Bucarde de Norvège

Laevicardium crassum | (Gmelin, 1791)

N° 1369

Manche, Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Coquille ovale et solide
Côtes rayonnantes discrètes
Couleur brun crème
Périostracum brun

Noms

Autres noms communs français
Coque lisse norvégienne
Noms communs internationaux
Norway cockle, norwegian egg cockle (GB), Berberecho de Noruega (E), Eimuschel (D), Glatt hjertemusling (N)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Cardium crassum Gmelin, 1791
Laevicardium norvegicum Spengler, 1799

Distribution géographique

Manche, Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Elle est présente en Atlantique, de la Norvège au nord jusqu’aux côtes africaines occidentales (Sénégal) et aux îles du Cap Vert au sud. 
On la trouve également en Méditerranée.

Biotope

La bucarde de Norvège vit enfouie sur des fonds de sable, sable coquillier, vase ou fonds de graviers, depuis le début de l’étage infralittoral* jusqu’à 200 m de profondeur environ.

Description

La coquille est solide, plus haute que large, ovale, oblique et elle porte une quarantaine à une cinquantaine de côtes rayonnantes extrêmement fines. Les deux valves sont de forme égale, la valve droite possédant deux dents antérieures et une postérieure latérales. La marge interne est finement crénelée et typiquement teintée de rose. La couleur de la coquille va du jaune pâle au brun crème ; cette dernière est recouverte d’un fin périostracum* jaune-verdâtre ou brun. A noter que chez les individus juvéniles, cette couleur peut être rehaussée de taches brunes et de dessins en zigzag. L’intérieur de la coquille est blanc et lisse, la ligne palléale* est peu marquée. Sa longueur peut atteindre 75 mm. En Méditerranée elle semble ne pas dépasser une trentaine de mm.

Espèces ressemblantes

Laevicardium oblongum : coquille plus allongée, moins triangulaire. Côtes rayonnantes plus prononcées.

Alimentation

Ce bivalve est un filtreur microphage (elle absorbe des bactéries, des diatomées, des œufs et des larves d’invertébrés).

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée. La bucarde de Norvège est hermaphrodite. La reproduction se fait dans l’eau de mer. Gamètes mâles et femelles sont libérés dans l’eau, leur fusion donnera naissance à un œuf qui grandira avant de donner naissance à une larve véligère*, capable de nager grâce à une couronne ciliée. Après environ un mois de vie planctonique, la larve va se poser sur le fond.

Vie associée

Ce bivalve s’enfonçant peu profondément dans le sédiment, sa coquille est parfois colonisée par l’anémone parasite Calliactis parasitica.

Informations complémentaires

Cette espèce est comestible mais peu exploitée.

Origine des noms

Origine du nom français

Bucarde : du grec [bous] = bœuf et [cardia] = cœur pour la ressemblance de la coquille avec un cœur de bœuf.
Norvège : pays où cette espèce est largement distribuée.

Origine du nom scientifique

Laevicardium : du latin [laevis] = lisse et [bucardia] = cœur de bœuf (dérivé des racines grecques expliquées dans l’origine du nom français) en rapport avec la forme et l’aspect externe de la coquille.
crassum : du latin [crassus] = épais, en référence avec l’aspect général de la coquille.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Bivalvia / Lamellibranchia / Pelecypoda Bivalves / Lamellibranches / Pélécypodes Mollusques aquatiques, filtreurs, au corps comprimé latéralement. Coquille composée de 2 valves articulées disposées de part et d’autre du plan de symétrie. Absence de tête, de pharynx, de radula et de glande salivaire.
Sous-classe Heterodonta Hétérodontes Charnière à dents dissociées. Siphon bien développé permettant aux organismes de se nourrir et de respirer tout en restant enfouis.
Ordre Veneroida Vénéroïdes Coquille mince, allongée, dure et costulée, bâillante à une ou aux deux extrémités. Ligament à la fois interne et externe.
Famille Cardiidae Cardiidés

Coquille fermée en forme de cœur. Côtes radiales fortes avec parfois présence de longs tubercules. Bord des valves crénelé.

Genre Laevicardium
Espèce crassum

Nos partenaires