Lieu noir

Pollachius virens | (Linnaeus, 1758)

N° 3309

Atlantique Nord Ouest et Est

Clé d'identification

Corps fusiforme et allongé
Mâchoire inférieure légèrement proéminente
Dos brun verdâtre ; ventre argenté
Ligne latérale claire et droite
3 nageoires dorsales, la première triangulaire
2 nageoires anales

Noms

Autres noms communs français

Colin, charbonnier, merlan vert, merluche, greslin
Goberge au Québec

Noms communs internationaux

American pollack, green cod, saithe, coalfish, coley (GB), Carbonero, colin (E), Merluzzo nero (I), Köhler (D), Badejo (P), Koolvis (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Gadus carbonarius Linnaeus, 1758
Gadus virens Linnaeus, 1758
Pollachius carbonarius
(Linnaeus, 1758)
Merlangus carbonarius
(Linnaeus, 1758)
Merlangus virens
(Linnaeus, 1758)
Gadus colinus Lacepède, 1800
Gadus sey Lacepède, 1800
Gadus purpureus Mitchill, 1814
Merlangus purpureus (Mitchill, 1814)

Distribution géographique

Atlantique Nord Ouest et Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Atlantique Nord-Ouest

Le lieu noir vit dans l'Atlantique Nord où il est très commun. A l'est, sa présence s'étend du golfe de Gascogne jusqu'au nord de la Norvège et en Islande. A l'ouest, sa distribution va de la Caroline du Nord jusqu'au Groenland.

Biotope

Le lieu noir vit en bancs, en pleine eau, même s'il s'approche parfois des côtes au printemps. On peut aussi le rencontrer autour des épaves. Il vit généralement entre 100 et 200 m de profondeur.
Il vit cependant plus près des côtes pendant les deux premières années de sa vie.
Il n'est que rarement rencontré en plongée.

Description

D'une taille pouvant atteindre 1,30 m, le lieu noir peut peser jusqu'à 10 kg.
Son corps est fusiforme et allongé, recouvert de petites écailles rondes. De profil, la mâchoire inférieure est légèrement proéminente. Le dos est brun verdâtre, le ventre est argenté. La ligne latérale claire et pratiquement droite est bien marquée. Elle s'étend sur toute la longueur de ses flancs. Il peut aussi y avoir une tache noire à la base des nageoires pectorales. La bouche est terminale. Elle est noire à l'intérieur.
Les nageoires sont à rayons mous. Elles sont foncées comme le dos du poisson, à l'exception des nageoires pelviennes plus claires. Le lieu noir porte 3 nageoires dorsales, la première étant triangulaire, les autres plus longues, et 2 nageoires anales. Les nageoires pelviennes sont positionnées très en avant, sous la tête, et la nageoire caudale est un peu concave.
Les jeunes peuvent avoir un petit barbillon au menton.

Espèces ressemblantes

Les juvéniles de Pollachius pollachius, le lieu jaune, vivent entre rochers et algues de la côte. Ils peuvent être confondus avec les juvéniles du lieu noir, pourtant plus grands et vivant plus au large.
Chez les adultes du lieu jaune, la ligne latérale est foncée et incurvée au droit des nageoires pectorales.

La morue Gadus morhua (Linnaeus 1758) possède un long barbillon mentonnier que ne possèdent pas les lieus.

L’églefin Melanogrammus aeglefinus (Linnaeus 1758) possède un court barbillon mentonnier et une tache noire derrière l’opercule*. Le merlan bleu Micromesistius poutassou (Risso, 1826) a trois nageoires bien séparées et petites.

Alimentation

Jusqu'à deux ans, près des côtes, il se nourrit de plancton*. Puis, au gré de sa vie pélagique*, il mange des petits poissons comme le sprat, le merlan bleu ou le tacaud, mais aussi des petits crustacés ou des mollusques.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle est atteinte entre 4 et 7 ans, correspondant à une taille comprise entre 50 et 80 cm.
En Atlantique Ouest, le frai a lieu entre décembre et février, alors qu'il a lieu entre février et mars en Atlantique Est. La reproduction a lieu à grande profondeur, entre 100 et 200 m, dans des zones généralement rocheuses. Cela entraîne de vraies migrations des populations.
Dans les eaux froides, entre 3 et 6 °C, la femelle pond jusqu'à 4 millions d'œufs. Leur vie est pélagique, entre 50 et 90 m de profondeur. Puis les larves* vont nager dans le plancton dans l'eau peu profonde, pendant 3 à 4 mois.
En atteignant une longueur de 3 cm, les larves se rapprochent des eaux côtières ou des fjords. Les juvéniles y vivent jusqu'à l'âge de deux ans.
La croissance de ce poisson est rapide (environ 60 cm en 5 ans).

Vie associée

Ses principaux prédateurs sont les dauphins, les oiseaux marins et les lions de mer.
Petromyzon marinus, la lamproie marine, est un parasite du lieu noir.

Divers biologie

Sa longévité atteint 25 ans, mais aujourd'hui, il est souvent capturé entre 3 et 6 ans.
La première nageoire dorsale est composée de 12 à 15 rayons mous, la seconde et la troisième de 19 à 24 chacune. La première nageoire anale comprend 23 à 29 rayons mous et la seconde en comprend 18 à 23.

Informations complémentaires

C'est le poisson le plus important de la pêche industrielle française (50 000 t par an, dont la moitié en mer du Nord).
Il est consommé frais et surgelé, mais aussi séché ou fumé.

Réglementation

La taille réglementaire minimum de prise est 35 cm.
Arrêté du 15 juillet 1998 portant fermeture de la pêche du lieu noir (Pollachius virens) en zone CIEM I, II (eaux norvégiennes au nord du 62° nord) : les captures de cette espèce sont interdites dans la zone précitée.

Origine des noms

Origine du nom français

Lieu : vient du breton leouek, merlan, lui-même dérivé du vieux nordique lief qui désigne ce genre de poisson.
noir : sans doute car l'intérieur de sa bouche est noir. Par ailleurs, son dos est aussi plus foncé, mais sans être noir, que celui du lieu jaune.

Origine du nom scientifique

Pollachius : probablement latinisation du nom anglo-saxon "pollack" ?
virens : du latin [virens] = vert.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Gadiformes Gadiformes Présence d’un barbillon mentonnier (peut être absent). Inclut les morues, aiglefins (haddocks), merlans, tacauds, mostelles, lieus, etc.
Famille Gadidae Gadidés Corps fusiforme à allongé. La plupart des espèces ont des dents bien développées sur la tête du vomer (voûte buccale). Barbillon mentonnier souvent présent. Nageoires dépourvues d'épines. 1, 2 ou 3 dorsales et 1 ou 2 anales. Pelviennes thoraciques.
Genre Pollachius
Espèce virens

Nos partenaires