Ver rubané à 5 lignes

Baseodiscus quinquelineatus | (Quoy & Gaimard, 1833)

N° 1253

Ouest Pacifique tropical

Clé d'identification

Ver rubané non segmenté très long (plus d'1 m)
5 lignes noires longitudinales sur un corps blanc pur
2 lignes sur la face ventrale

Noms

Autres noms communs français

Némertien à 5 lignes

Noms communs internationaux

Five-striped ribbon worm, five-lined ribbon worm (GB), Fünflinien-Schnurwurm (D), Vijflijn-snoerworm (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Borlasia quinquelineata, Quoy & Gaimard 1833
Taeniosoma aequale,Stimpson 1857
Taeniosoma septemlineatus, Stimpson 1857
Eupolia novemlineata,Burger 1893
Eupolia melanogramma, Punnett 1900
Euborlasia quinquestriata, Bennett 1971

Distribution géographique

Ouest Pacifique tropical

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Le ver rubané à 5 lignes se rencontre de l'Indonésie à la Papouasie-Nouvelle-Guinée et du sud du Japon, à la Grande Barrière de Corail (Australie) et à la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Baseodiscus quinquelineatus se rencontre dans la zone intertidale des platiers récifaux parmi les coraux, le sable ou des débris coralliens. La journée, il s'enfonce dans le sable ou reste sous les pierres ou coraux morts, et ne sort que la nuit.

Description

Baseodiscus quinquelineatus est un ver rubané plat non segmenté. Il peut atteindre 2 m de long pour 1 cm de large. Sa coloration classique est blanche avec 5 lignes longitudinales rouge sang à noires sur le dos et 2 sur la face ventrale. Très fréquemment, les 2 lignes dorsales les plus externes sont très fines voire absentes et il n'apparaît plus alors que 3 lignes sur le dos. De même sur la face ventrale, sur une plus ou moins grande partie, les 2 lignes peuvent se réduire à une seule.

Espèces ressemblantes

Baseodiscus quinquelineatus, dans la même zone géographique, peut être confondu avec Baseodiscus hemprichii, mais cette espèce n'a qu'une ligne noire au lieu de 5. Il existe une autre espèce, Baseodiscus delineatus, mais celle-ci est de taille plus petite, avec un corps gris parcouru de nombreuses lignes sombres discontinues.

Enfin il existe une autre espèce (voir photo), pourvue également de 5 lignes sur le dos, dont 2 plus fines et discontinues par endroits et une seule ligne sur la face ventrale. Il pourrait s'agir d'une nouvelle espèce non décrite ou de Baseodiscus quinquelineatus. Cependant, cet individu a été trouvé en Egypte (mer Rouge) et serait alors la première observation de B. quinquelineatus dans cette région.

Alimentation

Baseodiscus quinquelineatus est un prédateur vorace. Il se nourrit de crustacés (amphipodes et isopodes) et d'annélides.
Pour capturer sa proie, ce ver, comme tous les némertes, dévagine brusquement une trompe (proboscis*) contenant une substance toxique qui paralyse la proie. Une fois celle-ci immobilisée, le proboscis se rétracte et la proie est avalée entière par la bouche, située sur la face ventrale, en arrière du proboscis.

Reproduction - Multiplication

Les sexes sont séparés (espèce gonochorique*). Les gamètes sont libérés dans la mer où a lieu la fécondation. Les larves (pilidium) sont pélagiques.

La reproduction peut être également asexuée, par fragmentation.

Divers biologie

Le corps de Baseodiscus quinquelineatus est couvert de minuscules cils lui permettant de se déplacer facilement. Chez les individus de grande taille, c'est principalement la contraction péristaltique des muscles qui est responsable de la locomotion. Sur la partie antérieure du corps, qui correspond à la "tête", de nombreux organes photosensibles sont présents. Grâce à sa musculature importante, le ver rubané à 5 lignes peut s'étirer sur plus d'un mètre ou se rétracter en quelques dizaines de centimètres, notamment s'il est dérangé.

Du fait de sa grande taille, ce ver est une proie facile. Pour pallier à ce handicap, il peut se rétracter rapidement ou régénérer ses parties endommagées. De plus, ses tissus abriteraient des bactéries sécrétant une toxine, ce qui expliquerait sa coloration très voyante (blanc pur avec les lignes noires), en effet, dans le monde sous marin, les couleurs vives pour des invertébrés sont généralement le signe de toxicité et de danger.

Origine des noms

Origine du nom français

Ver rubané : du fait de sa forme très allongée et plate, comme un ruban.



à 5 lignes : du fait des 5 lignes noires sur son dos.

Origine du nom scientifique

Baseodiscus : du latin [basis] = base et [discus] = disque



quinquelineatus : du latin [quinque] = cinq et [lineatus] = orné de lignes

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Nemertea Némertes Vers marins benthiques (quelques espèces pélagiques, terrestres et dulçaquicoles) rubanés, non segmentés, longs, aplatis dorsoventralement, et recouverts de cils. Ces vers sont d'actifs prédateurs, qui capturent leurs proies à l'aide d'une trompe exsertile.
Classe Anopla Bouche s'ouvrant en arrière du cerveau, trompe en tube simple sans stylet s'ouvrant par son propre orifice.
Ordre Heteronemerta Hétéronémertes
Famille Valenciniidae Valenciniidés
Genre Baseodiscus
Espèce quinquelineatus

Nos partenaires