Bourse cabri, bourse cabrit

Cantherhines macrocerus | (Hollard, 1853)

N° 1173

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Couleur généralement orange avec le dos ombré de gris, de vert olive ou de brun
Parfois le corps couvert de gros points blancs
Deux paires d'épines orange visibles de chaque côté du pédoncule caudal
Epine érectile de la nageoire dorsale

Noms

Autres noms communs français

Poisson-lime à taches blanches

Noms communs internationaux

American whitespotted filefish (GB), Lija de lanares blancos, lija colinegra (E), Weißpunkt Feilenfisch, Weißflecken-Feilenfisch(D), Witgestippelde vijlvis (NE)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Monacanthus macrocerus Hollard, 1853

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Ce poisson est présent dans la partie nord du golfe du Mexique, en Floride, aux Bermudes, aux Caraïbes et au nord de l'Amérique du Sud jusqu'au Brésil.

Biotope

La bourse cabri est souvent observée dans des eaux claires entre 5 et 20 m de profondeur au milieu des coraux, gorgones et éponges qui font partie de son régime alimentaire.

Description

La taille commune de ce poisson est de 35 cm (max. 40 cm). Son corps est haut et comprimé avec un fanon ventral bien développé.
Sa couleur est généralement orange avec le dos ombré de gris, de vert olive ou de brun : c'est la phase colorée unie. Cependant, la bourse cabri a parfois le corps couvert de gros points blancs : c'est alors la phase de coloration tachetée ; voire même rayé de barres blanches (plus rare).
Le museau pointu est blanchâtre avec une bouche petite mais pourvue d'une dentition redoutable.
La nageoire dorsale comporte deux parties distinctes : une paire d'épines située au-dessus de l'œil (la première est érectile, la seconde peu visible car très petite), puis une partie souple et translucide.
Les nageoires pectorales sont peu développées et les nageoires pelviennes absentes. La nageoire anale est translucide.
La nageoire caudale, de couleur sombre est de forme arrondie. Deux paires d'épines orange sont visibles de chaque côté du pédoncule* caudal. Chez le mâle, ces épines sont plus développées que chez la femelle.

Alimentation

La bourse cabri se nourrit d'éponges, d'hydroïdes, de coraux, de gorgones et d'algues.

Divers biologie

Les bourses cabri se déplacent souvent en couple, probablement le mâle et la femelle. Chaque partenaire présente souvent une phase colorée différente de celle de l'autre. Le déplacement est nonchalant, par petits bonds successifs. La nage s'effectue dans des positions variées (tête vers le bas, sur le flanc...).

Informations complémentaires

Ce poisson est assez curieux, donc facile à approcher et à observer, à condition toutefois de faire des mouvements lents et mesurés.

Origine des noms

Origine du nom français

Bourse : vient de la texture rigide et rugueuse de sa peau qui rappelle le cuir d'une bourse.
cabri : vient peut-être de sa façon de se déplacer au-dessus du récif par petits bonds, ou alors parce qu'il est très apprécié en cuisine (on fait du colombo de bourse à la place du populaire colombo de cabri). La raréfaction du poisson rend ce plat moins courant.

Son autre nom français de Poisson-lime à taches blanches vient de sa peau rugueuse et abrasive, et des taches blanches qui couvrent parfois son corps.
Aux Antilles, cette peau résistante et abrasive comme du papier de verre, était utilisée pour nettoyer plats et casseroles avant l'apparition des tampons à récurer.

Origine du nom scientifique

Cantherhines : du grec [kanthiai] = gros paniers et [rhinos] = nez
macroceros : du grec [makro-] = grand, long et [keros] = corne, à cause de la première épine de la nageoire dorsale placée au dessus de l'œil, près du museau, et que l'animal peut dresser en cas de danger.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Tetraodontiformes Tétraodontiformes Groupe hétérogène mais absence d'écailles imbriquées, ouvertures branchiales réduites, bouche très peu fendue, pelviennes anormales ou absentes.
Famille Monacanthidae Monacanthidés Bourses ou Poissons-lime.
Genre Cantherhines
Espèce macrocerus

Nos partenaires