Phoque barbu

Erignathus barbatus | (Erxleben, 1777)

N° 2608

Circumpolaire

Clé d'identification

Petite tête rougeâtre, membres antérieurs courts
Phoque massif
Longues vibrisses pâles très visibles et très denses
Coloration gris pâle et noire en passant par le roux et le brun
Femelle possède 4 tétines

Noms

Autres noms communs français

Phoque à moustaches

Noms communs internationaux

Bearded seal, square flipper seal, sea hare (GB), Foca barbuta (I), Foca barbuda (E), Bartrobbe (D)

Distribution géographique

Circumpolaire

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Atlantique Nord-Ouest

Les phoques barbus se retrouvent dans les régions arctiques et sub-arctiques. Ils sont visibles de la mer de Laptev au nord de la Sibérie, jusqu'à la baie d'Hudson en passant par l'Atlantique Nord. Ils fréquentent également les eaux côtières du Labrador et le nord de Terre-Neuve. Ils sont rarement observés dans le golfe du Saint-Laurent.

Un phoque barbu a été observé vivant, de mai à juillet 2006, depuis les rives de la Seine, entre Rouen et Mantes la Jolie.

Biotope

Il préfère les glaces flottantes à la banquise. Il maintient des trous de respiration dans des glaces. En été, il s'installe sur de petits icebergs.

Description

Le phoque barbu est un phoque massif. Il mesure entre 2,10 m et 2,40 m pour un poids maximum de 360 kg. Habituellement, les femelles sont légèrement plus grandes que les mâles. La coloration varie entre le gris pâle et le noir, en passant par le roux et le brun. La tête rougeâtre paraît petite par rapport au reste du corps, elle est parée d'épaisses vibrisses*, courtes devant et longues sur les côtés du museau. Lorsque les plus longues vibrisses sont sèches elles se recourbent. Les yeux sont petits et insérés près du nez. Le museau est allongé, large et charnu ; les narines sont bien espacées. Les femelles possèdent 4 tétines (une caractéristique partagée seulement avec les phoques du genre Monachus). Les nageoires antérieures sont carrées. Les griffes des nageoires postérieures sont minces et pointues, celles des nageoires antérieures sont courtes et puissantes. Les nouveau-nés sont gris-brun avec des taches claires sur le dos, la tête et la face.

Espèces ressemblantes

- Le phoque commun Phoca vitulina et le phoque annelé Pusa hispida sont tous deux plus petits et plus compacts.
- Le phoque gris Halichoerus grypus possède la même apparence, à l'exception des vibrisses plus courtes, des membres antérieurs plus pointus, de sa face à tête de cheval et ses narines disposées parallèlement et verticales. Sur la glace, il peut être confondu avec des jeunes phoque à capuchon Cystophora cristata ; et dans l'eau, avec les jeunes phoques du Groenland Pagophilus groenlandicus.

Alimentation

Il se nourrit d'espèces benthiques tels que des céphalopodes, des morues (Boreogadus saida), des mollusques, des crevettes et des crabes : crabe lyre Hyas coarctatus; crabe araignée Hyas araneus, crabe des neiges Chionoecetes opilio. Il utilise ses moustaches pour détecter ses proies.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle est atteinte entre 5 ans (femelle) et 6-7 ans (mâle). La mise-bas a lieu entre fin mars et mi-mai (varie selon les positions géographiques) après une gestation de 11 mois sur la banquise (pic des naissances en avril). La femelle donne naissance à un unique petit. L'allaitement dure entre 18 et 24 jours. Les jeunes sont aptes à nager dès la naissance. Les accouplements reprennent dans l'eau dès que les jeunes sont sevrés.

Pendant la période de reproduction, les mâles émettent des sons de longue portée. Les cris sont longs, mélodieux et de fréquences variables, ils se terminent par des gémissements courts. On suppose que c'est pour signaler leur territoire et attirer les femelles. Les mâles s'affrontent dans de violents combats territoriaux et s'infligent parfois des blessures importantes.

Vie associée

L'ours polaire Ursus maritimus et l'orque Orcinus orca sont ses principaux prédateurs.

Les phoques barbus peuvent être parasités par des vers (Diphyllobothrium cordatum, Phocanema decipiens ...). Des acariens Echinophthirius horridus sont parfois retrouvés dans leurs narines.

Divers biologie

Il existe deux sous espèces : Erignathus barbatus barbatus qui se trouve dans l'Atlantique Nord, le nord-est du Canada, la mer de Laptev et la mer de Barents, et Erignathus barbatus nauticus qui se trouve dans le reste de son aire de répartition.

Informations complémentaires

Il aime les longues siestes au soleil. Il peut casser la glace mince en utilisant sa tête massive. Il est de nature farouche et méfiante, il emerge souvent à la verticale en posture dite de "bouchon".

Il pratique des apnées successives de moins de 10 minutes.

La longévité maximale est de 20-25 ans.

Réglementation

Au Canada : La taille de la population dans le Canada atlantique est inconnue. Les statistiques sur la chasse de cette espèce sont incomplètes, mais, en gros, de 50 à 200 individus sont capturés chaque année à des fins de subsistance. Il n'y a aucun taux annuel de capture (TAC) ni aucune allocation fixés pour cette espèce. Les permis et autorisations sont utilisés pour contrôler toute chasse commerciale de ces phoques. Le prélèvement de phoques barbus est permis toute l'année. En avril 1994 le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) chargé d'évaluer les espèces sauvages du pays a attribué le statut « Non en péril » au phoque barbu, l'espèce a été étudiée en avril 2007 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ».

En France, Arrêté du 27 Juillet 1995. Arrêté fixant la liste des mammifères marins protégés sur le territoire national.

Article 2 : Sont interdits sur tout le territoire national, y compris la zone économique définie à l'article 1er de la loi du 16 juillet 1976 modifiée susvisée, et en tout temps, la destruction, la mutilation, la capture ou l'enlèvement intentionnel, le transport, le colportage, l'utilisation, la mise en vente, la vente ou l'achat des spécimens vivants des mammifères marins d'espèces suivantes : Erignathus barbatus.

Article 3 : Sont interdits sur tout le territoire national, et en tout temps, la naturalisation, le transport, le colportage, l'utilisation, la mise en vente, la vente ou l'achat des jeunes spécimens morts des mammifères de moins de quatre semaines d'espèces suivantes : Erignathus barbatus.

L'Union Européenne a décidé en mai 2009 de fermer ses marchés aux importations de peaux et produits dérivés du phoque, avec un vote en ce sens du Parlement européen pour protester contre une chasse jugée cruelle. L'interdiction est entrée vigueur en 2010.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom de "barbu" fait référence à ses vibrisses très développées.

Origine du nom scientifique

En 1866, Gill a créé l'appellation Erignathus barbatus en référence à sa robuste mâchoire et ses vibrisses très développées.
Erignathus du grec [eri] = préfixe intensif et [gnathos] = mâchoire.

barbatus du latin [barba] = barbe.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Mammalia Mammifères Vertébrés possédant des poils et des glandes mammaires produisant du lait.
Sous-classe Theria Thériens La paroi latérale du crâne est constituée de deux os particuliers: l'alisphénoïde et le squamosal.
Super ordre Eutheria Euthériens Présence d'une dentition lactéale et d’un développement embryonnaire effectué entièrement dans l'utérus (mammifères placentaires).
Ordre Carnivora Carnivores Présence de dents carnassières et de crocs. Pour la plupart carnivores.
Sous-ordre Pinnipeda Pinnipèdes Carnivores amphibies. Tête globuleuse, corps fusiforme adapté à la nage, membres transformés en palettes natatoires, les postérieurs plus courts que les antérieurs et flanquant une queue très brève.
Famille Phocidae Phocidés Les membres postérieurs ne se replient pas sous le ventre. L’animal progresse sur la terre (ou la glace) en rampant et en ondulant.
Genre Erignathus
Espèce barbatus

Nos partenaires