Vésiculaire épineux

Vesicularia spinosa | (Linnaeus, 1758)

N° 350

Manche, Atlantique (rare ou absente), Méditerranée (très rare)

Clé d'identification

Colonie touffue et souple
Couleur beige à brune

Noms

Noms communs internationaux

Stachel-Moostierchen (D), Blaascelpoliep (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Sertularia spinosa Linnaeus, 1767

Distribution géographique

Manche, Atlantique (rare ou absente), Méditerranée (très rare)

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Mer du Nord, toutes côtes britanniques, Irlande, îles anglo-normandes, côtes françaises de la Manche. Sa présence a été observée en Méditerranée (Prenant & Bobin, 1956), cependant aucune observation récente n’est venue le confirmer.

Biotope

Tombants rocheux ou blocs et coquilles près du sable de l’infralittoral (niveau des laminaires clairsemés), jusque dans la zone circalittorale.

Description

La colonie filamenteuse, touffue, dense, de consistance souple peut atteindre 30 cm d’envergure et 5 à 6 cm de haut. Les ramifications très fines et très fournies du stolon donnent un aspect mousseux. Sur les axes, les rameaux, très fins, sont disposés de façon hélicoïdale, ils se terminent en épines. Les logettes portées par les rameaux sont espacées à distance régulière. La couleur de cette Vesicularia varie du beige clair au brun.

Espèces ressemblantes

Bowerbankia spp. : logettes groupées.

Alimentation

Filtreur suspensivore microphage : bactéries, diatomées.

Reproduction - Multiplication

Cette espèce peut se reproduire de façon sexuée et asexuée. Comme la plupart des Gymnolèmes, elle est hermaphrodite protandre*.
Dans la reproduction sexuée, l’incubation des œufs fécondés se fait dans une chambre incubatrice appelée ovicelle. Ils sont ensuite libérés dans l’environnement et passent par un stade larvaire planctonique. La larve nageuse ciliée, après avoir passé plusieurs semaines dans le milieu pélagique, va se fixer sur un substrat approprié. Après plusieurs métamorphoses, cette larve, qui reçoit le nom de cystide* formateur ou ancestrula, va bourgeonner par reproduction asexuée. Ce bourgeonnement présente deux phases : développement en premier lieu du cystide suivi de la mise en place du polypide*.

Vie associée

Crustacés amphipodes (caprelles, puces de mer), pycnogonides dont on ne sait exactement s’ils sont prédateurs ou consommateurs de la microflore ou des détritus accumulés sur la colonie.

Divers biologie

Les polypides sont larges à 8 tentacules et à symétrie radiale.
Les autozoïdes* sont souvent petits : 0,45 x 0,2 mm.

Origine des noms

Origine du nom français

Vésiculaire : en forme de petit sac (vésicule).
Epineux : hérissé d’épines.

Origine du nom scientifique

Vesicularia : du latin [vesicula] = vessie, gousse, faisant allusion à la forme ovoïde des polypides.
spinosa : mot latin = couvert d’épines.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Bryozoa / Ectoprocta Bryozoaires / Ectoproctes Petits animaux coloniaux filtreurs aquatiques fixés à un substrat. Tous les zoïdes sont en continuité physique et issus de bourgeonnement à partir d’un individu unique. Chaque zoïde porte un lophophore rétractile et est abrité dans une logette.
Classe Gymnolaemata Gymnolèmes Colonies polymorphes. Les zoïdes sont cylindriques ou aplatis, les lophophores circulaires. Les parois peuvent être calcifiées ou non. Presque tous marins.
Ordre Ctenostomata Cténostomes Colonies compactes ou en stolons. Zoécies membraneuses non calcifiées. Loges ovoïdes. Orifices habituellement terminaux et fermés par une collerette de la gaine tentaculaire. Pas d’opercule, ni aviculaire, ni ovicelle.
Sous-ordre Carnosa Charnus Les colonies peuvent être compactes ou non. Les zoïdes* sont aplatis et bourgeonnent à partir d’autres zoïdes et non pas à partir de stolons.
Famille Vesiculariidae Vésiculariidés Colonies érigées, en touffes ou rampantes. Zoïdes* cylindriques à ovales allongés et bourgeonnant en groupes ou en lignes le long d'un stolon irrégulièrement ramifié.
Genre Vesicularia
Espèce spinosa

Nos partenaires