Bulle-oublie

Scaphander lignarius | (Linnaeus, 1758)

N° 2675

Atlantique Nord-Est, Méditerranée

Clé d'identification

Coquille brun-jaune striée de blanc
Corps blanc jaune recouvert de mucus translucide
Animal plus gros que sa coquille
Jusqu'à 120-150 mm

Noms

Autres noms communs français
Scaphandre, scaphandre strié, scaphandre ligné
Noms communs internationaux
Woody canoe-bubble (GB), Taucherschnecke (D), Bootschelp (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Bulla lignaria Linnaeus, 1758 
Tricla gioeni Philippson, 1788 
Gioenia sicula Bruguière, 1792 
Assula convoluta Schumacher, 1817 
Scaphander giganteus Risso, 1826 
Scaphander lignarius var. targionia Risso, 1826 
Scaphander targionius Risso, 1826 
Bulla zonata Turton, 1834 
Scaphander brownii Leach, 1852 
Scaphander lignarius var. alba Jeffreys, 1867 
Scaphander lignarius var. curta Jeffreys, 1867 
Scaphander lignarius var. hidalgoi Bucquoy, Dautzenberg & Dollfus, 1882 
Scaphander lignarius var. brittanica Monterosato, 1884 
Scaphander lignarius var. minuscula Monterosato, 1884

Distribution géographique

Atlantique Nord-Est, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

La bulle-oublie est présente dans l’Atlantique Nord-Est, on la retrouve depuis Gibraltar jusqu’à la Norvège en passant par la Manche et la mer du Nord. Cette espèce peut également être rencontrée en Méditerranée.

Biotope

Scaphander lignarius vit sur les fonds sablo-vaseux de l’étage infralittoral* jusqu’à des profondeurs pouvant atteindre 700 m. Ce gastéropode peut se trouver aussi bien sur le sédiment qu'enfoui quelques centimètres sous sa surface.

Description

La principale caractéristique de Scaphander lignarius est qu’il possède une coquille trop petite pour son corps, dans laquelle il ne peut pas totalement rentrer pour se protéger. Peu mobile, il se déplace sur son large pied* musculeux de couleur blanc laiteux et qui est recouvert par un abondant mucus translucide parfois teinté de jaune.

Ce gastéropode, d'une taille pouvant atteindre 120-150 mm, appartient à la classe des Céphalaspides, donc la partie antérieure de son pied est en forme d’"écusson". Cette partie lui sert à creuser dans le substrat* pour s’enfouir sous quelques centimètres. Elle est encadrée par deux parapodes* qui peuvent recouvrir la base de la coquille.

La coquille de Scaphander lignarius est fine mais solide et peut atteindre jusqu’à 60 mm (elle est deux fois plus petite que l’animal). Elle a une forme ovale qui se rétrécit vers l’apex* (piriforme*). Le bord columellaire* est rentré vers l’intérieur et n’est pas relié au dernier tour de spire* qui englobe tout le reste de la coquille. L’ouverture, toujours située sur le côté droit de l’animal est donc de la largeur de la coquille.

La surface de la coquille est de couleur brun jaune mais peut apparaître verte lorsqu’elle est colonisée par quelques micro-algues. Sa surface est parcourue de stries blanches parallèles au sens des spires. L’intérieur de la coquille est de couleur blanche.

Espèces ressemblantes

Bulla striata : cette espèce est plus petite et possède un pied de couleur marbrée. La coquille est plus sombre et surtout le dernier tour de spire est relié au bord columellaire ce qui n’est pas le cas de Scaphander lignarius.

Alimentation

Scaphander lignarius est un redoutable prédateur qui se nourrit de vers polychètes et de mollusques bivalves qu’il trouve sur le fond marin. La proie est avalée entièrement (avec coquille) puis est broyée dans l’estomac à l’aide de trois plaques calcaires avant d’être digérée.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée et les individus sont hermaphrodites*.
Comme chez tous les gastéropodes, il y a présence d’un stade larvaire* trochophore*.

Vie associée

Scaphander lignarius ne semble pas vivre en association avec d’autres organismes. Il est souvent à proximité de scaphopodes car ces deux espèces partagent le même biotope*.

Divers biologie

Une récente étude montre que les cellules de Scaphander lignarius produisent différentes substances (acides gras) qui auraient la capacité de détruire certaines cellules cancéreuses chez l’humain.

Informations complémentaires

La bulle-oublie est une espèce assez fréquente mais qui est pourtant rarement observée par les plongeurs car elle vit sur les plateaux sableux (qui n'intéressent généralement que peu la majorité des plongeurs) et peut également être cachée sous le sédiment.

Origine des noms

Origine du nom français

Bulle : probablement parce que la coquille de Scaphander lignarius ressemble beaucoup aux coquilles des gastéropodes de la famille des Bullidés (Bullidae).

oublie : de [obla-] = offrande, probablement car la coquille de l'espèce ressemblait à une hostie. L'oublie est l'ancêtre de la gaufre. C'est un petit gâteau plat roulé en forme de cornet qui était déjà fort apprécié dans la Grèce Antique - la pâte des "obelios" était cuite entre deux plaquettes de fer. Il est resté très apprécié au Moyen Age. Les vendeurs d'oublies (les obloyeurs) vendaient leurs oublies sur les marchés publics, devant les églises et dans la rue. Ils étaient regroupés en une corporation.

Origine du nom scientifique

Scaphander : du grec ancien [skaphê] = barque et [andros] = homme. Il se pourrait que ce nom ait été donné à cette espèce du fait de sa ressemblance avec le scaphandre en bois crée par John Lethbridge en 1715.

lignarius : du latin [lignarius] = ligneux, ressemblant à du bois, en rapport aux stries et à la couleur de la coquille qui rappellent le bois.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Cephalaspidea / Bullomorpha Céphalaspides / Bullomorphes Coquille externe ou interne, spiralée, très fine et réduite. Tête élargie en bouclier. Yeux développés. Pas de rhinophores. Cavité palléale à droite avec une branchie plissée. Parfois des parapodes. Marins et fouisseurs sur les fonds de sédiments.
Sous-ordre Philinoidea Philinoïdés
Famille Scaphandridae Scaphandridés
Genre Scaphander
Espèce lignarius

Nos partenaires