Cabot

Parablennius gattorugine | (Linnaeus, 1758)

N° 653

Manche, Atlantique et Méditerranée, mer Noire

Clé d'identification

Deux tentacules supra oculaires en forme de bouquet
6 à 8 barres plus sombres qui se prolongent sur la nageoire dorsale
Œil rouge
Coloration brunâtre

Noms

Autres noms communs français

Blennie gattorugine, baveuse, perce-pierre, blennie rayée

Noms communs internationaux

Tompot blenny (GB), Cabruza, babosa, caboce, perro (E), Gestreifter Scheimfisch (D), Lula (P), Gestreepte slijmvis (NL), Pesk ar vil (Breton)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Blennius gattorugine (Linnaeus, 1758)

Distribution géographique

Manche, Atlantique et Méditerranée, mer Noire

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce se rencontre un peu partout sur nos côtes métropolitaines notamment en Manche.
Sa répartition en Atlantique va du Maroc à l'Ecosse.
En Méditerranée elle est très commune sur nos côtes.
Elle est présente aussi en mer Noire.

Biotope

Il vit sur les fonds rocheux couverts d'algues dans les trous et les crevasses de 3 m jusqu'à environ 30 m.

Description

C'est la plus courante des blennies et la plus grande (de 12 à 30 cm).
La coloration est marron typique avec 6 à 8 bandes verticales plus sombres et assez larges. Les marbrures sont jaune orangé plus clair.
Le corps est allongé, comprimé latéralement et plutôt massif. Le front est busqué et les orbites proéminentes.
Les mâles possèdent des tentacules branchus sur la tête beaucoup plus imposants que pour les femelles. Chaque narine est garnie d'un autre petit tentacule.
La mâchoire est assez petite, elle renferme une dentition courte et puissante.
La dorsale débute en arrière de la tête et couvre tout le dos. Sa hauteur est irrégulière. Les pectorales sont larges et arrondies, les ventrales sont réduites à deux rayons. La longueur de l'anale couvre environ la moitié du corps.
Ce poisson n'a pas d'écailles, sa peau est recouverte d'un mucus gluant.

Espèces ressemblantes

Parablennius ruber est proche, avec des tentacules assez semblables, mais de couleur rouge. En outre, sa répartition géographique est beaucoup plus restreinte, (présente localement en Atlantique).
Certains individus de Parablennius tentacularis peuvent lui ressembler de prime abord, mais leurs tentacules oculaires ne sont ramifiés que d'un côté.

Alimentation

Il se nourrit d'invertébrés benthiques* variés : échinodermes, crustacés, mollusques, annélides mais aussi des marguerites de mer. Il accompagne son repas d'algues.

Reproduction - Multiplication

L'espèce est ovipare*. Le mode de reproduction est sexué gonochorique* à périodicité annuelle.
La reproduction a lieu au printemps et c'est le mâle qui s'occupe de la ponte.
Le mâle prépare un "nid" pour les œufs déposés par la femelle au sein d'une cavité (bouteille, creux, etc.). Une fois la ponte effectuée, il défend celle-ci contre les agresseurs et y apporte des soins réguliers.
Les larves* auront une période pélagique* longue avant de toucher le fond où elles resteront jusqu'au développement du futur poisson.

Vie associée

C'est un poisson qui défend son territoire avec agressivité.

Divers biologie

Les espèces méditerranéennes ont généralement des dessins très contrastés, alors que les adultes rencontrés en Atlantique sont souvent plus clairs, avec une coloration caramel plus uniforme.
La coloration est cependant très variable suivant la nature de l'habitat rocheux et la végétation, également selon l'humeur ou l'activité de l'individu. La livrée varie selon qu'il s'agit d'individu femelle ou mâle (plus marquée) ou différente en parade nuptiale.
La blennie gattorugine peut se servir de cette particularité comme protection contre les prédateurs.
Ces blennies s'approprient une cavité en guise d'abri, qu'elles défendent avec violence, surtout contre d'autres représentants de la même espèce.
Elles semblent accepter plus facilement la présence de poissons appartenant à d'autres familles.
La blennie gattorugine protège son territoire coûte que coûte, pouvant même s'attaquer à beaucoup plus gros qu'elle, même un plongeur !
Ce poisson ne possède pas de vessie gazeuse et ne sait donc pas «nager en pleine eau».
Cette espèce est plus active le soir à la tombée de la nuit, mais il est cependant tout à fait possible de la rencontrer de jour.

Informations complémentaires

La blennie gattorugine a une durée de vie moyenne de 10 ans.
C'est un animal curieux et peu farouche qui se laisse facilement observer.

Origine des noms

Origine du nom français

Cabot : Attitude de défense de son territoire comme un cabot.
Baveuse : poisson avec du mucus sur le corps.

Origine du nom scientifique

Parablennius : composé de [para-] = "à côté de" et de blennius avec deux étymologies possibles : du latin [blennus] = benêt, sot ou du grec [blennos] = morveux (allusion soit au lait, soit à la viscosité), la blennie étant un poisson recouvert de mucus.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Blennioidei Blennioïdes
Famille Blenniidae Blenniidés Nageoire dorsale unique.
Genre Parablennius
Espèce gattorugine

Nos partenaires