Blennie coiffée

Coryphoblennius galerita | (Linnaeus, 1758)

N° 3972

Méditerranée et Atlantique Est tempéré

Clé d'identification

Tubercule unique triangulaire et dentelé au sommet de la tête
Bandes transverses claires et sombres en alternance, mouchetées de clair
Nageoire dorsale unique présentant un fort décrochement en son milieu
Petite taille (8 à 9 cm maximum)

Noms

Autres noms communs français

Blennie de galerie, bacciulossela (en Méditerranée), blennie de Montagu

Noms communs internationaux

Montagu's blenny (GB), Bavosa de lIongada, moma (E), Montagu's tangkvabbe (D), Bavosa galletto, bausa cu tuppè (I), Marachomba (P)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Blennius galerita Linnaeus, 1758
Lioblennius galerita
(Linaeus, 1758)
Blennius coquillad (Lacepède, 1800)
Blennius montagui
(Flemming, 1828)
Blennius artedii
(Valenciennes, 1836)
Salaria symplocus / Salaria symplocos
(Hilgendorf, 1888)

Distribution géographique

Méditerranée et Atlantique Est tempéré

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Atlantique Nord-Est, des côtes de la Mauritanie à l'Ecosse. Présente à Madère, aux Canaries, aux Açores, en mer Noire et en Méditerranée. Espèce commune, voire abondante au sud de son aire de répartition, à l'exclusion du sud-est de la Méditerranée (Egypte, Turquie et Proche-Orient) où elle semble rare.

Biotope

C'est une habitante discrète mais typique des tous petits fonds rocheux et caillouteux, en particulier sur les secteurs les plus battus par les vagues de la zone intertidale*, y compris hors d'eau pourvu que la zone reste un tant soit peu humide grâce au ressac ou aux embruns.

De nuit, en particulier l'été, elle peut évoluer longuement hors de l'eau et à découvert sur les têtes de roche.

Description

La blennie coiffée est un poisson plutôt svelte et de petite taille, n'excédant pas 8 à 9 cm. Elle présente comme toutes ses cousines une livrée aux couleurs et motifs assez variables selon son biotope* et son humeur. Les aspects les plus récurrents sont toutefois les suivants : fond brun à verdâtre présentant des bandes transverses claires et sombres en alternance, mouchetées de clair.

Elle n'a pas de tentacules* supra-oculaires, mais à la place un appendice triangulaire unique et dentelé au milieu du front, suivi de 4 à 6 fins filaments clairs. C'est la seule espèce de blennie sur son aire à présenter ainsi un seul tentacule sur la tête.

Comme toutes les blennies, la blennie coiffée a une nageoire dorsale unique présentant un fort décrochement en son milieu entre rayons durs à l'avant et rayons mous à l'arrière, donnant l'impression que l'animal possède deux nageoires distinctes.

Espèces ressemblantes

Compte tenu de sa petite taille (et en particulier de la difficulté à bien voir la petite corne unique sur les individus d'à peine quelques centimètres), les risques de confusion de la blennie coiffée avec les juvéniles de nombreuses espèces sont relativement importants.

Lipophrys trigloides, la blennie trigloïde, est également une espèce commune à très faible profondeur, sur les côtes rocheuses. Sa tête est trapue et ses yeux proéminents. Elle ne présente aucun tentacule sur le sommet de la tête.

Lipophrys pholis, le mordocet est une blennie bien plus massive et présente, au stade adulte comme au stade juvénile, une tête et une mâchoire plus fortes que la blennie coiffée. Lui non plus ne présente aucun tentacule sur le crâne.

Parablennius gattorugine, le cabot possède une dorsale unique haute et bien visible, qui rend toute confusion impossible en dépit d'une livrée parfois assez proche au sein d'un même milieu. Il présente deux tentacules ramifiés colorés bien visibles entre les yeux.

Alimentation

Comme toutes les blennies, Coryphoblennius galerita est plutôt opportuniste, glanant sa nourriture plus que la chassant. Principalement carnivore (amphipodes, polychètes, gastéropodes, isopodes, mollusques bivalves, etc.) elle ne dédaignera pas de brouter quelques algues en cas de disette.

En aquarium, c'est un poisson relativement gourmand qui n'a aucun complexe à aller chiper de la nourriture dans la gueule même d'autres poissons bien plus gros.

Reproduction - Multiplication

L'espèce est ovipare*. La ponte est démersale* et se déroule au printemps après une parade du mâle consistant en un balancement du corps face à la femelle. Les œufs, adhésifs, sont regroupés massivement au sein d'un nid caché dans une cavité, et gardés farouchement par le mâle le temps de l'incubation. Un même mâle peut garder les pontes de plusieurs femelles au sein de son territoire.

Vie associée

La blennie coiffée cohabite sans soucis avec d'autres espèces de Blenniidés, ainsi qu'avec divers petits crustacés dont elle partage même parfois le gîte (crevettes, pagures).

Divers biologie

Comme beaucoup de blennies vivant haut sur l'estran*, la blennie coiffée peut se rencontrer hors de l'eau, en particulier la nuit et à la belle saison, dans la zone de déferlement des vagues. Elle est alors capable de respirer de l'air. Parmi toutes ses cousines, il semblerait que ce soit l'espèce chez qui ce mode de vie terrestre soit le plus récurrent.

En dehors de ce contexte, c'est un poisson très discret et difficile à repérer dans son milieu.

Le corps est dépourvu d'écailles et recouvert de mucus.

Informations complémentaires

Aucune réglementation particulière : la blennie coiffée est une espèce sans valeur commerciale, capturée la plupart du temps uniquement par les pêcheurs à la ligne amateurs sur les estrans (rockfishing).

Comme pour un grand nombre d'espèces peuplant les estrans rocheux (blennies, gobies), attention à bien relâcher les blennies mâles à l'endroit très précis de leur capture durant la période de reproduction, ceci afin qu'ils puissent continuer de protéger leurs nids des prédateurs !

La blennie coiffée, comme la plupart des petites espèces des estrans, entre pour une part non négligeable dans le régime alimentaire de nombreux prédateurs marins. Souvent, ces poissons sont capturés lors de la marée descendante, lorsque par effet de siphon les mares et les failles se retrouvent fortement "lessivées" par les courants, les prédateurs se contentant alors de se tenir embusqués à la sortie de ces veines d'eau, prêts à dévorer les poissons qui en seraient ainsi chassés.

Origine des noms

Origine du nom français

La Blennie coiffée doit son nom au petit tubercule triangulaire dentelé qu'elle arbore sur la tête, faisant penser à une mèche de cheveux.

Elle est aussi parfois appelée Blennie de galerie car on la rencontre souvent dans les fissures.

Origine du nom scientifique

Coryphoblennius : du grec [Koryphe] signifiant sommet, couronne, et [blennios] = mucus.

D'après Cuvier : Galerita, nom latin du cochevis (ndr : une sorte d'alouette avec une huppette), avait été donné par Rondelet à un (sic) blennie dont la tête est surmontée d'une crête membraneuse longitudinale.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Famille Blenniidae Blenniidés Nageoire dorsale unique.
Genre Coryphoblennius
Espèce galerita

Nos partenaires