Gobie zébré

Zebrus zebrus | (Risso, 1827)

N° 4337

Méditerranée, mer Noire

Clé d'identification

Bandeau clair sur la nuque
Stries verticales claires sur le corps
Bande noire à la base de la nageoire pectorale
Coloration très variable, beige à brun sombre.

Noms

Noms communs internationaux

Zebra goby (GB), Zebragrundel (D), Ghiozetto zebra (I), Gobi IIistat (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Gobius zebrus Risso, 1827

Distribution géographique

Méditerranée, mer Noire

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Zebrus zebrus se rencontre dans toute la Méditerranée, excepté sur les côtes d'Egypte et de Syrie. Il est également présent en mer Noire.

Biotope

Zebrus zebrus vit de la surface jusqu'à une dizaine de mètres de profondeur. Il est cependant plus abondant dans les 5 premiers mètres. C'est une espèce cryptique*, qui vit dans les zones rocheuses, notamment les zones superficielles riches en algues, dans des anfractuosités ou sous les pierres. Les juvéniles sont quelquefois associés avec les oursins.

Description

Chez le gobie zébré, la longueur moyenne du corps varie de 4,5 à 5,5 cm et peut atteindre 7 cm. Sa coloration est très variable, beige à brun sombre à vert olive. On note la présence de stries verticales claires sur les flancs et des taches claires en forme de selle sur le dos. Un bandeau blanc à jaune est présent sur la nuque, juste derrière les yeux. Il se prolonge parfois de façon oblique jusqu'à l'opercule*. De petits points jaunes sont situés sur les côtés de la tête. Une bande noire est présente à la base de la nageoire pectorale.
La tête est légèrement aplatie et comporte une narine antérieure tubulaire, terminée par un assez long tentacule*. Les rayons supérieurs des nageoires pectorales sont entièrement libres (rayons filamenteux). Les nageoires dorsales et la caudale sont traversées d'une petite bande noire. La nageoire caudale est arrondie.

Les écailles, absentes sur la tête, sont de type cténoïde*.
Les mâles présentent souvent une coloration brun foncé uniforme et un liseré jaune orangé sur la première nageoire dorsale.

Espèces ressemblantes

Il existe de nombreux petits gobies qui peuvent se ressembler. Dans la même aire de distribution et dans le même biotope superficiel, il existe deux espèces proches :

  • Millerigobius macrocephalus : ce gobie comporte également une narine antérieure en tube long, mais elle est dépourvue de tentacule. Les rayons supérieurs de la nageoire pectorale sont libres seulement à leur extrémité.
  • Chromogobius zebratus : gobie de même taille et de couleur similaire mais sans le bandeau clair derrière les yeux. Les narines sont très courtes et sans tentacule.

Alimentation

Bien que son régime alimentaire n'ait jamais été étudié, il est probable que ce petit gobie soit carnivore et se nourrisse de petits invertébrés.

Reproduction - Multiplication

La saison de reproduction a lieu de juin à juillet voire d'avril à novembre. Le frai a lieu probablement plus d'une fois par an. Les œufs ont été observés sous des algues rouges, telles que Gracilaria sp. L'éclosion a lieu au bout de 7 jours. Les larves* sont planctoniques*.

Divers biologie

Sa première nageoire dorsale est constituée de 6 épines et sa deuxième nageoire dorsale comporte 1 épine et 11 rayons mous. L'anale possède une épine et 8 à 10 rayons mous.
Sa tête est dépourvue d'écailles.

Sur les joues, la nuque et les opercules* des gobies, on observe toute une série de pores sensitifs. La disposition et les dessins que forment ces pores est caractéristique de chaque espèce et permet une identification sûre.

Chez les gobies, les nageoires pelviennes sont plus ou moins soudées en un disque. Chez Zebrus zebrus, ce disque est complet et sert de ventouse pour tenir sur le fond et résister au ressac.

Informations complémentaires

Bien que rarement observée, c'est une espèce assez commune. Si vous explorez minutieusement les cavités vous aurez peut-être la chance de l'apercevoir.

Zebrus zebrus est la seule espèce du genre Zebrus.

Réglementation

Cette espèce est classée dans la liste rouge 2010 de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) sous le statut LC (Least Concern), soit "préoccupation mineure".

Origine des noms

Origine du nom français

Gobie : nom donné par Aristote à des petits poissons.

zébré : traduction du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Zebrus : du portugais [zebra] : zèbre, équidé africain en raison des rayures de l'animal.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Gobioidei Gobioïdes
Famille Gobiidae Gobiidés
Genre Zebrus
Espèce zebrus

Nos partenaires