Murène gueule pavée

Echidna catenata | (Bloch, 1795)

N° 2583

Caraïbes, golfe du Mexique, Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Murène de petite taille
Corps serpentiforme
Marbrures caractéristiques jaune et noir velouté
Petites dents émoussées
Mâchoires courtes

Noms

Autres noms communs français

Murène enchaînée, murène à chaînons

Noms communs internationaux

Chain moray (GB), Morena cadena, morena jaspeada (E), Die Kettenmuräne (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Gymnothorax catenatus Bloch, 1795
Muraenophis catenula Lacepède, 1803
Muraena sordida Cuvier, 1816
Echidna fuscomaculata Poey, 1867

Distribution géographique

Caraïbes, golfe du Mexique, Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Sa zone de répartition va des Bermudes au nord, au sud du Brésil en incluant toute la zone Caraïbe et le golfe du Mexique. On la retrouve également autour de l’île d’Ascension (Atlantique Sud).

Biotope

On trouve E. catenata à faible profondeur, entre 0 et 15 m (jamais à plus de 20 m). C’est une espèce dite démersale* (qui vit donc à proximité du fond ou sur le fond) que l’on trouve sur un substrat* rocheux, sableux ou sur récif corallien, elle s’abrite dans les anfractuosités pendant le jour.

Elle peut sortir de l'eau sur les plages rocheuses et platiers découverts par la marée, et peut supporter jusqu'à 30 minutes hors de l'eau.

Description

E. catenata est une murène de petite taille (moyenne autour de 45 cm avec un maximum de 165 cm) en comparaison avec les murènes de sa zone géographique. Elle possède un corps serpentiforme aplati longitudinalement. Elle présente des marbrures caractéristiques, jaunes sur fond sombre, ou l'inverse pour les gros spécimens.

Contrairement à la plupart des murènes, les dents de E. catenata sont petites et émoussées (voire arrondies, on parle de dents molariformes* ou granuleuses), adaptées pour la prédation sur les crustacés. Ses mâchoires sont courtes.

Espèces ressemblantes

Les murènes peuvent être difficiles à reconnaître, à cause de la variabilité de leurs motifs de couleur.

Dans son aire de répartition géographique, E. catenata est difficile à confondre avec d'autres murènes en raison de sa morphologie plutôt courte et grasse et de son museau très court. Lorsque seule la tête est visible, on la distingue aisément des espèces du genre Gymnothorax grâce à ses narines postérieures en corolle, situées tout près des yeux.

Dans l'Indo-Pacifique, on peut rencontrer une espèce très voisine, Echidna nebulosa, de même apparence sauf que le patron de coloration est inversé (réticulations sombres sur un fond clair).

Alimentation

E. catenata se nourrit principalement de petits poissons et crustacés (une étude de l’alimentation de diverses espèces de poisson menée par la NOAA a montré que l’alimentation de E. catenata était constituée de crabes à 96,3 %). On dira que E. catenata est durophage.

Les petits crabes sont mangés en une seule fois, alors que les plus gros sont « déchirés » en morceaux par une succession de mouvements (rotation, tiraillement, …). Le terme « knotting » est utilisé en anglais pour désigner le comportement spécifique de certaines murènes (incluant E. catenata) qui, une fois la proie enserrée dans ses mâchoires puissantes, vont se tordre rapidement autour de la proie en dessinant un nœud ce qui va leur permettre de la manger ou de la décapiter plus facilement.

Un comportement spécifique de "chasse à vue" de E. catenata a été observé dans l’archipel de Fernando de Noronha (Brésil) et à Saint-Barthélemy (Antilles) : à marée basse, elle peut sortir de l’eau des mares pour aller chasser les crabes dont elle se nourrit dans les rochers.

Reproduction - Multiplication

Actuellement on ne dispose pas de données spécifiques pour cette espèce.

Les murènes sont ovipares*. Les œufs donnent des larves* typiques des Anguilliformes : les leptocéphales* , transparentes, en ruban, qui mènent une longue vie pélagique*.

Origine des noms

Origine du nom français

Gueule pavée : ce nom provient probablement de l’aspect « pavé » des dents arrondies du vomer.

Origine du nom scientifique

Echidna : du latin [echidna] = vipère, serpent.

catenata : du latin [catenata] = enchaîné, attaché avec une chaîne, en forme de chaîne.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Ordre Anguilliformes Anguilliformes Corps allongé, serpentiforme, nageoires anale et dorsale en continuité avec la caudale, pas de nageoires pelviennes.
Famille Muraenidae Murénidés Absence de nageoires paires, peau sans écaille.
Genre Echidna
Espèce catenata

Nos partenaires