Larves "Pranize" d'isopode parasite hématophage

Larves "Pranize" d'isopode parasite hématophage
Larves "Pranize" d'isopode parasite hématophage
  • Lieu de prise de vue : Antibes, Alpes-Maritmes, 3m de fond
  • Date de prise de vue : 10/11/2007
  • Nom du photographe : Jamme Stéphane
  • Agrandir l'image

Comment citer cette question :
https://doris.ffessm.fr/Forum/Larves-Pranize-d-isopode-parasite-hematophage-814

Réf : 814

Jamme Stéphane le 23/11/07

bonjour,



quelqu'un connait-il le nom de ce crustacé parasite,
communement observé sur tout type de poissons, ici photographié sur les barbillons mentonniers du rouget de roche.
d'avance merci

Stéphane ELLIOTT
0

Stéphane ELLIOTT le 02/06/09

bonjour
message remonté pour faire suite au post de Grec
merci
Stéphane JAMME
0

Stéphane JAMME le 16/02/08

merci pour tous ces renseignements
Pierre NOËL
0

Pierre NOËL le 16/02/08

Désolé de vous contredire tous, mais je proposerai plutôt des larves "Pranize" d'isopode parasite hématophage (Cymothoidés). Voir par exemple sur le net une illustration à l'adresse suivante : http://www.lorologiaiomiope.com/wp-content/2007/08/2006-10-25_4-saline1.JPG
Le texte suivant est copié d'après un site web :
Gnathiidés :
Seuls les stades larvaires sont parasites (parasitislme dit "protélien")
Dès l'éclosion, les petites larves (= pullus), normalement segmentées, nagent à la recherche de Poissons ; elles vont croître, grâce à une succession de repas sanguins pantagruéliques qui distendent leur région thoracique postérieure (= pranize). Une ultime mue conduit aux adultes, au dimorphisme sexuel très accusé, et qui vivent, par petits groupes, dans des galeries creusées dans la vase des estuaires.

Les mâles, avec une grosse tête et de très fortes mandibules (gnathia = mâchoire en grec), évoquent des soldats-termites.

Les femelles, dont le thorax se trouve déformé en tonneau, incubent de très nombreux embryons dans leurs ovaires fonctionnant en poches utérines.
Stéphane JAMME
0

Stéphane JAMME le 25/11/07

merci, j'imaginais bien qu'avec seulement ces images il était difficile d'en tirer une identification
Gérard BRETON
0

Gérard BRETON le 24/11/07

Je pense effectivement à un copépode, mâle ou femelle non ovigère. Sur photo seules les femelles ovigères peuvent être reconnues à coup sûr comme copépodes à cause de leur paire de sacs ovigères à nulle autre pareille. Cela dit, même si la piste proposée par un précédent correspondant (le pou du saumon) est à prendre en compte et la famille possible, le monde des copépodes parasites de poissons est tellement varié que je me contenterai pour ma part de "copépode".
Stéphane JAMME
0

Stéphane JAMME le 24/11/07

ils sembleraient être plutôt des Copépodes parasites, leur abdomen est distinct du céphalothorax, ce qui n'est pas le cas chez Isopodes.
0

mayoux alain le 23/11/07

une idée, peut etre, Isopodes : Gnathiidae
Hématophages; larve parasite ("praniza"), adulte
Vincent MALIET
0

Vincent MALIET le 23/11/07

Ne serions-nous pas en présence d'un crustacé copépode parent avec Lepeophtheirus salmonis ("pou du saumon" déjà présenté sur Doris) ?

Nos partenaires