Coffre nid d'abeille

Acanthostracion polygonius | Poey, 1876

N° 1458

Atlantique tropical ouest

Clé d'identification

Corps couvert d'un motif en nid d'abeille
Deux épines en forme de cornes sur le front
Deux épines dirigées vers l'arrière

Noms

Autres noms communs français

Poisson-coffre nid d'abeille, Coffre à cornes, coffre polygone

Noms communs internationaux

Honeycomb cowfish (GB), Torito, torito hexagonal (E), Baiacu-de-chifre, peixe-vaca (P), Honingraat Koffervis (NE), Kuhfisch (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Lactophrys polygonius (Poey, 1876)
Lactophrys saxatilis Mombray, 1931

Distribution géographique

Atlantique tropical ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Présent du New Jersey (EU) au sud du Brésil ainsi qu'aux Bermudes, et dans la Caraïbe, Acanthostracion polygonius n'a pas été signalé dans le golfe du Mexique.

Biotope

Le coffre nid d'abeille se rencontre sur le récif essayant de s'y confondre par camouflage. Il évolue entre 6 et 80 m de profondeur.

Description

Ce poisson au front abrupt a une taille d'environ 25 cm mais peut atteindre parfois 50 cm. Son corps est entièrement protégé par une carapace formée de plaques osseuses hexagonales soudées entre elles et qui ne laissent de passage que pour la bouche, l'anus, les narines, les ouvertures branchiales et les nageoires.
Acanthostracion polygonius arbore des couleurs bleues, vertes et/ou jaunes ; il est couvert d'un motif alvéolé en nid d'abeille qui lui a donné son nom. La tête porte des motifs réticulés. En fonction de son humeur, il peut changer instantanément de coloration en devenant plus clair ou plus foncé.
L'ouverture branchiale est réduite à une simple fente oblique à la base des pectorales.
Le coffre nid d'abeille est doté de deux épines frontales en forme de cornes ainsi que deux épines dirigées vers l'arrière devant la nageoire anale.
Les juvéniles, en forme de dé, sont de couleur orange avec des points bordeaux. De la taille d'une bille, ils possèdent déjà les cornes sur le front comme les adultes.

Espèces ressemblantes

Acanthostracion polygonius peut être confondu avec deux autres poissons-coffres de la zone :
- le coffre graffiti (Acanthostracion quadricornis), qui ne possède pas de motif en nid d'abeille mais des lignes bleuâtres irrégulières.
- le coffre bossu (Lactophrys trigonus), qui n'est pas doté de « cornes » et qui a un dos plus bossu.

Alimentation

Le coffre nid d'abeille se nourrit de divers invertébrés : éponges, alcyonaires, crustacés, ascidies...

Reproduction - Multiplication

Les poissons-coffres sont hermaphrodites successifs protogynes*. Ils sont territoriaux et un même mâle peut s'entourer de plusieurs femelles.
Lors des parades nuptiales, les partenaires se tournent autour puis s'élèvent parfois jusqu'à la surface avant d'émettre simultanément le sperme et les ovules. Les œufs fécondés se dispersent ensuite en pleine eau. La ponte a lieu au crépuscule. Les larves pélagiques se transforment en post-larves de quelques millimètres avec une forme presque cubique qui leur vaut, à ce stade, le surnom de poissons-dés. Elles rejoignent ensuite le récif pour continuer leur croissance.

Divers biologie

Outre la protection de leur armature osseuse, certains poissons-coffres sont connus pour avoir un épiderme couvert d'un mucus toxique (ostracitoxine) qui dissuade les prédateurs.
Des glandes cutanées réparties essentiellement autour de la bouche sont spécialisées dans la production de cette toxine, notamment en situation de stress.

Informations complémentaires

Acanthostracion polygonius est un poisson très craintif. Se fiant à son camouflage, il reste d'abord immobile un moment pour fuir ensuite quand il se sait repéré. L'approche doit être indirecte sans montrer d'intérêt pour lui.

Origine des noms

Origine du nom français

Coffre : du fait de sa forme et de sa carapace « blindée »
nid d'abeille : du fait des motifs en forme d'alvéoles hexagonales des rayons d'une ruche.

Origine du nom scientifique

Acanthostracion : du grec [akanth-] = épine et [ostrakon] = coquille (d'huître)
polygonius : du grec [poly] = multiple et [gôn-] = angle, coin



Donc : "Poisson avec des épines et une coquille (carapace), couvert de polygones."

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Ordre Tetraodontiformes Tétraodontiformes Groupe hétérogène mais absence d'écailles imbriquées, ouvertures branchiales réduites, bouche très peu fendue, pelviennes anormales ou absentes.
Famille Ostraciidae Ostraciidés Poissons-coffres.
Genre Acanthostracion
Espèce polygonius

Nos partenaires