183 messages par Horia GALEA

12/01/2011 Réponse sur : hydraire en forme de palmier
... et Thuiaria articulata.


12/01/2011 Réponse sur : hydraire en forme de palmier
Pour répondre aux intérrogations d'Hervé, voici à quoi ressemblent les 2 autres espèces. D'abord D. nigra.


12/01/2011 Réponse sur : hydraire en forme de palmier
A mon avis, même si les 2 dernières photos offrent un peu plus de détails, il ne s'agit en aucun cas de Hydrallmania falcata. Seule la photo prise par Sandra Sohier montre clairement cette espèce. 


11/01/2011 Réponse sur : hydraire en forme de palmier
... pourquoi pas Diphasia nigra (Pallas, 1766) ou Thuiaria articulata (Pallas, 1766)?


11/01/2011 Réponse sur : hydraire en forme de palmier
Bonjour. Hydrallmania falcata forme des colonies dont la forme typique est illustrée ci-contre. Personnellement, je ne vois aucun indice prouvant que les spécimens photographiés se rapprochent de la forme caractéristique de l'espèce. Il est également dit dans le message initial que les spécimens sont disposés en bouquet, donc probablement rien à voir avec H. falcata. Il pourrait s'agir, par exemple, d'une espèce de Diphasia...


06/12/2010 Réponse sur : Hydraires
Effectivement, des campanulaires, mais on ne pas aller plus loin dans l'identification en absence d'un examen microscopique (détails sur la structure des hydro- et gonothèques, ainsi que le moyen de dispersion = planula ou méduse).


25/11/2010 Réponse sur : Hydraire
Cela ressemble fortement à Dynamena moluccana (Pictet, 1893)... mais seul un examen microscopique pourrait confirmer cette hypothèse.


17/11/2010 Réponse sur : Question 431
Le plus sage, lorsque l'on manipule des hydraires, c'est de porter des gants. Les brûlures peuvent, en effet, avoir des conséquences graves, allant jusqu'à des réactions anaphylactiques.


17/11/2010 Réponse sur : Question 431
J’avoue que je n’ai jamais testé son pouvoir urticant, mais c’est bon à savoir ! Je tiens aussi à mentionner que cet hydraire produit et libère des méduses. Quant au nom vernaculaire proposé, on décidera de commun accord avec les correcteurs, lorsque la fiche sera en préparation, mais la suggestion est loin d’être mauvaise. Par contre, il faudra comparer le pouvoir urticant d’une autre espèce qui lui ressemble, Heterocoryne caribbensis [ http://doris.ffessm.fr/fiche_proposee.asp?fiche_numero=1259 ], afin d’attribuer ce nom vernaculaire à celui des deux qui fait le plus mal ;-)))


17/11/2010 Réponse sur : Question 431
Et une petite figure en illustration.


17/11/2010 Réponse sur : Question 431
Il s’agit de Spherocoryne bedoti Pictet, 1893 [Fam. Sphaerocorynidae]. Son stolon est effectivement invisible, car enfoui dans les tissus de l’éponge hôte.


10/11/2010 Réponse sur : Qui mange cet hydraire?
Des corbules sur l’hydraire → Aglaophenia sp. Gymnangium n’a pas des gonothèques contenues dans des corbules et il n'est pas présent en Méditerranée.


Nos partenaires