3 messages par Gérard BRETON

24/11/2007 Réponse sur : Larves "Pranize" d'isopode parasite hématophage
Je pense effectivement à un copépode, mâle ou femelle non ovigère. Sur photo seules les femelles ovigères peuvent être reconnues à coup sûr comme copépodes à cause de leur paire de sacs ovigères à nulle autre pareille. Cela dit, même si la piste proposée par un précédent correspondant (le pou du saumon) est à prendre en compte et la famille possible, le monde des copépodes parasites de poissons est tellement varié que je me contenterai pour ma part de "copépode".


19/02/2007 Réponse sur : Question 156
Il faut d'abord que l'auteur de l'observation nous dise si le "machin", trop granuleux pour être du sperme et trop cohérent pour être des rejets de résidus après digestion, entrait ou sortait de la bouche (on voit clairement que la branche de droite est issue de la bouche lèvres serrées au centre su disque). Si le "machin" sort, je sèche, si il entre, c'est une absorption de nourriture, mais il sera difficile de préciser laquelle !


10/02/2007 Réponse sur : Question 132
OK, il donne l'heure, on ne sait pas très bien quelle heure, mais une heure, ça c'est sûr.Il représente bien sûr la petite aiguille, on n'a jamais vu de Cereus avec les deux aiguilles. Plus sérieusement, on l'a appelé le tentacule directeur parce qu'on ne sait pas très bien ce qu'il dirige. Avez vous remarqué comme les scientifiques sont prompts à donner un nom à un organe, un phénomène, etc. quand ils ne comprennent pas ou qu'ils ne peuvent pas expliquer ? Nommer c'est parfois -hélas- exorciser l'ignorance. Allez, j'arrête d'être méchant avec les collègues. Je ne vois pas quel rôle ce "tentacule directeur" pourrait jouer dans la reproduction sexuée ou dans la multiplication asesuée. Sur de grandes quantités de Cereus pedunculatus on observe que en général tous les indivus issus d'un seul par multiplication végétative (=tout un clone) ont le même tentacule directeur.


Nos partenaires