Chirurgien-clown

Acanthurus lineatus | (Linnaeus, 1758)

N° 2176

Indo-Pacifique Ouest

Clé d'identification

Corps élevé, comprimé latéralement, atteignant 38 cm de long
3/4 supérieur de corps jaune orangé avec des lignes horizontales bleues
Ventre bleu plus ou moins foncé
Epine de chaque côté du pédoncule caudal

Noms

Autres noms communs français
Chirurgien-zèbre, chirurgien zébré (attention ce nom est également utilisé pour Acanthurus sohal), chirurgien à lignes bleues, chirurgien rayé, migraine tachetée
Noms communs internationaux
Lined surgeonfish, striped surgeonfish, blue banded surgeonfish, clown surgeonfish, striped surgeonfish (GB), Pesce chirurgo lineato (I), Navajón cebra (E), Blaustreifen-Doktorfisch (D), Cirurgião zebra (P), Palagi (Polynésie)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Chaetodon lineatus Linnaeus, 1758
Ctenodon lineatus (Linnaeus, 1758)
Harpurus lineatus (Linnaeus, 1758)
Hepatus lineatus (Linnaeus, 1758)
Rhombotides lineatus (Linnaeus, 1758)
Teuthis lineatus (Linnaeus, 1758)
Acanthurus vittatus Bennett, 1828

Distribution géographique

Indo-Pacifique Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Le chirurgien-clown est présent dans tout l'océan Indien et dans l'ouest du Pacifique, de l'Indonésie à la Polynésie française et Hawaii, et du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Acanthurus lineatus vit sur les platiers, la partie supérieure des pentes externes et les récifs peu profonds, exposés à la houle et riches en algues, de 0 à 4 m de profondeur en moyenne mais peut se rencontrer jusqu'à 15 m.

Description

Le chirurgien-clown est un poisson au corps élevé, comprimé latéralement, qui peut atteindre 38 cm de long, 25 cm en moyenne. Il présente une livrée jaune orangé avec des bandes bleues horizontales bordées de noir, sauf sur le ventre qui est bleu plus ou moins foncé. Le pédoncule caudal est barré verticalement d'une fine bande bleue. Sur l'opercule, les bandes bleues obliquent vers l'œil et forment même un arc de cercle juste avant la bouche. Celle-ci est petite avec des lèvres bien visibles. Les mâchoires ne comportent qu'une seule rangée de dents, incurvées et dentelées. Les yeux sont haut sur la tête.
Les nageoires pelviennes sont jaune orangé bordées de bleu sur leur partie antérieure. La nageoire caudale, en forme de croissant, est bleu foncé avec une fine ligne claire médiane qui suit la forme de la queue. La nageoire dorsale (9 épines, 27-30 rayons mous) court sur toute la longueur du corps et la nageoire anale (3 épines, 25-28 rayons mous) sur seulement la moitié. De chaque côté du pédoncule caudal se trouve une épine érectile tranchante et venimeuse. Le corps est couvert de minuscules écailles cténoïdes*.

Espèces ressemblantes

Avec ses lignes horizontales, aucune espèce ne lui ressemble dans son aire de distribution. Il est remplacé en mer Rouge par Acanthurus sohal, le chirurgien zébré, qui lui est de couleur argentée avec des lignes bleues.

Alimentation

C'est une espèce principalement herbivore mais qui ne dédaigne pas quelques crustacés.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle est atteinte vers 2 ans pour une taille de 18 cm. En période de reproduction, les couples forment des agrégations. Ces rassemblements sont généralement liés aux cycles lunaires. Quelques minutes avant le lever de soleil,  les individus remontent ensemble rapidement vers la surface et libèrent leurs gamètes qui sont libérés en pleine eau. La fécondation est externe.

Chez les poissons-chirurgiens, la vie larvaire planctonique est assez longue et caractéristique. Les œufs éclosent au bout de 1 à 2 jours et les larves, appelée prolarves, ont un sac vitellin encore très important. A ce stade, les prolarves se contentent de flotter près de la surface. Au fur et à mesure que le sac vitellin se résorbe, en 2-3 jours, la larve commence à nager pour rester près de la surface. Elle commence alors à se nourrir, le corps devient comprimé latéralement et de longues épines apparaissent sur les nageoires dorsale et ventrale. Ces épines sont une adaptation à la vie pélagique mais probablement aussi une protection contre les prédateurs (épines venimeuses ?). Au stade acronurus, le dernier stade larvaire pélagique, le corps est transparent et ovale, les épines des nageoires régressent et l'épine de part et d'autre du pédoncule caudal apparaît. Après quelques jours, la transformation en petit adulte se poursuit et le juvénile s'installe dans un récif, se cachant le plus souvent parmi les coraux branchus.
Le vie larvaire pélagique peut durer 3 à 4 mois ce qui explique la large répartition des poissons-chirurgiens.

Vie associée

Comme beaucoup de poissons, le chirurgien-clown peut être infesté par des parasites internes comme les vers trématodes du genre Lecithophyllum.

Il est la proie de gros poissons comme les mérous.

Le chirurgien-clown partage son habitat avec de nombreuses espèces de la famille des poissons-demoiselles. Ces dernières, notamment sur les platiers, empêchent la fixation de larves de corail. Le corail mort est alors très vite recouvert d'un gazon algal, qui sert de garde-manger à ces demoiselles et qui le défendent ardemment. Il y a alors compétition avec les poissons-chirurgiens herbivores également.

Divers biologie

La durée de vie du chirurgien-clown est d'une quarantaine d'année.

Informations complémentaires

C'est une espèce territoriale et agressive, un grand mâle protégeant son harem de femelles et défendant une large zone où il se nourrit. Malgré son agressivité, c'est une poisson prisé en aquariophilie.

Acanthurus lineatus est en perpétuel mouvement au dessus de son territoire.

L'épine présente de chaque côté du pédoncule caudal, tranchante, est recouverte d'un mucus venimeux et peut causer de fortes douleurs. Au repos, elle est située dans un sillon mais peut se redresser à environ 80° en cas de danger. Ce phénomène n'est pas musculaire, mais est provoqué lorsque le poisson courbe sa queue.

Dans la sous-famille des Acanthurinés (poissons-chirurgiens vrais) il y a environ 55 espèces réparties en 3 genres. Avec 36 espèces, le genre Acanthurus est le plus important.

Le chirurgien-clown peut être ciguatérique*.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom de poisson-chirurgien (ou chirurgien) vient de la présence, de chaque côté du pédoncule caudal, d'une épine semblable à un scalpel. Le chirurgien clown fait référence à sa coloration.

Origine du nom scientifique

Acanthurus : du grec [akantha] = épine et [oura] = queue. Le nom de genre signifie que ces poissons ont une épine sur la queue (le scalpel caractéristique des poissons-chirurgiens).

lineatus : du latin [lineatus] = rayé.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Acanthuroidei Acanthuroïdes Poissons-chirurgiens.
Famille Acanthuridae Acanthuridés  
Genre Acanthurus
Espèce lineatus

Nos partenaires