672 messages par Jean-Pierre COROLLA

22/10/2019 Réponse sur : Ver planaire et cocon

Bonjour,

D'après cet extrait de la fiche :

Leur tête arrondie a des petits lobes latéraux arrondis (la tête est un peu plus triangulaire chez S. lugubris) et porte deux minuscules yeux noirs situés à l'intérieur de taches blanches (certains individus âgés peuvent avoir trois ou quatre yeux).

Ce serait probablement une Schmidtea lugubris.


20/10/2019 Réponse sur : Quelle est cette sangsue ?

Auriez-vous une photo plus détaillée de la tête ? Le nombre et la position des yeux sont souvent d'une grande aide.


20/10/2019 Réponse sur : Quelle est cette plante ?

Hélas, ils n'ont pas pu m'aider.

Désolé.


20/10/2019 Réponse sur : Quelle est cette plante ?

Bonjour,

J'aurais tendance à vous répondre non. Il y a beaucoup de plantes aquatiques qui ont cet aspect.

Peut-être qu'un plongeur régulier de cette magnifique gravière, pourrait vous fournir une réponse particulière à ce plan d'eau ?
=> je contacte quelques habitués.

Bien à vous.


09/10/2019 Réponse sur : Eau douce, vers plats, nerite?

Bonjour,

Avez-vous une image plus détaillée ? Ce serait bien d'avoir des recadrages des différents animaux pour pouvoir discerner les détails.

Pour info : 3 fiches supplémentaires de vers plats dulcicoles ont été mis en ligne récemment.

Bien à vous.


07/10/2019 Réponse sur : Arrivage de petites crevettes rouges à Thau

C'est effectivement le plus probable : H. lamornae.


07/10/2019 Réponse sur : Arrivage de petites crevettes rouges à Thau

Bonjour,

Quelques infos extraites de la fiche de l'espèce d'eau douce :

Le genre Hemimysis ne comporte que neuf espèces. Elles sont semblables au premier coup d'œil : partiellement rouges. H. anomala se distingue par son telson de forme trapézoïdale qui porte des épines courtes tout au long de sa marge externe et, à son extrémité, deux plus longues épines distales aux coins. Outre H. anomala, on trouve en France :
- H. lamornae (Couch, 1856) : sur les côtes atlantiques et méditerranéennes ;
- H. speluncola Ledoyer, 1963 : seulement dans des grottes sous-marines en Méditerranée ;
- H. margalefi Alcaraz, Riera & Gili, 1986 : seulement dans des grottes sous-marines en Méditerranée.


Limnomysis benedeni Czerniavsky, 1882 : autre espèce introduite en France, elle est moins rouge et la partie postérieure de son telson est arrondie.
Mysis relicta Lovén, 1862 : la crevette indigène des grands lacs nord-américains, elle a un telson bifurqué (en fourche à deux dents).
Taphromysis louisianae A. H. Banner, 1953 : présente dans les eaux douces et saumâtres du sud de l'Amérique du Nord, elle a un telson bifurqué (en fourche à deux dents).


14/09/2019 Réponse sur : Quid ? Etranges sphéres observées en eau douce ?

Bonsoir Jean-Christophe,

Je dirai bien Ophrydium versatile.

Bien à toi.
JP

PS : pourrais-tu m'indiquer la carrière où a été prise la photo ?


27/08/2019 Réponse sur : Est ce une cyanobactérie ?

Bonjour,

Je penche plutôt pour des algues filamenteuses qui se développent en ce moment. Cladophora et Spyrogyra sont les genres les plus probables.

Bien à vous.

PS :


11/07/2019 Réponse sur : Bonsoir. Une idée sur ce serpent aquatique ???

Bonsoir,

Les pupilles sont rondes donc couleuvre.

Mais laquelle ? On ne voit pas de collier clair comme chez la couleuvre à collier, ni deux séries alternées de marques brunes et noires ou une bande dorsale plus sombre en zigzag comme chez la couleuvre vipérine.


30/06/2019 Réponse sur : Vorticellidés ?

C'est vraiment très petit et je ne distingue pas suffisamment les détails. Désolé.

C'est fixé sur une algue de la famille des Characées : COROLLA Jean-Pierre, ROCHEFORT Gaël, KUPFER Michel in : DORIS, 08/08/2016 : Characeae (famille) S.F. Gray, 1821, http://doris.ffessm.fr/ref/specie/2948


30/06/2019 Réponse sur : Cladophore ?

Bonjour,

COROLLA Jean-Pierre, KUPFER Michel in : DORIS, 24/06/2018 : Cladophora spp. Kützing, http://doris.ffessm.fr/ref/specie/901

ou

COROLLA Jean-Pierre, KUPFER Michel in : DORIS, 29/03/2019 : Spirogyra sp. Link, http://doris.ffessm.fr/ref/specie/1939

En résumé :

Les genres Spirogyra, Mougeotia et Zygnema se ressemblent fortement. Ces algues ont toutes un toucher "gluant" qui les distingue des algues du genre Cladophora qui sont plus "rêches". De même, leurs filaments ne sont pas ramifiés contrairement aux filaments des cladophores.
La distinction entre ces genres ne peut se faire que via l'usage de la loupe binoculaire. Les algues du genre Spirogyra sont les plus répandues.



Nos partenaires