Oursin-lance gris

Cidaris cidaris | (Linnaeus, 1758)

N° 466

Méditerranée, Atlantique Norvège jusqu'aux îles du Cap Vert, Caraïbes

Clé d'identification

Oursin régulier
Très gros piquants à coloration unique
Taille des piquants supérieure à celle du test*

Noms

Autres noms communs français

Oursin porte-lance, oursin boutonné, oursin bâton, oursin crayon, oursin baguettes

Noms communs internationaux

Crany cidaris (GB), Grauer Lazenseeigel (D), Tabaquera (E / catalan)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Echinus cidaris Linnaeus, 1758
Cidaris papillata Leske, 1778
Cidarites hystrix Lamarck, 1816
Cidaris borealis Düben et Koren, 1846
Dorocidaris abyssicola Agassiz A., 1869
Dorocidaris papillata Ludwig, 1879
Dorocydaris papillata Brusina, 1908
Cydaris cydaris Karlovak, 1959

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Norvège jusqu'aux îles du Cap Vert, Caraïbes

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Caraïbes

L'espèce est présente en Atlantique, de la Norvège aux îles du Cap Vert, en passant par l'Irlande et les Açores, en Méditerranée, notamment aux îles Lipari (au-dessus de la pointe de la « botte » italienne et de la Sicile), et en Adriatique.

Biotope

Substrats* durs et fonds meubles sablo-vaseux de 30 à 1000 m, mais plus abondant à partir de 50 m.
C'est une espèce de grand fond, rencontrée exceptionnellement par les plongeurs.

Description

Il s'agit d'un oursin régulier (à symétrie bilatérale) dont la bouche est face au substrat et l'anus à l'opposé (sur la face supérieure). Les plaques ambulacraires* possèdent deux pores et un tubercule primaire par plaque. Les pédicellaires* (petits appendices couvrant les plaques ambulacraires) sont en forme de pince, de boule ou de trident.
Cet oursin est couvert de gros piquants (de la taille d'un crayon). Gris ou marron, ces piquants sont assez peu nombreux et répartis sur tout le squelette. D'autres piquants secondaires (tout petits et de couleur plus claire) sont plaqués sur la base tuberculée de chaque long piquant, pour protéger les muscles.
La taille de cet oursin (avec ses longs piquants) varie de 12 à 20 cm.
La taille de ses longs piquants fait jusqu'à deux fois le diamètre du test (7 cm environ).
La couleur de Cidaris cidaris est plutôt gris clair à légèrement rosé.

Espèces ressemblantes

Stylocidaris affinis (Philippi, 1845) de couleur orange plus intense, voire rouge.
La taille des longs piquants de Stylocidaris affinis n'excède pas le diamètre du test, alors que ceux de Cidaris cidaris peuvent faire jusqu'à deux fois le diamètre du test* de l'oursin. D'autre part, Stylocidaris affinis ne se rencontre que dans la partie la plus au nord de la Méditerranée occidentale et en Atlantique sur les côtes nord est de l'Afrique ainsi qu'aux îles du Cap Vert.

Alimentation

Cet oursin, macrophage* brouteur, se nourrit surtout d'éponges et de gorgones, mais également d'algues.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée, avec une périodicité annuelle. Les sexes sont séparés. Les larves planctoniques*, à durée de vie importante, dérivent au gré des courants à grande profondeur.

Vie associée

Les vieux piquants sont souvent couverts de spongiaires, de bryozoaires, voire d'huîtres. Cet oursin partage fréquemment les mêmes lieux de vie que les genres Leptometra (comatule) et Stichopus (holothurie).

Divers biologie

Son principal prédateur est la langouste Palinurus elephas.

Informations complémentaires

Il est probable que les individus rencontrés à très faibles profondeurs proviennent de rejets des bateaux de pêche en eau profonde.

Origine des noms

Origine du nom français

Oursin-lance gris : la forme et la grosseur des piquants rappellent celles d'un crayon, d'un petit bâton ou encore d'une petite lance.

Origine du nom scientifique

Cidaris : du grec [kidaris] = nom donné au turban ou diadème porté par les rois Perses.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Echinozoa Echinozoaires Echinodermes non étoilés de forme globuleuse ou allongée. Ce groupe renferme les oursins et les concombres de mer.
Classe Echinoidea Echinides Ce sont les oursins. Forme globuleuse ou hémisphérique, squelette qui porte des piquants mobiles, des pédicellaires et des pieds ambulacraires. Pouvoir de régénération limité.
Ordre Cidaroida Cidaroïdes Oursins-lances : piquants séparés, plaques ambulacraires simples.
Famille Cidaridae Cidaridés Tubercules perforés et non crénulés ; tuberculation uniforme et ambulacres simples.
Genre Cidaris
Espèce cidaris

Nos partenaires