Eponge-mamelles rose

Aaptos papillata | (Keller, 1880)

N° 3504

Manche, Atlantique Nord-Est, Méditerranée

Clé d'identification

Eponge massive
Demi-sphère globuleuse
Nombreuses papilles arrondies
Couleur rose
Consistance ferme et contractile

Noms

Noms communs internationaux

Pink tit-sponge (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Tuberella papillata Keller, 1880
Tethyophaena silifica Schmidt, 1880
Polymastia gleneni Descatoire, 1966

Distribution géographique

Manche, Atlantique Nord-Est, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette éponge est présente en Manche, où elle n'est recensée que dans les Côtes d'Armor (Trébeurden, archipel des Sept Iles), en Atlantique, de la Bretagne au Portugal et en Méditerranée occidentale, des côtes italiennes à l'Espagne.

Biotope

Cette éponge préfère les fonds rocheux horizontaux souvent recouverts de sédiments et bien exposés aux courants. Elle est présente dans l'étage infralittoral* dès les premiers mètres, souvent en dessous de la limite des laminaires.

Description

Cette éponge massive se présente sous la forme d'une demi-sphère globuleuse portant de nombreuses papilles* arrondies. Ces dernières, en forme de petits mamelons, sont étroites (1 à 2,5 mm), peu élevées (1 à 6 mm) et proches les unes des autres. La surface est finement veloutée. Les oscules* sont petits et peu nombreux.
La couleur est rose plus ou moins violacée ; les mamelons de teinte plus pâle. La surface est fréquemment recouverte de sable et de débris de coquillages. L'intérieur est de couleur crème à blanc rosé au centre et ocre jaune à la périphérie ; il présente une structure rayonnante à partir de la base. Sa consistance est ferme mais contractile. Sa surface ne dépasse pas quelques dm².

Espèces ressemblantes

Polymastia boletiformis : prolongements plus hauts en doigts de gant, couleur jaune orangé.
Aaptos aaptos : couleur différente (jaune brun à jaune pâle) et papilles moins nombreuses et plus petites. Cependant, seule une observation des spicules* au microscope permettra de faire la différence.

Alimentation

Comme la majorité des éponges, c'est un animal filtreur* actif qui peut inhaler de grandes quantités d'eau par des myriades de pores. On retrouve donc cette éponge plus volontiers dans les endroits riches en plancton* et en bactéries. Le système de filtre permet la rétention, en abondance, de très fines particules ne dépassant pas en général 3 micromètres. Le courant d'eau nécessaire est créé par le mouvement de cellules ciliées* spécifiques des éponges : les choanocytes*.
Elle peut se nourrir uniquement de bactéries.

Reproduction - Multiplication

La reproduction de Aaptos papillata n'est pas connue. Elle est sans doute ovipare* comme les autres espèces de la famille à laquelle elle appartient (Subéritidés).
Chez les éponges en général la reproduction peut être sexuée ou asexuée.
- Sexuée : par œufs et spermatozoïdes*, aboutissant à la naissance d'une larve* ciliée* nageuse qui se fixe rapidement pour donner une nouvelle éponge. Les éponges sont généralement hermaphrodites*, l'émission des gamètes* mâles et femelles est parfois spectaculaire, mais rarement observée.
- Asexuée : par bourgeonnement* ou bouturage de fragments qui se détachent de l'éponge mère pour se fixer un peu plus loin. Bien qu'existante, cette reproduction est relativement secondaire.
Les éponges ont une forte capacité de régénération.

Divers biologie

Les spicules* mégasclères* sont des strongyloxes, longues aiguilles fusiformes de 510-2900 x 12-50 µm, de grands styles* droits (175-1475 x 2,5-14,5 µm) à base arrondie et des tylostyles*, aiguilles plus fines et légèrement courbes dont la base est légèrement renflée (116-950 x 3-26 µm).

Origine des noms

Origine du nom français

Eponge-mamelles rose : cette éponge a des papilles en forme de mamelons et de couleur rose.

Origine du nom scientifique

Aaptos : mot grec = invincible, fort, en rapport avec la consistance ferme de l'éponge.
papillata : du latin [papilla] = bouton du sein, mamelon, téton.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymula.

Ordre Hadromerida Hadromérides Squelette constitué de grands spicules de type tylostyles, concentrés à la périphérie et orientés perpendiculairement à la surface. Pas de spongine.
Famille Suberitidae Subéritidés Grands spicules (tylostyles) organisés en "palissade" pour la couche externe et en désordre à l'intérieur.
Genre Aaptos
Espèce papillata

Nos partenaires