Claveline pédonculée orange

Clavelina detorta | (Sluiter, 1904)

N° 435

Mer Rouge à océan Pacifique

Clé d'identification

Arcs branchiaux bleutés visibles
Présence d'un pédoncule
Arceau orangé
Souvent en bouquet
Angle droit entre le thorax et l'abdomen

Noms

Noms communs internationaux

Stalked clavelina (GB), Gestielte Clavelina (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Pycnoclavella detorta (Sluiter, 1904)

Distribution géographique

Mer Rouge à océan Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Mentionnée de la mer Rouge à l'Australie, en Indonésie, aux Philippines, aux îles Salomon et en Nouvelle-Calédonie.

Biotope

C. detorta habite les récifs coralliens (pentes externes et récifs exposés) soumis aux courants du large, dans des profondeurs comprises entre 5 et 20 m. Cette claveline pédonculée orange affectionne les substrats durs secondaires, habituellement sous les surplombs et est souvent retrouvée sur des gorgones, des branches dénudées de corail noir ou des éponges. Son développement est maximal dans des eaux de 22° à 28°C.

Description

Cette ascidie peut atteindre les 4 cm (en incluant le pédoncule dans la mesure). Le thorax (partie renflée qui contient le sac branchial et les siphons) mesure 1 cm environ. Méritant bien son nom, les zoïdes de cette espèce, C. detorta, sont bizarrement formés, le thorax est disposé à angle droit par rapport à l'abdomen et les siphons inhalant (entrée de l'eau) et exhalant (sortie de l'eau) sont au même niveau.
Cette espèce présente une tunique transparente. Au travers de celle–ci, les arcs branchiaux transversaux de teinte bleutée et au nombre de 4 sont visibles.
Un arceau orangé fait le tour de l'ascidie et finit par un pédoncule. Celui-ci permet la fixation au substrat. Proportionnellement à l'ensemble de l'animal, le pédoncule est long et mince. Seul le pédoncule relie les ascidies entre elles.
Ces ascidies sont régulièrement observées en amas, proposant ainsi des petits bouquets à la vue des plongeurs.

Espèces ressemblantes

Clavelina auracea, la claveline pédonculée dorée, montre quatre arcs branchiaux de couleur jaune, un pédoncule plus long, de petits bouquets lâches et n'est décrite que du canal de Mozambique dans l'océan Indien Sud-Ouest.

Alimentation

L'ascidie se nourrit de particules organiques filtrées dans l'eau.

Reproduction - Multiplication

La reproduction peut être sexuée ou asexuée.
Asexuée, il y a apparition d'un stolon. Puis un autre individu identique se développe. Ce mode de reproduction apparaît quand les conditions sont particulièrement favorables.
Sexuée, les organismes expulsent des gamètes en pleine eau. Les clavelines sont hermaphrodites.
La larve, nageuse, présente une chorde. Ce caractère permet de placer les ascidies dans les chordés (d'où la position proche des vertébrés). Les ascidies (au sens large) sont les seuls chordés fixes.

Divers biologie

La tunique des ascidies est composé de tunicine. Dans le vivant, ce type de molécule se retrouve typiquement chez les " végétaux " (cellulose).
Glossodoris atromarginata a été observé, en Indonésie, en train de « brouter » C. detorta.

Origine des noms

Origine du nom français

Claveline issue du nom scientifique (Clavelina)
Pédonculée pour la présence d'un pédoncule relativement long et bien visible.

Origine du nom scientifique

Clavelina, de Clava : clou, massue. Probablement lié à la présence du pédoncule.
detorta : déformée. Exprime la bizarrerie de cette ascidie liée à l'angle droit entre le thorax et l'abdomen et au positionnement au même niveau des siphons.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Urochordata / Tunicata Urochordés / Tuniciers Chordés marins fixés (ascidies) ou pélagiques (thaliacés), solitaires ou coloniaux. Epaisse tunique cellulosique. Deux siphons, pharynx bien développé, la chorde larvaire régresse chez l'adulte (sauf chez les Appendiculaires).
Classe Ascidiacea Ascidies / Ascidiacés Tuniciers fixés. Solitaires ou coloniaux (seuls capables de bourgeonnement). Chorde uniquement au stade larvaire. Siphon inhalant au sommet, proche du siphon exhalant latéral. Souvent en eau peu profonde.
Ordre Aplousobranchia Aplousobranches Ascidies coloniales.
Famille Clavelinidae Clavelinidés Ascidies pédonculées en forme de petites massues.
Genre Clavelina
Espèce detorta

Nos partenaires