Chevaine

Squalius cephalus | (Linnaeus, 1758)

N° 615

Europe tempérée

Clé d'identification

Corps long et cylindrique
Tête grande, large, à front plat ; bouche terminale à grosses lèvres
Grandes écailles bordées de noir (aspect réticulé)
Partie supérieure gris-vert à brun ; flancs avec reflets argentés voire dorés ; ventre blanchâtre
Nageoires grises sauf ventrales et anale rouge pâle
Nageoire anale convexe

Noms

Autres noms communs français

Cabot, chevesne, chevenne, cos noir, carbeau, meunier, cilain, juègne, chavasson, blanc

Noms communs internationaux

Chub (GB), Cavedano (I), Cacho (E), Alet, Aitel, Döbel (D), Kopvoorn, Meun (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Leuciscus cephalus (Linnaeus, 1758) : c'était jusqu'en 2008 le nom scientifique principalement utilisé. Un certain nombre d'espèces ont récemment été déplacées vers le genre Squalius. En règle générale, le genre Leuciscus au sens moderne est répandu à travers l'Eurasie, alors que Squalius est pratiquement limité à l'Europe proprement dite.

Cyprinus cephalus
Linnaeus, 1758 nom originel
Leuciscus cephalus cephalus (Linnaeus, 1758)
Cyprinus capito Scopoli, 1786

Distribution géographique

Europe tempérée

Zones DORIS : Eau douce

Europe tempérée de l'Atlantique à l'Oural et jusqu'au bassin du Tigre et de l'Euphrate. Il est absent en Irlande et en Ecosse.
En France, il est répandu sur tout le territoire jusqu'à 1000 m d'altitude, sauf la Corse et le Finistère.

Biotope

S. cephalus est un poisson d'eau courante mais il est aussi présent en lacs. Il vit généralement près de la surface en été alors qu'il descend sur le fond en hiver. Souvent en grands bancs quand il est jeune, il devient solitaire à l'âge adulte. En mer Baltique (côte finlandaise), il pénètre occasionnellement en eau saumâtre.

Description

Le corps est long et cylindrique avec une bouche terminale, dirigée vers le haut, à grosses lèvres. La grosse tête a un front plat. Les écailles grandes et bordées de noir, lui donnent un aspect réticulé. La nageoire anale a le bord arrière convexe.
Le dos et la partie supérieure de la tête sont de couleur gris-vert à brun ; les flancs ont des reflets argentés voire dorés ; le ventre est blanchâtre. Les nageoires sont grises sauf les ventrales et l'anale de couleur rouge pâle.
Sa taille est généralement entre 10 et 30 cm mais ce poisson peut atteindre une longueur maximum de 60 cm pour un poids de 4 kg et un âge de près de 20 ans.

Espèces ressemblantes

Il ressemble à l'ide (Leuciscus idus) mais sa tête est plus large et sa nageoire anale a un bord convexe vers l'arrière (bord droit chez l'ide).
Il peut également être confondu avec la vandoise (Leuciscus leuciscus) mais celle-ci a une bouche ventrale et les nageoires dorsale et anale sont légèrement concaves.

Alimentation

Toutes sortes d'insectes (tant aériens qu'aquatiques), vers, mollusques, œufs, plantes, graines et en vieillissant : alevins de truite, vairons, grenouilles, etc.
Il se nourrit toute l'année (pas d'hibernation).

Reproduction - Multiplication

Le frai se déroule d'avril à juin (dès que la température de l'eau atteint ou dépasse 15°C). Le chevaine forme des bancs en eau peu profonde. Les mâles portent sur la tête des tubercules de frai : « les boutons de noces ».
Les femelles pondent de 20.000 à 200.000 œufs blanc jaunâtre, d'un diamètre d'environ 2 mm, qui adhèrent aux pierres, aux morceaux de bois ou aux plantes. L'éclosion a lieu après environ une semaine.
Les femelles grandissent plus vite que les mâles.
Les mâles atteigent la maturité sexuelle vers 2-3 ans et les femelles 3-4 ans.

L'hybridation est possible avec la vandoise, le blageon et d'autres cyprinidés.

Divers biologie

Peu sensible à la température de l'eau, on le rencontre partout, des eaux fraîches d'altitude aux eaux plus chaudes des estuaires.
Il montre une bonne résistance à la pollution.

Informations complémentaires

Poisson recherché par les pêcheurs sportifs en raison de sa combativité même si sa chair, plutôt fade et pleine d'arêtes, est peu consommée.

Origine des noms

Origine du nom français

Du latin [capito] = qui a une grosse tête.

Origine du nom scientifique

cephalus : du latin [cĕphălus] = chevesne (poisson à grosse tête).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Ostariophysi Ostariophysaires
Ordre Cypriniformes Cypriniformes Presque tous d’eau douce.
Sous-ordre Cyprinoidea Cyprinoïdes
Famille Cyprinidae Cyprinidés
Genre Squalius
Espèce cephalus

Nos partenaires