Limace de mer frisée

Elysia crispata | Mörch, 1863

N° 871

Atlantique tropical Ouest, mer des Caraïbes

Clé d'identification

Papilles dorsales en forme de rubans ondulés
Couleur verte ou bleue avec des liserés
Rhinophores en forme de feuille enroulée
Fente longitudinale latérale sur les rhinophores

Noms

Autres noms communs français

Limace scarole

Noms communs internationaux

Lettuce sea slug, lettuce nudibranch (GB), Babosa de mar lechuga (E), Blumenkohl Sackzungenschnecke, Girlanden-Nacktschnecken (D), Krulsla-naaktslak (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Tridachia crispata

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest, mer des Caraïbes

Zones DORIS : Caraïbes

Océan Atlantique tropical Ouest (Floride, Bahamas), mer des Caraïbes.

Biotope

La limace scarole est commune au milieu des algues et des herbiers. On la trouve aussi dans les zones rocheuses.

Description

Cette limace a une taille pouvant aller jusqu'à 10 cm. Elle présente des papilles dorsales en forme de rubans ondulés de couleur variable : la plus commune est un vert plus ou moins soutenu, avec parfois des liserés jaunes ou rouges. Plus rarement, les rubans dorsaux sont bleus.
Le corps a une couleur générale verte ou bleue avec de grosses taches plus claires.
La tête porte deux rhinophores* tubulaires épais qui sont des extensions du corps en forme de feuille enroulée comportant une fente longitudinale latérale. Un petit œil noir se situe sur le côté de la tête à l'arrière de la base de cette fente.

Espèces ressemblantes

Elysia crispata a été longtemps confondue avec Elysia clarki, dont les parapodes* latéraux ne se rejoignent pas tout à fait au-dessus de la tête, alors qu'ils fusionnent chez E. crispata.

Alimentation

Cette limace est herbivore et se nourrit d'algues. Des expériences de laboratoire ont montré qu'elle mangeait des algues de type Halimeda discoidea, Caulerpa spp. et Chaetomorpha sp.
Elle peut stocker dans ses rubans dorsaux les chloroplastes*, cellules qui contiennent la chlorophylle* des algues vertes dont elle se nourrit. A partir de la taille adulte (taille de 13 mm), elle peut ainsi se nourrir majoritairement de manière autotrophe*, grâce à une génération in situ des substances nutritives.

Reproduction - Multiplication

Les sacoglosses sont des limaces hermaphrodites* synchrones. Chez Elysia crispata les organes mâle et femelle se situent sur le côté droit de la tête. Les deux partenaires se fécondent simultanément. La fécondation est interne.
Les larves* planctoniques* sont lécitotrophes* (se nourrissent des réserves contenues dans l'œuf) dont le stade véligère* donne naissance à des juvéniles au bout de 5 jours.

Divers biologie

Cette limace est décrite pour avoir une taille maximale de 10 cm. Le passage à la taille adulte à partir de 10 mm se traduit par une modification des deux parapodes latéraux qui fusionnent et par un changement de régime alimentaire car elle a stocké suffisamment de chloroplastes* actifs pour pouvoir se nourrir de manière autotrophe.
Les papilles dorsales en forme de rubans permettent à cette limace de se camoufler dans les algues.

Informations complémentaires

Le nom de cette limace a été modifié récemment, le genre Tridachia qui décrit des sacoglosses avec de larges parapodes repliés, semait la confusion pour les spécialistes. Ce nom de genre a donc disparu et ces limaces sont redevenues des Elysia. Cependant, de nombreuses publications font référence à son ancien nom.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom vernaculaire de cette limace rappelle que la forme et la couleur de ses appendices dorsaux font penser à une feuille de salade.

Origine du nom scientifique

Elysia vient du latin d'origine grecque [Elysium] = l'Elysée, "lieu frappé par la foudre" lieu des enfers grecs où les héros et les gens vertueux goûtent le repos après leur mort. Il s'agit donc des Champs Elysées, qui d'après Homère, se situent à l'extrémité occidentale de la Terre près d'Océan.
crispata: du latin [crispus] = bouclé, frisé.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Sacoglossa Sacoglosses Coquille à paroi fine et en forme d’œuf ou de 2 valves, ou absente. Les espèces sans coquille sont pourvues de parapodies ou de cérates. 2 paires ou pas de tentacules sur la tête (rhinophores en tube).
Famille Elysiidae Elysiidés Pas de coquille. Une paire de tentacules auriculés. Pas de voile tentaculiforme. Pied parfois divisé transversalement par un sillon. Parapodies dressées ou étalées.
Genre Elysia
Espèce crispata

Nos partenaires