Cuthona naine

Cuthona nana | (Alder & Hancock, 1842)

N° 157

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique Nord

Clé d'identification

Nombreux cérates avec une glande digestive rose
Extrémité des cérates avec de petits points blancs
Exclusivement sur les colonies d'Hydractinia echinata

Noms

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique Nord

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce d'eau froide est présente dans l'Atlantique Nord, sur les côtes jusqu'à 30 m de profondeur.

Biotope

Cette espèce vit sur les colonies d'Hydractinia echinata. Sur les épaves du nord de la France ces colonies peuvent former de grands encroûtements (quelques décimètres carrés). Comme cet hydraire recouvre souvent les coquilles de bernard l'ermite, on peut l'observer également sur les coquilles encroûtées.

Description

Cuthona nana est un petit éolidien de moins de 30 mm de long au corps translucide avec des organes roses vus par transparence. Les rhinophores sont lisses à l'extrémité émoussée. Les cérates* en forme de massue sont roses et sont terminés par une pointe blanche. La couleur des individus dépend aussi de la colonie d'Hydractinia echinata sur laquelle ils vivent.

Espèces ressemblantes

Catriona gymnota : coloration proche mais cette espèce vit sur les Tubulaires.

Alimentation

Cette espèce se nourrit d'Hydractinia echinata.

Reproduction - Multiplication

Cette espèce annuelle se reproduit plutôt au printemps. Les pontes sont formées de cordons de petits œufs. Ces cordons sont disposés sur la colonie d'hydraires (probablement sur des surfaces broutées par les adultes). Les œufs semblent consommés par de nombreux petits amphipodes.

Vie associée

Toujours sur les colonies d'Hydractinia echinata.

Divers biologie

Espèce peu commune qui peut parfois être abondante.

Origine des noms

Origine du nom français

Traduction directe du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Cuthona : origine du mot incertaine. Dans les Poèmes d'Ossian, recueil de poèmes gaéliques du IIIe siècle, publiés en anglais par James Macpherson entre 1760 et 1763 et relatant une épopée irlandaise, un personnage féminin nommé Cuthona est enlevé à son fiancé Conlath. Celui-ci meurt dans une bagarre avec Toscar, le ravisseur. Cuthona meurt de chagrin 3 jours après. Origine à confirmer.
En vieil anglais : -cuth = connu, bien connu (old English dictionnary).



nana : du latin [nana] = naine ; certainement en relation avec sa petite taille.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Nudibranchia Nudibranches Cavité palléale et coquille absentes chez l’adulte. Lobes pédieux souvent absents aussi. Respiration cutanée, à l’aide de branchies, de cérates ou d’autres appendices. Tête portant une ou deux paires de tentacules, les tentacules postérieurs ou rhinophores peuvent parfois être rétractés dans des gaines. Principalement marins ou d’eau saumâtre.
Sous-ordre Aeolidiina Eolidiens Corps long et effilé portant des cérates simples, alignés ou non sur plusieurs rangées ou en bouquets. Tête avec deux paires de tentacules, la postérieure (rhinophores) sans gaine. Coins antérieurs du pied parfois effilés en tentacule. La majorité consomme des cnidaires mais certains mangent d’autres opisthobranches ou des œufs de poissons.
Famille Tergipedidae Tergipédidés Petits éolidiens avec une seule série de cérates fusiformes parfois renflés, peu nombreux, de chaque côté du dos, au pied arrondi en avant, aux rhinophores et tentacules buccaux simples.
Genre Cuthona
Espèce nana

Nos partenaires