Ange gris

Pomacanthus arcuatus | (Linnaeus, 1758)

N° 1828

Atlantique Ouest (nord et tropical)

Clé d'identification

Corps très comprimé latéralement
Profil de forme particulièrement ronde
Livrée grise, à écailles sombres
Intérieur des pectorales jaune
Dorsale, caudale et anale bordées de gris sombre et d'une ligne blanche
Long rayon en pointe sur dorsale et anale

Noms

Autres noms communs français

Platine noire, demoiselle blanche, ange blanc, pomacanthe arqué, pomacanthe à cinq bandes

Noms communs internationaux

Gray angelfish (GB), Chivirica gris, gallineta café (Mexique), cachama blanca (E), Großflossen-Kaiserfisch (D), Enxada, frade (P)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Chaetodon arcuatusLinnaeus, 1758
Chaetodon lutescens Bonnaterre, 1788
Pomacanthus balteatus Cuvier & Valenciennes, 1831
Pomacanthus cingulatus Cuvier & Valenciennes, 1831
Pomacanthus cinquecinctus Cuvier & Valenciennes, 1831
Chaetodon littoricola Poey, 1868

Distribution géographique

Atlantique Ouest (nord et tropical)

Zones DORIS : Caraïbes

Dans la zone caraïbe, sa répartition est large : depuis New York et les Bermudes (ici introduit) au nord jusqu'au sud-est du Brésil, en passant par les côtes nord du golfe du Mexique.

Biotope

L'ange gris vit solitaire ou en couple, parfois en petits groupes, dans des récifs coralliens riches, à une profondeur de 2 à 30 m.
Cette espèce est généralement sédentaire.

Description

Comme la plupart des poissons-anges, le corps de l'ange gris est très comprimé latéralement. De profil, il est de forme particulièrement ronde. La ligne latérale est bien visible.
Il peut mesurer jusqu'à 60 cm mais sa taille moyenne est de 35 cm. Sa livrée est globalement grise, ponctuée de touches noires, brunes et dorées, avec de petites écailles cténoïdes* sombres. L'intérieur des pectorales est jaune. Un point jaune est marqué sous l'œil. Sa petite bouche est orientée vers le haut ; elle est blanche.
La dorsale continue, avec 9 rayons épineux et 31 à 33 rayons mous, est bordée de gris sombre, terminée par une ligne blanche. Il en est de même pour la caudale et l'anale. Dorsale et anale ont une forme arrondie caractéristique, se terminant par un long rayon en pointe.
L'ange gris possède une épine saillante contre l'opercule et de petites épines près de la tête.
Les juvéniles sont noirs, avec trois lignes jaune vif sur le corps et une sur la tête. Ces lignes deviennent blanches puis disparaissent. Celle derrière la nageoire pectorale est la dernière à s'estomper. La caudale jaune est marquée, au milieu, d'une tache allongée noire.

Espèces ressemblantes

Au stade juvénile uniquement, Pomacanthus arcuatus peut être confondu avec Pomacanthus paru (ange français). On peut les différencier par :
- la nageoire caudale est cerclée de jaune chez P. paru ; elle est barrée d'une tache allongée jaune chez P. arcuatus,
- une bande jaune qui part entre les yeux, qui s'arrête sur le bord supérieur de la bouche chez P. paru mais qui traverse la bouche pour continuer sur le menton chez P. arcuatus.

Alimentation

La forme des poissons-anges est adaptée à leur habitat et à leur nutrition : elle leur permet de se mouvoir entre la vie fixée sur les récifs tout en positionnant précisément leur bouche, pour atteindre et brouter les aliments.
L'ange gris est omnivore : algues, bryozoaires, gorgones et tuniciers, avec cependant une préférence pour les éponges.

Reproduction - Multiplication

Les poissons-anges sont hermaphrodites protogynes*, monogames et ovipares*. La fécondation est externe. Les œufs sont pélagiques et le stade larvaire dure trois à quatre semaines.
Les populations semblent compter une plus grande proportion de femelles.

Vie associée

Les juvéniles jouent le rôle de poissons nettoyeurs.

Divers biologie

Les poissons-anges nagent entre les récifs en inclinant le corps sur le côté. On suppose que ce comportement leur permet de paraître plus petits aux yeux des prédateurs, en se fondant davantage avec les fonds sombres.
Il existe une livrée intermédiaire entre le stade juvénile et le stade adulte, avec trois bandes verticales claires sur le corps et une sur le pédoncule caudal.
Certains auteurs émettent des doutes sur le changement de sexe des anges français et gris. Ils estiment que cette caractéristique n'est valable que pour les anges vivant en harem (Holocanthus et Centropyge).

Informations complémentaires

En Martinique, les observateurs précisent que cette espèce semble avoir disparu, comme beaucoup d'animaux de grande taille (surpêche ou braconnage).

Cette espèce se laisse facilement approcher.

Réglementation

Cette espèce est classée LC ("Least Concern", c'està-dire dont le statut de conservation est jugé de préoccupation mineure) dans la liste rouge de l'UICN.

Origine des noms

Origine du nom français

Ange : peut-être du fait de ses nageoires dorsale et anale de forme arrondie et prolongées vers l'arrière par des pointes, rappelant des ailes,
gris : du fait de sa couleur générale.

Origine du nom scientifique

Pomacanthus : du grec [poma] = opercule et [akantha] = épine,
arcuatus : du latin [arcuatus] = courbé en arc.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Pomacanthidae Pomacanthidés
Genre Pomacanthus
Espèce arcuatus

Nos partenaires