Anémone gemme

Aulactinia verrucosa | (Pennant, 1777)

N° 1103

Atlantique Est, Manche, Méditerranée. Rare en mer du Nord.

Clé d'identification

Anémone solitaire
Colonne rose à nombreuses bandes de verrues dont six sont très marquées
48 tentacules translucides rayés de larges bandes grises ou vertes
Un motif de flamme orne le disque oral vert olive
Parfois un petit trait rose de part et d'autre de la bouche

Noms

Noms communs internationaux

Gem anemon (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Actinia verrucosa Pennant, 1777
Bunodactis verrucosa (Pennant, 1777) est très souvent utilisé comme synonyme, il est considéré comme valide dans de nombreuses publications et classifications.
Actinia gemmacea Ellis & Solander, 1786

Distribution géographique

Atlantique Est, Manche, Méditerranée. Rare en mer du Nord.

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette anémone est commune sur les côtes de l'Atlantique Est, de l'Ecosse, de l'ouest des îles Britanniques, de la Manche, des îles Canaries et de la Méditerranée. Localement en mer du Nord.

Biotope

Cette anémone vit fixée à la roche de l'étage médiolittoral* inférieur jusqu'à 20 m de profondeur. On la rencontre dans les mares de l'estran entre des rochers, dans des failles ou grottes, mais dans des zones soumises à l'action des vagues.

Description

C'est une anémone de mer solitaire.
Déployée l'anémone gemme a un pied cylindrique, mou, d'environ 1,5 cm max de diamètre, alors que le disque oral* peut atteindre 4 cm.
Elle a 6 cm de haut et porte à l'état adulte 48 tentacules translucides longs d'environ 1,5 cm et ornés de larges bandes vertes ou grises. Ils sont rangés de manière régulière en 6 verticilles*.
La colonne franchement rose n'est pas lisse et porte 48 rangées de verrues dont six sont très marquées.
Il n'y a pas de ventouse donc pas d'objet collé à la colonne.
Sur son disque oral le plus souvent orné d'un motif de flamme s'ouvre un orifice à la fois bouche et anus. Sur certains individus de cette espèce il peut y avoir un petit trait rose de part et d'autre de la bouche.
Rétractée, cette anémone ressemble à une boule rose de 3 cm de diamètre.

Espèces ressemblantes

D'une manière éloignée avec quelques espèces du genre Anthopleura, par exemple Anthopleura rubripunctata qui est plus grosse (environ 7 cm), et qui est souvent couverte de points rouges.

Alimentation

Comme les autres actinies : 80 % de plancton et 20% de petites proies.
Cette anémone se déploie surtout pour se nourrir.

Reproduction - Multiplication

Elles sont vivipares*, c'est-à-dire que les petits naissent déjà développés et sans enveloppe.
Les gamètes* mâles sont libérés en pleine eau et pénètrent dans le corps d'une autre anémone où se déroule la fécondation. Le développement des larves se réalise jusqu'à la maturité dans la cavité gastrique. On peut trouver dans la même anémone des individus à tous les stades de développement.
Les jeunes individus ont déjà douze tentacules et s'installent autour de l'anémone-mère.

Divers biologie

L'animal vit rétracté sur lui-même et apparaît comme une boule rose de 3 cm de diamètre. Il ne déploie ses tentacules que pour s'alimenter.
Le nudibranche Aeolidia papillosa est son seul prédateur.

Informations complémentaires

Les anémones ont très peu évolué dans leur aspect et leur fonctionnement depuis leur apparition au Cambrien (il y a 500 millions d'années).
Du fait de leur beauté, ces anémones sont très prisées des aquariophiles. De plus, elles vivent très longtemps en captivité.

Origine des noms

Origine du nom français

Anémone-gemme, traduction directe du nom anglais gem = pierre précieuse, bijou, à cause de ses couleurs vives.

Origine du nom scientifique

Aulactinia : du grec [aulos] = flûte, tuyau creux, et [actin] = rayon : anémone à longue colonne couronnée de tentacules.
verrucosa = verruqueuse, à cause de ses nombreuses rangées de verrues.

Le synonyme Bunodactis est composé de deux racines grecques : [actis] qui signifie rayon, tentacule, (souvent utilisé pour former les noms des anémones), et [buno-] ou [bouno-] : dans la première hypothèse il s'agirait d'une anémone compacte, massive, dans la seconde hypothèse ce serait une anémone en forme de colline ou de bosse.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Hexacorallia / Zoantharia Hexacoralliaires / Zoanthaires Anthozoaires coloniaux ou solitaires, tentacules lisses, polypes à symétrie d’ordre 6.
Ordre Actiniaria Actiniaires Polypes solitaires souvent colorés, en général fixés à un substrat dur par un large disque pédieux. Organismes parfois mobiles.
Sous-ordre Nynantheae Thenaria Nynanthées Thenaria
Famille Actiniidae Actiniidés
Genre Aulactinia
Espèce verrucosa

Nos partenaires