183 messages par Horia GALEA

24/02/2011 Réponse sur : JEuDORIS Que sont ces petits boutons roses ..... ?
Bonjour à tous et merci à Anne d’avoir expliqué l’historique de cette espèce décrite en 1900. Je rajouterais seulement le fait que son mystère n’est élucidé qu’à moitié : en effet, on ne lui connaît toujours pas la phase de dispersion, qu’il s’agisse de larves planula ou de médusoïdes. Chez une espèce voisine du Brésil, D. bidentata, on a décrit un médusoïde, ou méduse atrophiée (sans tentacules, bouche, système de canaux et organes de sens), à courte vie, et qui n’est qu’un vecteur pour la dispersion des gamètes dans la colonne d’eau. Le présence d’une tel stage dans le cycle de vie des Plumulariidae est, en effet, tout à fait exceptionnel.   


24/02/2011 Réponse sur : Hydraires de Bretagne
Bonjour Hervé. Je suis content que tu aies pu trouver d'autres spécimens (de surcroît fertiles) et fait des observations additionnelles pour confirmer la première hypothèse. Bonnes plongées!


20/02/2011 Réponse sur : Cnidaire (?) jamais croisé

Il y a beaucoup d'espèces de Corymorpha et, effectivement, pas mal d’entre elles affectionnent les eaux froides à tempérées, mais il existe également des représentants en eaux chaudes, comme par ex. Corymorpha tomoensis Ikeda, 1910 de l'Indonésie. 


20/02/2011 Réponse sur : Cnidaire (?) jamais croisé
Pour moi cela ressemble plus à une espèce de Corymorpha.


08/02/2011 Réponse sur : Hydraires de Bretagne

Ce que je vois d'abord sur la photo détaillée, c'est la disposition plutôt unilatérale des hydrothèques, ce qui me fait tout de suite penser à Hydrallmania falcata. Quelle taille avaient ces colonies? Il pourrait s'agir de jeunes colonies qui ne se sont pas encore divisées de la façon caractéristique pour H. falcata. Ce n'est qu'une très vague supposition, il faudrait que je voie mieux d'autres détails (forme exacte des hydrothèques, disposition, forme de l'opercule et nombre de valves).


03/02/2011 Réponse sur : Hydraire ?
La couleur, la forme des polypes et ce qu’on peut apercevoir des gonophores, laissent nul doute quant à la première identification. Au microscope, la base des polypes est recouverte par un prolongement pas très bien différencié du squelette chitineux de la colonie, formant ce qu’on appelle une pseudo-hydrothèque (voir figure ci-contre).  


31/01/2011 Réponse sur : Hydraire ?
Effectivement, il y a de grandes chances qu'il s'agisse de G. nutans. Je n'ai jamais vu cette espèce en vrai, je ne peux donc me baser que sur les données de la littérature (descriptions et figures).


30/01/2011 Réponse sur : Hydraire ?
Il y a 2 hydraires sur la photo, l'un de couleur orange, l'autre blanc. Intéressant, mais aucune idée.


28/01/2011 Réponse sur : Eubranchus au casse croute
Aglaophenia plumosa se rencontre en Australie, en Nouvelle Zélande et en Tasmanie... peu de chances donc qu'elle soit arrivée jusqu'en Méditerranée ;-) De plus, il m'est impossible d'identifier l'espèce d'après la photo (des critères microscopiques sont requis).


17/01/2011 Réponse sur : Cnidaire ?
Effectivement, à la relecture de:

Boero, F., Bouillon, J. & Gravili, C. (2000) A survey of Zanclea, Halocoryne and Zanclella (Cnidaria, Hydrozoa, Anthomedusae, Zancleidae) with description of new species. Italian Journal of Zoology, 67, 93–124.

je m'aperçois que l'échantillon photographié correspond pas mal à la figure donnée pour Z. divergens Boero et al., 2000.


16/01/2011 Réponse sur : Cnidaire ?
Toute à fait d'accord avec l'identification au niveau du genre: il s'agit bien de Zanclea sp (Cnidaria: Hydrozoa: Zancleidae). Plusieurs espèces de l'Indo-Pacifique ont été décrites ces derniers temps, mais vous vous doutez bien que l'identification au niveau de l'espèce d'hydraire athécate ne puisse se faire à partir d'une photo...


12/01/2011 Réponse sur : hydraire en forme de palmier
2 l pour le genre Hydrallmania Hincks, 1868. Il a été ainsi nommé en l'honneur du Prof. George James Allman, grand spécialiste de la discipline et qui a travaillé, entre autres, sur les hydraires de l'expédition du Challenger.


Nos partenaires