, Manche et mer du Nord françaises]

Discocelis tigrina est classiquement décrite comme une espèce endémique* de la Méditerranée, mais les observations faites au bassin d'Arcachon et aux Sables-d'Olonne semblent prouver une plus large distribution (voir photos).

Biotope

Discocelis tigrina est trouvé essentiellement sous les pierres par petits fonds. Il peut être aussi présent en nombre dans les cultures d'huîtres plates Ostrea edulis et d'huîtres creuses Crassostrea gigas. Discocelis tigrina n'est pas rare.

Description

Ce ver plat a un corps ovale et peu transparent. Son extrémité postérieure est plus pointue que l'extrémité antérieure. la taille moyenne est de 25 mm (15 à 40 mm). La face dorsale est brun rougeâtre pâle avec de nombreuses taches noires ou brun foncé, plus particulièrement regroupées sur une bande centrale occupée par le pharynx. Celui-ci forme deux bandes parallèles et centrales plus claires, parfois grises. La face ventrale est blanche et plus ou moins transparente, ce qui permet de voir les structures internes comme le pharynx, le pore génital et les canaux utérins.

Il n'y a pas de tentacules proprement dit, mais simplement deux taches oculaires tentaculaires bien développées, légèrement proéminentes et clairement visibles. Ces deux taches oculaires sont séparées de 2 mm environ, elles sont constituées de 13 à 14 ocelles chacune. Entre ces 2 taches tentaculaires, deux autres amas d'ocelles forment les "yeux" cérébraux, ils sont plus difficiles à observer.
Une pseudo-ventouse ventrale permet la fixation de l'animal au substrat*.

La bouche est située au centre du pharynx, lui-même placé au centre du corps et formé de nombreux lobes musculaires. Ce ver plat possède un atrium génital commun pour les deux sexes.

A côté de ses capacités de reptation, c'est un bon nageur grâce aux ondulations continues de la marge du corps.

Espèces ressemblantes

Il est difficile de faire la différence, sous l'eau ou sur une photo, entre les nombreuses espèces de vers plats peu colorés sous-marins. En pratique, un examen des différents ocelles à la loupe binoculaire et une dissection des organes génitaux sont nécessaires pour garantir l'identification.
C'est avec Leptoplana tremellaris au corps un peu plus petit et allongé que le risque de confusion est maximal dans nos eaux. Leptoplana tremellaris est moins fréquent et possède une ventouse entre les deux pores génitaux, alors qu'il n'a pas d'ocelles marginaux contrairement à D. tigrina. Seule l'étude de l'organisation interne de l'appareil génital permettra une identification non équivoque de l'espèce.

On peut également citer Stylochus pilidium semblable mais avec des tentacules pointus et au corps plus épais.

Parmi les autres représentants de ce grand groupe des vers plats discrets et peu colorés, les genres les plus visibles en plongée sont les Notoplana, Planocera, Hoploplana, Comoplana, etc.

Reproduction - Multiplication

Chez les Turbellariés, la reproduction est principalement sexuée. Les individus sont hermaphrodites*, le système de reproduction est dit réciproque, c’est à dire que les partenaires vont se féconder mutuellement.

Divers biologie

Discocelis tigina fait partie des Polycladidés les plus fréquents dans les eaux catalanes.

Origine des noms

Origine du nom français

Ver plat panthère est une proposition du site DORIS.

Origine du nom scientifique

Discocelis : du grec [disc-o] = plaque ronde et du grec [celi-s] = taché, coloré, teinté
tigrina : du latin [tigri-n] = tigre, rayé ou zébré comme un tigre. Ceci paraît mal choisi, car l'espèce présente de nombreuses taches et non des lignes.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Platyhelminthes Plathelminthes Vers plats à symétrie bilatérale, portant des organes des sens simples sur la tête, tube digestif à une seule ouverture ventrale. Nombreuses espèces libres ou parasites.
Classe Turbellaria Turbellariés Vers plats libres (non parasites) mus par une ciliature ventrale. Tube digestif ramifié qui possède une seule ouverture au centre de la face ventrale.
Ordre Polycladida Polyclades Turbellariés à intestin très ramifié. Espèces de grande taille. Planaires marines.
Sous-ordre Acotylea Acotylés Polyclades sans véritable ventouse en arrière de l'orifice sexuel femelle.
Famille Discocelidae / Discocelididae Discocélidés / Discocélididés
Genre Discocelis
Espèce tigrina

Nos partenaires