Dauphin à flancs blancs

Lagenorhynchus acutus | (Gray, 1828)

N° 1774

Atlantique Nord

Clé d'identification

Dos et nageoires noirs, ventre blanc
Flancs gris ornés d'une bande blanche
Tache jaune maïs sous le pédoncule caudal
Bec court, mais marqué
Dorsale falciforme, pectorales triangulaires

Noms

Autres noms communs français

Lagénorhynque à flancs blancs, dauphin à flancs blancs de l'Atlantique, sauteur, cochon de mer (Québec)

Noms communs internationaux

White sided dolphin, Atlantic white sided dolphin, jumper, squidhound (GB), Delfín de costados blancos, delfín de flancos blancos (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Delphinus acutus Gray, 1828
Delphinus leucopleurus Rasch, 1843
Lagenorhynchus leucopleurus (Rasch, 1843)
Lagenorhynchus perspicillatus Cope, 1876
Lagenorhynchus gubernator Cope, 1876

Distribution géographique

Atlantique Nord

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Atlantique Nord-Ouest

Le dauphin à flancs blancs est présent dans les eaux tempérées et froides de l'Atlantique Nord. On le retrouve donc du Groenland jusqu'à la latitude de New York à l'ouest et en Manche à l'est (îles Britanniques, Norvège, Islande).

De juin à octobre, il est présent dans le Maine dans la baie de Fundy. Il pénètre très souvent dans le golfe du Saint-Laurent (Gaspésie, Côte Nord, Archipel de Saint-Pierre et Miquelon). Sa présence dans l'estuaire du Saint-Laurent est plus rare.

Biotope

Plutôt hauturier, il n'hésite pas à l'été et à l'automne à se rapprocher des côtes pour se nourrir. Il affectionne particulièrement les eaux dont la température varie entre 7 et 20 degrés Celsius.

Description

Le dauphin à flancs blancs est un cétacé trapu et fusiforme. Il atteint une taille maximale de 2,70 m pour les mâles. Les femelles sont habituellement de taille plus petite. Son poids est compris entre 150 et 200 kg. Le bec (ou rostre) est court, mais bien marqué, le dessus est noir, le dessous est gris clair. La dorsale est grande et falciforme (caractéristique accentuée pour la femelle) et mesure jusqu'à 50 cm. La pectorale de forme triangulaire mesure jusqu'à 30 cm de long. La caudale est large et échancrée (de 30 à 60 cm). Le dos et les nageoires sont noirs. Son ventre est blanc, ses flancs sont gris pâle, une bande blanche est bien visible sous la dorsale. Sous le pédoncule caudal de l'adulte on distingue une tache de couleur jaune maïs ou ocre. Il possède de 29 à 40 dents, de forme conique, par demi-mâchoire.

Espèces ressemblantes

Lagenorhynchus albirostris, Gray 1846 : le lagénorhynque à bec blanc, contrairement à son appellation, possède un bec de couleur grise, voire noire. Il se différencie du dauphin à flancs blancs par un corps plus massif et par la présence d'une tache grise sous le pédoncule caudal. La même tache est jaune maïs chez le lagénorhynque à flancs blancs.

Lagenorhynchus obliquidens Gill, 1865 : le dauphin à flancs blancs possède un cousin dans le Pacifique Nord. Il s'agit du lagénorhynque de Gill. Il possède un bec court et trapu. Une fine rayure grise commence au niveau de la tête, se courbe sous la dorsale pour se terminer sous la forme d'une large tache blanche sur la partie postérieure des flancs. La nageoire dorsale est bicolore : noire sur le bord d'attaque et grise ou blanche sur l'arrière.

Les autres Lagenorhynchus sp. ne peuvent pas être confondus car ils vivent essentiellement dans l'hémisphère sud.

Alimentation

Le régime alimentaire est principalement constitué de poissons vivant en bancs tels que les anchois, les sardines, les harengs, mais aussi de céphalopodes tels que les calmars et les seiches. Il se nourrit à des profondeurs comprises entre la surface et environ 100 m.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle de cet animal vivipare est comprise entre 6 et 12 ans. La période de reproduction se situe entre mai et octobre. La gestation est d'une durée comprise entre 10 et 12 mois. A sa naissance, le jeune dauphin à flancs blancs mesure entre 1 m et 1,30 m. Il pèse entre 30 et 35 kg. L'allaitement durera environ 18 mois, il sera alterné avec une alimentation normale de cette espèce. Le jeune dauphin blanc restera dépendant de sa mère même après le sevrage. La femelle donne naissance à un petit en moyenne tous les 2 à 3 ans.

Vie associée

Pour se nourrir, le dauphin à flancs blancs n'hésite pas à rechercher la compagnie des rorquals communs Balaenoptera physalus et des rorquals à bosse Megaptera novaeangliae, il est toujours prêt à récupérer pour son propre compte les proies échappées à ces gros cétacés.

On observe parfois des groupes mixtes composés de globicéphales noirs Globicephala melas et de dauphins à flancs blancs Lagenorhynchus acutus.

Il côtoie aussi d'autres cétacés de sa taille tel que le dauphin commun Delphinus delphis.

Divers biologie

La dauphin à flancs blancs prend une respiration toutes les 10 à 15 secondes en effleurant la surface ou en bondissant hors de l'eau. Son souffle est peu visible à distance.

La longévité est de 22 ans pour les mâles et de 17 ans pour les femelles.

C'est un joueur invétéré qui se plaît à s'amuser dans le sillage des embarcations, à effectuer des sauts spectaculaires hors de l'eau et retomber tête la première !! Il peut atteindre des vitesses de pointe de 25 à 35 km/h.

Informations complémentaires

Le dauphin à flancs blancs a un comportement très grégaire. Il vit en groupes qui peuvent aller de 5 à 50 individus, voire des centaines à des milliers évoluant en rangs serrés en haute mer.

C'est un cétacé reconnu pour s'échouer très fréquemment. On assiste parfois à des échouages collectifs, constitués principalement de femelles, de jeunes et de quelques mâles immatures. Ces échouages se produisent souvent sur des rivages à faible inclinaison, les dauphins se laissant probablement surprendre par la marée.

Réglementation

Cette espèce est soumise à plusieurs réglementations, notamment :
- ACCOBAMS : accord sur la conservation des cétacés de la Méditerranée, de la mer Noire, et de la Zone Atlantique Adjacente.
- Convention CITES ou de Washington : figure dans l'annexe II.
- Convention de Bonn ou CMS 2009) : convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage.
- Règlement du 20 janvier 1981 : l'importation de produits issus de cétacés destinés à des fins commerciales est interdite dans la Communauté Européenne.
- Arrêté du 20 octobre 1970 : « Il est interdit de détruire, de poursuivre ou de capturer par quelque procédé que ce soit, même sans intention de les tuer, les mammifères marins de la famille des delphinidés (dauphins et marsouins) ».
- Arrêté du 27 juillet 1995 : « sont interdits sur tout le territoire national et en tout temps, la destruction, la mutilation de tous les cétacés et, qu'ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur mise en vente, leur vente ou leur achat».

La liste rouge de l'UICN (Union Internationale Pour la Conservation de la Nature) a classé le dauphin à flancs blancs selon le statut "données insuffisantes".

Selon Greenpeace France, les dauphins à flancs blancs sont principalement victimes de la pêche au chalut-bœuf pélagique du maquereau en Atlantique Nord-Est. L'adoption d'un moratoire immédiat dans les eaux françaises et britanniques de la Manche sur la pêche au bar au chalut-boeuf pélagique contribuerait à la préservation des populations de dauphins à flancs blancs dans l'Atlantique Nord-Est.

En 2005, on estimait le statut de la population à 12 000 individus dans le golfe du Saint-Laurent et à près de 50 000 au large des côtes de la Nouvelle-Écosse.

Origine des noms

Origine du nom français

Le dauphin à flancs blancs doit son nom à la bande blanche qui orne chacun de ses flancs.

Origine du nom scientifique

Lagenorhynchus : du latin [lagoena] = bouteille et du grec = [rhynchos] = museau ou nez.
acutus : du latin [acutus] = pointu, aigu, sans doute par rapport à la forme de sa dorsale falciforme.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Classe Mammalia Mammifères Vertébrés possédant des poils et des glandes mammaires produisant du lait.
Sous-classe Theria Thériens La paroi latérale du crâne est constituée de deux os particuliers: l'alisphénoïde et le squamosal.
Sous-ordre Odontoceti Odontocètes Cétacés munis de dents fixées au rostre et à la mandibule, et d’un melon prononcé en avant du crâne. Un orifice unique, l’évent, au sommet du crâne.
Famille Delphinidae Delphinidés Deux premières vertèbres cervicales soudées.
Genre Lagenorhynchus
Espèce acutus

Nos partenaires