Oursin globuleux

Echinus esculentus | Linnaeus, 1758

N° 491

Mer du Nord, Manche, Atlantique Nord-Est

Clé d'identification

Forme globuleuse, piquants courts et serrés (maximum 2 cm)
Zones ambulacraires* visibles et plus claires

Noms

Autres noms communs français

Oursin commun (Atlantique, Manche)

Noms communs internationaux

Edible sea urchin (GB), Essbarereuropaïschen seeigel (D), Erizo aguado (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Echinus sphaera Muller, 1776; de Beauchamp, 1914
Cidaris esculenta Leske, 1778
Cidaris hemispherica Leske, 1778

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, Atlantique Nord-Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Du Spitzberg et du nord de la Norvège aux côtes portuguaises : mer du Nord, Manche, Atlantique Nord-Est.

Biotope

Echinus esculentus est un brouteur omnivore qui vit dans l'étage infralittoral* rocheux, dans la zone des laminaires, bien qu'on puisse le trouver à des profondeurs beaucoup plus importantes (500-1000 m).

Description

Echinus esculentus est un oursin dont le test* est généralement de couleur rougeâtre. Les piquants, nombreux, relativement épais, d'une taille maximale de 2 cm, sont de couleur variable, allant du vert au violet.
La silhouette est plutôt massive, le test, fortement bombé chez l'adulte est aplati chez les individus jeunes.
Les cinq zones ambulacraires* sont aisément reconnaissables car formant des bandes plus claires.
L'oursin globuleux se déplace au moyen de ses pieds ambulacraires* ou podia*, munis d'une ventouse terminale et actionnés par un véritable système hydraulique : le système aquifère*. Il peut ainsi grimper facilement sur les stipes* de laminaires et les parois verticales.
L'anus est situé au sommet du test, la bouche, en situation opposée porte cinq dents à croissance constante, insérées dans un système complexe : la lanterne d'Aristote, véritable joyau de technologie !
Les mamelons portant les piquants sont blancs.
Des pédicellaires*, organes défensifs en forme de pince à sucre à trois mâchoires sont insérés un peu partout sur le test et sont plus nombreux autour de la bouche.

Espèces ressemblantes

Echinus acutus, qui possède moins de piquants, certains plus longs, plus fins, verts à la base puis rouges avec les extrémités blanches. Test plutôt conique et de couleur flammée, rougeâtre.
Vit à peu près dans la même zone géographique, mais généralement plus profond (+ de 20 mètres), particulièrement en Méditerranée ou l'on ne trouve pas E. esculentus.

Alimentation

C'est un brouteur omnivore qui se nourrit aussi bien d'algues (laminaires, ulves) que de petits animaux fixés : bryozoaires, vers, crustacés et mollusques.

Reproduction - Multiplication

Les sexes sont séparés. Au printemps et au début de l'été, mâles et femelles émettent simultanément leurs produits sexuels dans l'eau où la fécondation a lieu, donnant rapidement une larve* nageuse pluteus*.
Ces larves ont une durée de vie planctonique* d'environ huit semaines puis entament une série de transformations complexes à l'issue desquelles elles vont donner de jeunes individus qui tomberont sur le fond et commenceront aussitôt à se nourrir d'algues et d'animaux microscopiques.
Ils seront eux-mêmes aptes à se reproduire entre un et trois ans.

Vie associée

Entre ses piquants, on trouve souvent le ver polychète Flabelligera affinis ou le crustacé amphipode Astacilla intermedia.

Divers biologie

Espèce relativement abondante sur les côtes sud de la Bretagne. Durée de vie estimée : entre 10 et 15 ans.

Informations complémentaires

Peu consommés en France, ces oursins sont parfois récoltés pour leur test servant à fabriquer des abat-jours et des objets de décoration.

Origine des noms

Origine du nom français

Cet oursin tire son nom de sa forme massive en forme de globe.

Origine du nom scientifique

Issu du latin [echinus] = épine, et du latin [esculentus] = excellent (il est parfois consommé en Bretagne, en Espagne et au Portugal).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Echinozoa Echinozoaires Echinodermes non étoilés de forme globuleuse ou allongée. Ce groupe renferme les oursins et les concombres de mer.
Classe Echinoidea Echinides Ce sont les oursins. Forme globuleuse ou hémisphérique, squelette qui porte des piquants mobiles, des pédicellaires et des pieds ambulacraires. Pouvoir de régénération limité.
Sous-classe Euechinoidea Euéchinides Oursins plus ou moins sphériques, dits "oursins réguliers". Plaques ambulacraires composées. Bouche ventrale et anus dorsal. 
Super ordre Echinacea Echinacés

10 plaques péristomiales

Ordre Camarodonta Camarodontes Les épiphyses qui surmontent les demi-pyramides de la lanterne d'Aristote sont hautes et jointives.
Famille Echinidae Echinidés

Pédicellaires globifères, ambulacres généralement trigéminés

Genre Echinus
Espèce esculentus

Nos partenaires