Tourteau

Cancer pagurus | Linnaeus, 1758

N° 116

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Carapace mesurant jusqu’à 30 cm de large
Couleur et motifs brun orangé à brun rouge
Bord de la carapace festonné en une dizaine de lobes
Doigts des pinces noirs

Noms

Autres noms communs français
Crabe-dormeur, dormeur, poupard, poupart, clos poings, crabe de lune, endormi
Krank-saoz, kousker (breton)
Noms communs internationaux
(Common) Edible crab, puncher (GB), Granciporro (I), Buey de mar (E), Taschenkrebs, Knieper (D), Noordzeekrab (NL), Sapateira (P), Taskekrabbe (N)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Cancer fimbriatus Olivi, 1792
Cancer luederwaldti Rathbun, 1930

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce est très commune sur toute la façade atlantique jusqu'au nord. Sa présence a aussi été signalée en Méditerranée, où il est très rare.

Biotope

Cancer pagurus affectionne les failles et les anfractuosités des fonds rocheux et caillouteux depuis la surface jusqu’à une centaine de mètres de profondeur.

Description

Le tourteau est caractérisé par une carapace deux fois plus large que longue. Sa largeur peut atteindre près de 30 centimètres, ce qui en fait le plus grand crabe de nos côtes. Sa carapace est lisse, et chaque bord latéral est de manière caractéristique festonné d’une dizaine de lobes arrondis. Cet aspect évoque une tourte passée au four et a valu au crustacé son nom vernaculaire. Entre les yeux, de couleur verte, le rostre présente 5 courtes pointes et de très courtes antennes. L’animal possède 5 paires de pattes locomotrices, la première est constituée de deux grosses pinces robustes, dont les doigts sont noirs. Les quatre autres paires de pattes sont bien plus petites et finement poilues. L’ensemble de la carapace présente une teinte et des motifs brun orangé à brun rouge. La face inférieure est plus pâle, en général blanc jaunâtre.

Espèces ressemblantes

Cancer bellianus (tourteau vivant plus en profondeur dans l'Atlantique européen) et différentes espèces du genre Cancer ailleurs dans le monde, dont Cancer magister (dormeur du Pacifique), de couleur plus foncée, et de taille légèrement inférieure.

Alimentation

Le tourteau est un détritivore charognard (régime nécrophage). Il se nourrit des cadavres et débris d’autres organismes. C'est aussi et surtout un prédateur de faune fixée ou peu mobile, qu'il broie à l'aide de ses fortes pinces : gastéropodes et bivalves, balanes, autres crustacés, vers sédentaires...

Reproduction - Multiplication

La reproduction a lieu au printemps. L’accouplement s’effectue après la mue de la femelle. Celle-ci peut garder les spermatozoïdes plus d’un an avant la ponte de quelques millions d’œufs qu’elle porte sous son abdomen (la femelle est dite « grainée »). Les œufs donnent des larves zoé typiques puis des mégalopes à grands yeux. Ces larves sont planctoniques. Quelques unes seulement tomberont sur le fond et donneront un adulte.

Vie associée

Des petits hydraires peuvent se fixer sous la tête du tourteau. On trouve aussi sur la carapace des balanes et des tubes calcaires d'annélides polychètes.

Le tourteau peut être parasité par un crustacé cirripède, la sacculine (Sacculina triangularis).

Divers biologie

D’ordinaire le tourteau vit caché le jour et se déplace la nuit pour trouver de la nourriture.

Attention aux pinces très puissantes de ce crabe qui peuvent allègrement sectionner le doigt d’un plongeur trop curieux !

Explications de Pierre Noël, spécialiste des crustacés au MNHN, relatives à la dernière photo de la fiche :
"Il arrive parfois que des bébés tourteaux aient cette couleur (ou absence de coloration) et je ne sais pas pourquoi. Il est difficile de le voir sur cette photo, mais en principe, les yeux sont normalement pigmentés en noir (par des ommochromes), donc ce n'est pas de l'albinisme.

D'une façon générale, les juvéniles de crabes ont des colorations assez différentes des immatures et des adultes. Il s'agit d'une forme particulière de polymorphisme, le polychromatisme, qui a tendance à s'estomper avec l'âge. Le sujet est presque vierge de toute investigation et il y a encore beaucoup à découvrir sur le pourquoi et le comment des changements de coloration chez les jeunes crustacés. Les variations de coloration des adultes en fonction du stade de mue, du groupement, de la couleur du substrat, de la maturité sexuelle, du sexe, de l'âge, de l'heure, du jour lunaire, de l'époque de l'année sont mieux connues.

L'albinisme total est extrêmement rare chez les crustacés, pour la bonne raison qu'il y a plusieurs pigments en jeu : des caroténoïdes, des ptérines, des flavines et des ommochromes, pour ne citer que les principaux. La probabilité pour qu'il y ait assez de mutations allant toutes dans le même sens de la suppression de la synthèse ou l'accumulation de ces pigments est presque nulle."

Informations complémentaires

Le tourteau est consommé partout dans le monde. Sa chair fine est excellente et utilisée dans de nombreuses préparations (vivant ou cuit, entier ou non, surgelé, en conserve, en surimi…).

Fiche MNHN/DORIS

Origine des noms

Origine du nom français

Ce crustacé est en apparence (et en apparence seulement !) placide et peu réactif. Cela lui a valu le surnom de « dormeur ». Un cancre (même racine que cancer) est un paresseux qui dort au fond de la classe !
Sa carapace festonnée et circulaire évoque une tourte passée au four dans un moule à tarte, d’où son autre nom de « tourteau ».

Origine du nom scientifique

Cancer : du latin [cancer] = crabe,
pagurus : du latin [pag-] = qui s'enroule en tournant, et du latin [ouros] = queue.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Brachyura Brachyoures Les brachyoures ont un abdomen réduit replié sous le céphalothorax. Ils sont représentés par les crabes et les araignées de mer.
Famille Cancridae Cancridés
Genre Cancer
Espèce pagurus

Nos partenaires