Eponge encroûtante étoilée noire ? (caraïbes)

Eponge encroûtante étoilée noire ? (caraïbes)
Eponge encroûtante étoilée noire ? (caraïbes)
  • Lieu de prise de vue : Nord Martinique, 2-12 m
  • Date de prise de vue : 19/09/2012
  • Nom du photographe : FERRY Romain
  • Agrandir l'image

Comment citer cette question :
http://doris.ffessm.fr/Forum/Eponge-encroutante-etoilee-noire-caraibes

Réf : 9495

FERRY Romain le 21/09/12

Bonjour voici une éponge encroûtante noire. On la trouve à faible profondeur. Plus fréquement sur le dessus des rochers présentant peu ou pas de concurence. Ce qui pourrait être un élément dans l'identification. Elle est très fréquement recouverte de particules minérales qui partent facilement.
Merci pour votre aide.
0

Maguelone GRATEAU le 15/07/17

Je remonte ce post pour savoir si l'éponge que j'ai vue est bien Artemisina melana. C'est ce que je voie en effet de plus ressemblant sur The Sponge Guide

  • Lieu de prise de vue : La Dominique - Salisbury - 12m
  • Date de prise de vue : 09/02/2017
  • Agrandir l'image
<p>Je remonte ce post pour savoir si l'éponge que j'ai vue est bien <em>Artemisina melana</em>. C'est ce que je voie en effet de plus ressemblant s...
Romain FERRY
0

Romain FERRY le 30/09/12

Artemisina melana ?
Romain FERRY
0

Romain FERRY le 25/09/12

Merci Anne, c'est pas grave... Notre principal travail avec les éponges consiste depuis au moins 3 ans à être bien sûr des morphotypes ainsi que des niches écologiques (d'où notre accord sur ce point). Je dépose quand j'y pense tout ce que l'on ne trouve pas. On sais jamais ! DORIS est un formidable outil !
Anne PROUZET
0

Anne PROUZET le 23/09/12

Ah oui. Je la reconnais celle-là, exactement ce que tu décris :  à faible profondeur, sur des blocs éboulés, exposés au ressac, en début de colonisation par Millepora et autres choses.

Mais on n' a pas identifié ce que c'était à l'époque, malgré les spicules et tout !

Désolée..
  • Lieu de prise de vue : La Baleine, Martinique sud, 8 m
  • Date de prise de vue : 2007-12-06 00:00:00
  • Nom du photographe : Anne Prouzet
  • Agrandir l'image
Ah oui. Je la reconnais celle-là, exactement ce que tu décris :  à faible profondeur, sur des blocs éboulés, exposés au ressac, en début de colonis...

Nos partenaires