Bryozoaire berceau lapon

Figularia figularis | (Johnston, 1847)

N° 3582

Méditerranée et Atlantique Nord-Est européen

Clé d'identification

Colonie encroûtante de couleur gris bleuâtre, parfois recouverte d'algue rouge
Plaque irrégulière de plusieurs centimètres de diamètre
Aspect de berceau lapon pour les zoïdes ovicellés
Zoïdes de grande taille, visibles à l'œil nu
Bouclier grillagé restreint au 2/3 de la face frontale
Aviculaire allongé (0,50 mm), interzoïdal, sporadique, à mandibule spatulée
Ovicelle globuleuse, lisse et marquée de deux fossettes symétriques caractéristiques

Noms

Autres noms communs français
Bryozoaire briquette
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Lepralia figularis Johnston, 1847

Distribution géographique

Méditerranée et Atlantique Nord-Est européen

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Figularia figularis est présent en Méditerranée occidentale, Adriatique, Atlantique Nord-Est des Açores à l'Irlande et l'Angleterre. Il est commun en Manche Ouest.

Biotope

Principalement abondant de 30 à 90 mètres sur fonds détritiques* côtiers coquilliers et coralligènes*, Figularia figularis est fixé sur des substrats* durs. Présent dès les premiers mètres et jusqu'à 150 m de profondeur, il tapisse souvent le dessous des pierres.

Description

Ce discret bryozoaire forme des colonies encroûtantes, unilamellaires, de couleur gris bleuâtre et couvrant souvent plusieurs cm². Il peut être coloré artificiellement par des algues rougeâtres, hormis dans les marges de croissance rapide qui resteront de couleur claire. L'agencement de ses gros zoïdes* de forme plus ou moins rectangulaire rappelle celui d'un mur de briquettes mal jointé. Les ovicelles* globuleuses sont présentes toute l'année et bien visibles sur les photographies macroscopiques, les zoïdes, en particulier ceux ovicellés, ressemblent étrangement à un berceau traditionnel lapon. De grands (0,5 mm) aviculaires* allongés, aux extrémités arrondies et au centre légèrement rétréci sont présents de façon irrégulière, parfois absent chez certaines colonies.

Voir la rubrique "Divers biologie" pour une description microscopique détaillée.

Espèces ressemblantes

Seule une observation macro ou microscopique permettra de différencier cette espèce des nombreux autres bryozoaires qui encroûtent la face cachée des pierres ou des coquilles vides.

Alimentation

Le bryozoaire berceau lapon (ou briquette), comme tous les bryozoaires, est un filtreur suspensivore* microphage*. Il se nourrit principalement d'algues unicellulaires planctoniques* (diatomées*) et de particules organiques en suspension. Les cils des lophophores* sont capables de créer des micro-courants permettant l'acheminement des particules alimentaires vers la bouche située au centre du lophophore (dont les fonctions sont aussi celles de respiration et de nettoyage de la colonie).

Reproduction - Multiplication

Le bryozoaire berceau lapon (ou briquette) produit des ovicelles toute l'année. Les embryons et larves* sont observés de mai à décembre, les ancestrules* d'avril à juin.

Divers biologie

Cette espèce est unique en son genre en Méditerranée, son aspect est caractéristique.

Description microscopique de Figularia figularis :
- Zoïde* de grande taille (environ 0,70 à 1,00 x 0,30 à 0,50 mm), rectangulaire ou polygonal, caractérisé par la présence d'une zone criblée (l'area*) restreinte au centre de la face frontale et couvrant environ les 2/3 de celle-ci. Zoïdes séparés par de profonds sillons.
- Gymnocyste* lisse.
- La zone du bouclier grillagée est formée de 10 à 14 costules* larges, aplaties, fusionnées au centre, avec 3 à 4 petites lacunes intercoastulaires au niveau d'un sillon. Les deux costules distales sont plus épaisses et à lumen* (pseudopore perforant les costules) plus ou moins étiré.
- Chaque costule porte sur son talon, près de son extrémité périphérique, un grand pore (pelma*) rond ou allongé.
- Aperture* subquadrangulaire. Opercule* massif, complétement chitinisé*, brun foncé. Absence d'épine orale.
- Aviculaires* de grande taille (approx. 0,50 mm de long), interzoïdaux, en nombre variable, allongés, aux extrémités arrondies et au centre légèrement rétréci, à mandibule spatulée.
- Ovicelle* globuleuse, lisse, distale et marquée de deux fossettes symétriques en forme de poires (caractéristique de l'espèce) et d'une surélévation calcifiée médiane.
- Polypide* brun sombre à 21 tentacules.

Origine des noms

Origine du nom français

Bryozoaire berceau lapon est une proposition du site DORIS.
Bryozoaire briquette est une autre proposition du guide sur les bryozoaires d'Europe (2014, voir bibliographie).

Origine du nom scientifique

Figularia figularis : du latin = de potier, briquetier. En rapport avec l'aspect des zoïdes et de leur agencement en "mur de briquettes" (?, simple hypothèse).

Il est aussi possible d'interpréter "figularis" comme un diminutif de "figura" avec le sens de petite statuette, petite  figurine. Les photos microscopiques des zoïdes ovicellés rappellent les berceaux traditionnels lapons appelés "komse".

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Bryozoa / Ectoprocta Bryozoaires / Ectoproctes Petits animaux coloniaux filtreurs aquatiques fixés à un substrat. Tous les zoïdes sont en continuité physique et issus de bourgeonnement à partir d’un individu unique. Chaque zoïde porte un lophophore rétractile et est abrité dans une logette.
Classe Gymnolaemata Gymnolèmes Colonies polymorphes. Les zoïdes sont cylindriques ou aplatis, les lophophores circulaires. Les parois peuvent être calcifiées ou non. Presque tous marins.
Ordre Cheilostomatida Cheilostomes Bryozoaires calcifiés, zoïdes* en forme de boîte obturée par un opercule à charnière. Gymnolèmes les plus nombreux et les plus diversifiés des régions littorales, souples à rigides. Groupe au polymorphisme marqué où l’on trouve des individus différenciés (aviculaires, vibraculaires, ovicelles globuleux…).
Sous-ordre Neocheilostomatina/Ascophora Ascophores Paroi frontale calcifiée sous laquelle un sac flexible invaginé s'ouvre sur l’extérieur par un pore médian situé derrière le péristome et nommé ascopore.
Famille Cribrilinidae Cribrilinidés Colonies érigées ou encroûtantes, aspect de mosaïque. Zoïdes bordés de côtes calcifiées donnant un aspect grillagé caractéristique à la face frontale et protégeant une large membrane frontale sous-jacente.
Genre Figularia
Espèce figularis

Nos partenaires